n'hésitez pas à privilégier les personnages plus vieux, les pré-définis et à participer au topic en commun I love you

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
— the annual treasure hunt  :: (liberty, oregon) :: old town liberty :: liberty church :: the treasure hunt
Liberty
lost in the world
Liberty
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Mar 30 Jan - 19:03

The annual treasure hunt
lost in the world
L'immense coffre en bois trône sur le haut des marches de l'église et tout le monde se questionne sur son contenu. Certains sont partis à la recherche de la clé pour l'ouvrir, d'autres profitent des boissons et du buffet mis à disposition sur la place qui entoure l'une des plus vieilles bâtisses de la ville. Le soleil éclaircit cet après-midi d'hiver, malgré les nuages qui laissent présager une tempête à venir. Une légère brise fait voler les cheveux, mais rien qu'un sourire ne saurait arranger. Les habitants de Liberty apprécient ces traditions qui perdurent dans le temps et qui maintiennent une convivialité propre aux petites villes. Tout le monde s'amuse et des éclats de rire se mêlent au vent. Très vite, les premiers chasseurs reviennent au pied de l'église, se livrant une lutte sans merci pour courir ces quelques marches qui les séparent du trésor. La clé rencontre la serrure, l'envie de savoir ce qui s'y cache se fait pressante, tous les yeux sont rivés sur celui qui ouvre le coffre. Un silence de mort règne à présent - et pour cause. La découverte est des plus macabres: envolés les espoirs d'or ou de bijoux, c'est un corps découpé en plusieurs morceaux qui fait office de trésor.


Les premières festivités lancent les hostilités.



-- le premier à poster peut (ou pas) être celui qui en fait la découverte.
-- veuillez privilégier des réponses courtes et rapides.
-- le pnj peut intervenir à tout moment.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esme Flores
lost in the world
Esme Flores
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Mar 30 Jan - 20:32

— the annual treasure hunt EMQ0h7Z
ô fond de la boîte de Pandore ! ô espérance ! où êtes-vous?



Douée pour les énigmes et désireuse de me changer les idées, j'ai mit toute mon énergie dans cette chasse a trésor organisée par la ville. Comme une envie d'existence banale, d'être une citoyenne modèle, impliquée dans la vie de la communauté. J'avais besoin de m'intégrer, de me sortir la tête du diner et du mobilhome, Ne fut-ce que prétendre d'être une jeune femme normale. Je commence doucement à comprendre que Liberty, ça pourrait être chez nous. Qu'on pourrait y construire quelque chose, Nino et moi. Je voudrais donner une chance à ce nouveau foyer, qu'on ne puisse pas dire que je n'y ai pas mit du mien. Mes talents s'avèrent utiles, mon instinct ne me trompe pas. L'espace de quelques heures, je parviens à retrouver une âme d'enfant, je me prends au jeu comme si la Terre avait cessé de tourner, comme si le temps se retrouvait en suspens. J'ai les oreilles qui traînent, j'assimile les informations et rapidement, me voilà au pas de course jusqu'à l'église de la ville, la clé dans la paume de ma main. Je suis agile, j'ai réussi à me faire discrète tout au long de la recherche, mais à présent la découverte du trésor m'appartient. Suivie de très près, je me précipite telle une gamine vers le trésor et d'une main tremblante, je dirige la clé vers sa serrure. Les battements de mon coeur m'assourdissent tandis que d'autres chasseurs ne tardent pas à arriver à ma hauteur. Je n'entends même plus ce qu'ils disent, tout ce qui compte, c'est le grincement du couvercle que j'ouvre à l'aide de deux autres paires de bras. Je finis par pencher ma tête au dessus du trésor. Je fronce des sourcils quand une odeur nauséabonde arrive à mes narines. Serait-ce une mauvaise blague ? L'obscurité me déstabilise et ce n'est que lorsque quelqu'un éclaire le fond du coffre que je réalise l'horreur sous mes yeux. Un cris m'échappe immédiatement, alors que mon regard parcours les membres soigneusement entreposés là où aurait du se trouver le trésor. Une image imprégnée dans mon esprit, une odeur qui ne quittera jamais mes pensées. Et cette nausée que j'essaye de contrôler au fur et à mesure que les secondes s'écoulent.


