AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 find what you love and let it kill you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: find what you love and let it kill you.   Dim 14 Mai - 18:30


 
[STIG HOREK]
"we must
we must bring
our own light
to the
darkness"
(david prat) // bukowski

[âge]  vingt-sept ans d’errance. vingt-sept ans à flâner. et à déambuler. à se heurter à la foule dans laquelle il aime contraster. vingt-sept ans à se faire oublier. vingt-sept ans à s’effacer. [origines]  de sier det er et vakkert land. full av liv. full av underverk. fantastiske fjell. fantastiske innsjøer. fantastisk utsikt. fantastiske mennesker. de sa mye om norge. at de elsket norge. men de forlot norge. og de ble riktige amerikanere. [en ville]  pleins de rêve. pleins d’espoir. mamma og pappa se sont brisés face à la réalité ; face à la vie. l’amérique. liberty. le tourbillon étourdissant. le tourbillon sans fin. stig s’y cogne depuis qu’il a un an.  [statut] il erre. de cœur en cœur. d’une branche à l’autre, il s’envole d’un nid pour atterrir dans un autre, et lassé, il s’envole à nouveau jusqu’à trouver le partenaire idéal, idéal pour le moment, idéal pour s’oublier, puis il s’enfuit au milieu de la nuit. l’amour est le pire des scénarios. mais l’amour frappe à l’improviste. comme babe à sa porte. comme tito à sa fenêtre. comme marian sans prévenir. [emploi] il répare des caisses.  c’est ce qu’il sait faire de mieux de ses deux mains, avec voler des orgasmes du bout de ses dix doigts. [$$$] there are only two things wrong with money : too much or too little. [groupe] SHINING STAR.

keywords: hey, the love of two, a desire, is whats for you, is it real ? a lulliby ? face to face, with an unamed mouth, feel the spirit form, in his eyes was longing for and his lion’s were raging high, hunts himself & fears his ripe. sauvage, find the girl, herbe fraîche, maelström, abîmé, find the boy.


 
[a lot on my mind]

malstrøm.
stig il lèche sa glace. elle fond. ça coule sur ses doigts. lorsqu’il a le temps il arrive à rattraper une goute de crème glacée d’un coup de langue. sinon ça tombe par terre. sur ses pieds nus noircis par la poussière. sur la moquette essoufflée.
il regarde mamma. il regarde pappa. il comprend quelques mots. il trouve que le norvégien, c’est beau. c’est mélodieux, même si ses parents se lance des insultes. ils se déchirent depuis quelques minutes. sa mère lui a fourré une glace dans les mains. tiens. mange, qu’on lui a dit. mamma est occupée. elle a allumé la télé, mais le spectacle il est ailleurs pour stig.
ses parents se déchirent. il comprend pas vraiment pourquoi. mamma elle dit que c’est depuis qu’ils sont en amérique. pappa il dit du vet si det mildt! du sier tull. stig il sourit, pappa il a dit bullshit. il est habitué stig.
habitué à ces joutes verbales.
habitué aux cris.
habitué aux larmes.
pappa il le remarque enfin. parce que stig il est là depuis le début. à les regarder. à observer.
son père s’avance vers lui. hva ser du på ? gå og lek ! va jouer. il a de la rage dans les yeux. il a de la colère dans la gorge.
sa main elle vole. elle arrache la glace des doigts de stig. la glace s’écrase contre le mur. ça énerve pappa. il le regarde avec un peu plus de noirceur. bizarrement stig il sait à quoi s’attendre. quand pappa n’arrive pas à calmer sa colère, il doit la laisser filer. stig il la voit, cette fois, la main de son père qui vole, qui s’abat sur sa joue.

drømmer.
stig se réveille. c’est le milieu de la nuit. mais le rêve dont il s’extrait était trop réel. les phalanges de son père contre sa joue, il les a presque senties, c’était comme s’il revivait le début de son cauchemar. il posa la main sur sa joue. elle est chaude. parce qu’il dormait dessus, sûrement. il se rappelle de la douleur. de son cœur qui se déchire. de son enfance qu’on lui vole, en un claquement de doigts. gå og lek, que son pappa lui avait dit. c’est simple. il aurait dû l’écouter, partir avec sa glace et retourner jouer pieds nus dans le quartier.
un long soupir qui résume tout.
il regarde marian a côté de lui. il se colle à lui. il l’attrape par la taille et serre son corps contre le sien. c’est leur nuit. stig il a tout laissé tomber lorsque marian lui a dit qu’il venait pour le weekend. alors il profite de chaque instant. il sait que tous les deux c’est impossible. que c’est que des moments volés. et ça lui plait. ça lui plait tellement.
demain il partira. et stig il l’oubliera. il se forcera à l’oublier. jusqu’à ce que marian l’appelle. et stig il dira oui. il signera pour un nouveau tour. il s’envolera au-delà du septième ciel, tout aura le goût du paradis, jusqu’à ce que le clapet final s’abatte.
demain stig il retourne à sa vie morne et monotone. à ses voitures abîmées. il aime réparer ces machines. c’est simple. c’est pas comme essayer de réparer son cœur. y’a pas de notice. y’a pas de formation. quand il a du temps, il ramasse les morceaux et essaye de les recoller. mais c’est un casse-tête. sans nom.

jeg vet ikke hva som skjer.
marian il est là depuis deux jours. il l’a amené loin de liberty. stig il n’aime pas s’éloigner de la ville. il a le mal du pays. mais le pire, c’est cette gêne qu’il ressent. marian n’est qu’une étoile filante. elle apparaît de temps en temps dans son ciel brouillé. puis elle disparaît. c’est normal, non ? de trouver d’autres étoiles ?
d’en trouver une qui brille plus que les autres ?
et d’en trouver une autre qu’il ne ressemble à aucune autre ?
marian a ressenti que ce n’est pas pareil. il sait que c’est de sa faute. il sait que stig, il est bien trop secret, bien trop refermé pour qu’il avoue ce qu’il a sur le cœur. mais marian il a compris. et stig il l’observe, il l’observe essayer, il l’observe faire des choses qu’il n’a jamais fait avant, lui attraper la main, le prendre par les épaules, l’enlacer au milieu de tous.
ils sont en train de jouer.
c’est un jeu dangereux.
stig il parle de babe. stig il parle de tito. il parle de liberty. de son travail. de tout et de rien. surtout d’elle. ça lui fait mal, à marian. mais il veut vivre pleinement chaque seconde. c’est peut-être les dernières.
stig il raccompagne marian à l’aéroport. il va s’envoler pour la grande ville. pour retrouver son costume parfait et le job de ses rêves. pour retrouver sa vie, et laisser derrière lui celui qu’il voudrait faire sien.
marian il tape un message, alors que l’escalator l’emmène loin de stig. « je t’aime ». il l’enverra, peut-être, un jour. pas aujourd’hui. stig il mérite d’être heureux. c’est peut-être babe qui pourra lui offrir cela. ou ce garçon des rues sur qui il est tombé, par hasard, sur le palier de la porte de son ami. marian il a loupé sa chance. il le sait. il attendra, patiemment. peut-être que son tour arrivera.
il se retourne vers stig.
mais il est déjà reparti.
vers un autre.




 
[YEATSO/LLLL]
  [âge] âge.  [pays] pays. [personnage] inventé. [commentaires] j'ai eu besoin de réécrire ma fiche, et maman stella m'a dit que je pouvais la reposter, alors la voici. je relance stig qui a perdu pas mal de liens, mais que j'aime tellement que je ne pourrai jamais le laisser. j'ai eu le Temps qui a joué contre moi ces dernières semaines, mais je suis à fond derrière le forum, derrière vous, je vous aime je vous aime je vous aime !
 



Dernière édition par Stig Horek le Dim 14 Mai - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: find what you love and let it kill you.   Dim 14 Mai - 18:35

j't'ai déjà dit que ta réécriture elle est parfaite.
jtm t'es le plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: find what you love and let it kill you.   Dim 14 Mai - 18:56

I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: find what you love and let it kill you.   Dim 14 Mai - 18:57

(je t'avoue que mon premier réflexe en cliquant ça a été de vérifier ton boulot)
(no shame)

Rebienvenue du coup coeur T'as gardé ton éclat !
J'espère qu'on pourra continuer à se maraver gentiment autour des bécanes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: find what you love and let it kill you.   Dim 14 Mai - 20:12

I love you I love you I love you
tes mots ils sont toujours les bienvenus, tu sais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: find what you love and let it kill you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

find what you love and let it kill you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» [Shop] Cute Can Kill (It)
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.