❝ And our love is a ghost❞ that the others can't see. it's a danger. every shade of us you fade down to keep them in the dark on who we are, oh what you do to me, gonna be the death of me. it's a danger cause our love is a ghost that the others can't see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephtys Woods
lost in the world
Nephtys Woods
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Mar 30 Jan - 20:47
T’es un peu blasée Nephtys. Parce que c’est toujours comme ça. Tu joues le jeu, mais ça t’amuse plus vraiment, d’être une citoyenne, une marionette qu’on manipule pour la faire sourire, se réjouir de festivités futiles, qu’on articule pour danser sur des estrades, une poupée dont on lustre les points pour qu’ils frappent justes. La clope au bec et la capuche sur les épaules, t’as revêtu ton irremplaçable long manteau noir, et tu fais jouer tes oreilles par ci, par là. T’écoutes aux portes, tu laisses trainer tes pas, tu laisses choir quelques cendres sur ton chemin, et plus t’en perds, plus tu collectes d’indices. Sherlock Holmes des temps modernes, ça t’plaît finalement de sortir de ton building, d’émerger des bas fonds et de laisser un peu retomber la pression. Et quand tout est là, entre tes doigts, que le mystère se résout, t’écrases la fin d’ta cigarette sous ton godillot, t’éteins l’âcre fumée de nicotine et d’un pas traînant tu te diriges vers l’église, gravissant les marches derrière la détentrice d’la clef sacrée. C’est Esme. Ça te fait sourire. Très légèrement. Ça la change un peu, elle a l’air moins stressée, moins oppressée. A trois vous soulevez la lourde malle de bois, là où gît le trésor promis. Ça t’indiffère Nephtys, et pourtant t’as l’excitation croissante des gosses qui t’prend aux tripes. Alors tu pousses, t’ouvres ce coffre de malheur. Et dedans c’est l’horreur. L’or a l’odeur du sang et le parfum de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Page
lost in the world
Nicolas Page
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Jeu 8 Fév - 12:14
La capuche enfoncée jusqu'au nez, il traînait ses godasses usées sur le parvis de l'église. Zone, dressé dans un coin, appuyé à l'aide de sa semelle droite. Rien ne lui échappe, le regard écharpé, il observe fourmillement incessant des âmes joueuses et juvéniles.
Il se fond dans la foule, solitaire, isolé. Tout sauf égaré. Ses filatures sont limitées. Il ne chasse pas la clé du coffre. Il chasse son possesseur. Le contenu du trésor l'intrigue, l'inconnu le persécute, sans relâche. Une addiction plus franche encore que ses besoins en nicotine. Trouver comment ouvrir le coffre ne l'intéresse au demeurant pas plus que ça. Ce qui aiguise son esprit, c'est davantage comment en récupérer le contenu et disparaître aussitôt. Oh non, ses facultés de voleur n'était pas les plus poussées. Quand bien même, serait-il difficile de détrousser un citoyen ?  Il n'en savait guère rien, peu habitué aux coups de ce genre. C'était là, la genèse de son excitation.

La patience, une carence de l'humanité. Il lui en fallut. Il fut attentif aux allez et retours, au vacarme inlassable et faciès caractérisés des joueurs, ne manquant rien du spectacle enfantin qui prenait scène sous ses yeux azurs et distants.
Puis elle apparut. La silhouette hâtive, le pas emboité par une demi-douzaine personnes. Il détailla cette fille de haut en bas, passa ses expressions et son attitude au peigne fin. Il n'hésita qu'un court instant. Persuadé. Elle était la clé.
Il se joignit à la liesse et à l'impatience générale. Ils n'étaient encore que peu nombreux. Les premiers. Il laissait son imagination le surprendre, se prenant d'un intérêt focalisé sur le contenu de ce foutu coffre. Il ne s'embarrassa d'aucun signe de croix lors que ses premiers pas foulèrent le lieu sacré. Gardant sa capuche dans un soucis d'anonymat plus que par affront, même si l'idée lui plaisait. Que Dieu le foudroie sur le champ s'il trouvait son comportement arrogant.

Plein d'opportunisme, il se retrouva dans le sillage des deux premières à atteindre le coffre. Il n'était qu'à quelques centimètres derrière elles lorsqu'il fut ouvert. Puis il eut cet hurlement, pire, il eut ce silence. Cet écrin d'effroi qui se répandit à l'ensemble de la pièce. D'un stoïcisme détonnant, il rejoignit sereinement le flanc des deux jeunes femmes, jetant un regard faussement désintéressé au coffre.
Son contenu lui arracha un pincement de lèvres. Des horreurs qu'il avait pu constater dans sa vie, aucune n'avait une mise en scène aussi diabolique.
Il retira calmement sa capuche, le regard plongé dans cet flaque purpurine. Une telle barbarie, cette mise en scène... Il ne fallait pas traîner ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Baker
lost in the world
Nora Baker
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Mar 13 Fév - 21:46
« Croix d’bois, croix d’fer, si j’mens, j’vais en enfer. » Les auriculaires se séparent et la bouche s’écrase contre la joue de la mère. Nora vient de faire promettre à son fils de ne pas râler, de ne pas insister quand, dans une heure, elle lui dira qu’il faut s’en aller. Mais comme à chaque fois qu’elle est avec lui, le garçon le sait, elle laisse le temps filer sans jamais le surveiller. La mère a tout oublié de la clé, de l’ouverture du coffre et de la foule tout autour ; elle n’a d’yeux que pour son gamin surexcité, trop occupé à slalomer entre les jambes des adultes pour rattraper ses copains. A vrai dire, Nora se moque de la caisse exposée sur le parvis de l’église. Il lui reste tous les autres jours de l’année pour s’emparer de richesses qui ne lui appartiennent pas. Le plus important, à ce moment, c’est le sourire sur les lèvres de son fils.

La clameur interrompt ces quelques minutes d’attendrissement. On accueille les chasseurs qui se précipitent vers le coffre.
Tout le monde veut savoir de quel précieux cadeau va s'emparer la fille.
Enfin, le couvercle est levé et le trésor dévoilé.

Le ciel est plus nuageux et le vent qui souffle, plus dérangeant. L'excitation et la curiosité ont laissé place aux cris, aux visages horrifiés, dégoutés. Des gens s’éloignent du coffre, s’arrêtent quelques mètres plus loin, appuient sur leurs cuisses avec leurs mains et attendent que la nausée se dissipe pour repartir. Tous les enfants sont retournés vers leurs parents. Machinalement, Nora pose ses mains sur les épaules de son fils pour le ramener devant elle. Les bruits parviennent à ses oreilles ; on parle de cadavre, de corps démembré et d’odeur pestilentielle. Doucement, ses paumes glissent des épaules aux oreilles. Pourvu qu’il n’ait rien entendu de l’horreur. Pourvu qu’il ne pose pas de question.  

« Qu’est-ce qui s’passe, maman ? »
« On aurait dû partir il y a une heure. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t2013-si-tu-veux-du-reve-j-en-ai-pas http://noliberty.forumactif.org/t1928-souviens-toi-de-te-mefier
Contenu sponsorisé
should i stay or should i go ?

— the annual treasure hunt Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
— the annual treasure hunt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yellow - Limited Pirate Monkey & Treasure Island - Lea [musician]
» PATE DE TOMATE HUNT
» Class Hunt Minesweeper

+

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: