AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 breakfast club (jade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abram Hyde

Nowhere boy
avatarmessages : 325
à liberty depuis : 01/04/2017
avatar + © : Bradley
pseudo : Shere Khan
dc : Aucun

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Oui

MessageSujet: breakfast club (jade)   Sam 6 Mai - 10:23

L’aiguille menace d’effleurer l’heure du douze. Abram le sent. Et il le sait, d’autant plus qu’il n’a rien du tout pour assurer sa pause. Rien qui ne se mange. Mais ça... c’est comme d’habitude, et c’est de sa faute. « Le matin tu te fais à manger pour le matin, pas pour le midi » Oui mais surveille tes arrières, ça peut te réserver des mauvaises surprises.
(Un collègue lui propose une bouffe mais Abram ne veut rien avoir à rembourser aujourd’hui)
(Non merci j’me débrouillerai)
Du coup y a pas vraiment le choix. Il ne trouve rien de potable dans le frigo réservé à l'atelier, alors autant mettre le nez dehors. (Il y a le nom d’un bar resto qui chatouille l’esprit) (C’est quoi déjà)

« ...Ah ! »
Ça sonne comme l’exclamation de surprise totale, alors que non. À l’autre bout du trottoir c'est le nom Al's Dinner qui réclame l'attention des affamés. L’enseigne toute mignonne qui bénit les têtes entrantes flotte innocemment avec le vent. Elle invite Abram et son estomac vide, lui souffle que les prix ne sont pas chers… et ça suffit.

Machinalement son regard parcours la salle en un trait. C’était pas la première fois qu’il venait. En fait, dès que ses midis étaient creux, le mécano se pointait à la même brasserie, presque à la même heure, et se posait forcément à la même table. Celle près de la grande vitre, de manière à ce qu’il ne puisse voir les passants que de l’œil droit – et que ces derniers entrent par la porte qui se trouve dans son dos. (…) Allez, la veste de cuir lâchée sur la banquette et le corps qui s’enfonce dans le moelleux, il sait déjà ce qu’il veut et patiente simplement le temps que le monde vienne à lui. Et alors que le Abram intérieur disparaît dans le monde de ses pensées, celui qui est resté assis en face d’une place vide commence à tirer le briquet de sa poche après avoir coincé un bâtonnet incandescent entre ses lèvres. C’est là que le serveur débarque (tiens donc), rappelle «Excusez-moi monsieur, c’est un lieu non fumeur ici» ...Ah! Deuxième fois. «Désolé.» C’est tout, et le serveur repart. (...eh mais reviens!) Son contact humain parti, Abram retourne dans son monde à lui, monde de métal et de cambouis.
Sous son nez, il y a la ridicule assiette d’amuse-gueules qui tente de l'occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t549-raw http://noliberty.forumactif.org/t536-paper-tiger
Jade Pinkman

Nowhere boy
avatarmessages : 141
à liberty depuis : 12/04/2017
avatar + © : Marina Nery (.opale essence & Summer Blue)
pseudo : Bangkok.
dc : Eliott.
polaroïd :
guilty pleasures : Les paradis artificiels. Les dessins animés. Vivre.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Free.

MessageSujet: Re: breakfast club (jade)   Ven 12 Mai - 22:09

Il y a le vent qui s'engouffre dans ses cheveux, qui fait virevolter les pans beiges de sa robe légère. Le temps a des airs de printemps, les premiers rayons du soleil font leur apparition et réchauffent le cœur de Jade. Son cœur est trop exposé. Il bat plus vite, s'emballe à la moindre vision enchanteresse envoyée par la nature. Il est sensible, susceptible d'exploser à la moindre émotion. Elle ressent trop, tout le temps, toujours trop fort. Parfois, c'est merveilleux parce qu'elle a l'impression qu'elle va exploser de bonheur sous l'effet d'une petite attention anodine aux yeux des autres. Et parfois, c'est terrible tant elle souffre, tant elle aimerait s'arracher le cœur et ne plus jamais rien ressentir. Heureusement, elle se laisse pas abattre Jade. Elle regarde les sales coups de la vie droit dans les yeux, avec un grand sourire, et elle continue à avancer, insouciante, légère. Elle est portée par le vent, va là où son instinct lui intime d'aller.
Et ce midi, c'est le Al's Dinner. C'est pas si insouciant que ça, si elle doit être honnête avec elle-même. Elle a rencontré l'amour de sa vie là bas – l'amour de sa semaine, plutôt. Parce qu'elle est comme ça Jade. Elle aime au premier regard, follement, sans conditions. C'est peut-être pas vraiment de l'amour – c'est trop éphémère pour ça. Mais c'est comme ça qu'elle l'interprète. L'objet de ses passions ne la connaît même pas. Elle non plus au fond. Elle l'a vu une fois, prenant son déjeuner au Al's Dinner, seul. Son cœur s'est serré en le voyant non accompagné et si elle était trop pressée pour le rejoindre ce jour-là, elle s'était jurée de déjeuner en sa compagnie un jour, aussi étrange que cela puisse paraître. Ça peut paraître superficiel, d'avoir le cœur qui s'emballe pour quelqu'un qu'on ne connaît que d'apparences. Mais ça l'est pas vraiment, pas avec Jade. Elle reconnaît quand une personne est attirante bien entendu, mais ça va au delà de ça. Ce qui l'attire, surtout, c'est l'aura, une sorte de présence, de prestance qui l'affole et la tourmente, parfois pour quelques jours, d'autres pour quelques semaines. Et ça repartait, aussi vite que c'était arrivé.
C'est la troisième fois cette semaine qu'elle se rend sur place dans l'espoir de recroiser cet inconnu qui avait attiré son cœur. Et cette fois, la chance lui sourit puisqu'elle le voit, encore une fois seul. C'est un large sourire qui étire ses lèvres, enchantée à la perspective de pouvoir parler à l'homme solitaire. Alors Jade pénètre dans l'enceinte et avance d'un pas léger mais sûr. Elle ne s'arrête même pas une fois à son niveau. En fait, elle s'assoit simplement en face de lui, sans réellement prendre conscience du côté inapproprié de son comportement. Rien n'est jamais inapproprié aux yeux de la brune de toute façon. « Bonjour. » qu'elle lance simplement, comme si il s'agissait d'une connaissance qu'elle retrouvait pour un rendez-vous. Son regard se pose sur la pauvre assiette en face de lui, maigre consolation pour l'attente. « C'est pas avec ça que vous allez vous nourrir, quand même. » qu'elle gronde légèrement, comme si elle en avait le droit. Et elle appelle un serveur situé un peu plus loin, serveur qui vient presque aussitôt quitte à ignorer d'autres clients. Elle se rend pas compte Jade, mais parfois, elle dégage quelque chose qui attire. Elle s'en sert pas, parce qu'elle en a pas conscience et que de toute façon, elle est pas comme ça. Mais là, c'est quand même pratique de pouvoir commander sans attendre. « Moi, je prends un milk-shake à la vanille. » Le serveur acquiesce et se tourne vers l'inconnu face à elle, probablement médusé par le comportement de la brune.

_________________
❝She was made of all complicated things, but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.❞ R.M Drake.
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abram Hyde

Nowhere boy
avatarmessages : 325
à liberty depuis : 01/04/2017
avatar + © : Bradley
pseudo : Shere Khan
dc : Aucun

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Oui

MessageSujet: Re: breakfast club (jade)   Mer 17 Mai - 18:28

C'est pas de veine mais on dirait qu'il est là pour encore un moment.
En fait, Abram, c'est pas le genre à tirer sur la manche dès qu'on le sert pas tout de suite. Il préférerait disparaître sans laisser de trace (C'est pas forcément mieux). Et c'est pas non plus son genre de laisser la place en face de lui, vide. Vide comme ça, ce trou béant qui lui sert de partenaire de table. Parce qu'il aime bien ces tête-à-tête qui lui permettent de décortiquer la personnalité de son voisin, décortiquer autre chose que son assiette. Et peut-être bien que ça appelle quelque chose, ce vide.
Quelque chose comme la présence d'un invité sorti de nulle part.

((Grincement de chaise tirée))
«Bonjour.»

Ça fait un peu résonance à l'intérieur, avant de percuter sa conscience. Vu que c'est généralement pas à lui qu'on adresse les Bonjour. (Lève tes yeux Abram y a quelqu'un en face de toi) D'habitude on préfère l'attraper par l'épaule; c'est ce qui marche le mieux avec lui. Oui mais... Mais c'est quoi, cette fille? (Ne la regarde pas l'air si méchant) D'où elle vient? C'est à lui qu'elle parle? Et puis pourquoi elle se met à son aise, comme ça? (Pour qui elle se prend?)  Gamine à la peau basanée, la cascade de cheveux couleur chocolat qui fuit sur ses épaules. Au jugé il dirait qu'elle chatouille la vingtaine, mais rien n'est moins sûr. À vrai dire il s'en moque.

Un instant il remet ses pensées en place,
réalise que le vide en face de lui n'existe plus.

"Tu t'trompes de personne."

qu'il jette,
le regard pas tout à fait dans celui de la fille. Il préfère la coupe d’amuse-bouches qui le nargue, qui se vide pas vraiment (contrairement au reste). Mais peut-être que la gamine va le faire à sa place, maintenant qu'elle est là. Puis il y a le serveur qui se pointe -- le même que tout à l'heure, comme hypnotisé par l'effet poudre de fée lâché par la gamine. Maintenant il se penche vers elle pour demander sa commande : elle veut un milk-shake à la vanille.

... Ça, ça arrache à Abram un regard de stupéfaction. De la mauvaise stupéfaction. Il veut interrompre le serveur, balancer "Non mais elle est pas avec moi" sauf qu'il n'y a que le souffle d'un faible "Laissez tomber" qui parvient à s'affranchir de ses lèvres.

"J'vais prendre une entrecôte de bœuf. Et une bière, c'qu'il vous reste."

Il claque le ton sec (parce que c'était pas vraiment ce qu'il avait voulu dire au départ), empêche au serveur de clore avec son fameux Ce sera tout? Là, Abram ressemble à cet ours qu'on a réveillé en pleine journée et qui aurait préféré rester pieuter dans sa caverne. Abram qui d'ordinaire est le gars placide qu'on peut aller voir sans crainte. La vérité, c'est qu'il déteste les imprévus qui débarquent dans ses meilleurs moments, ceux où il peut profiter peinard de sa solitude. Il n'aime pas qu'on le force à quitter son prisme de pensées, qu'on le prenne au dépourvu. Parce qu'il gère mal ces situations-là, surtout quand ça concerne l'heure de midi. Mais il y a aussi un truc sur lequel il va pas être d'accord non plus, Abram :

"J'paie ma portion; tu paies la tienne."

Ses paroles sont accompagnées d'un index qui le montre lui, puis elle. Progressivement, son timbre de voix s'affute, se fait plus clair et moins tranchant, moins agressif. Il est pas si horrible que ça, Abram. Mais il aime comprendre ce qui se passe.

"Qu'est-ce que tu veux? Et t'es qui, au juste?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t549-raw http://noliberty.forumactif.org/t536-paper-tiger
Jade Pinkman

Nowhere boy
avatarmessages : 141
à liberty depuis : 12/04/2017
avatar + © : Marina Nery (.opale essence & Summer Blue)
pseudo : Bangkok.
dc : Eliott.
polaroïd :
guilty pleasures : Les paradis artificiels. Les dessins animés. Vivre.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Free.

MessageSujet: Re: breakfast club (jade)   Dim 28 Mai - 21:40

Elle est comme ça, Jade. Elle s'invite partout, sans prendre conscience qu'elle est pas forcément désirée. Il est pas rare qu'on lui fasse comprendre que sa présence n'est pas voulue. Pourtant, elle préfère ignorer les remarques, les réflexions parfois blessantes. C'est qu'elle a un trop gros cœur ; le moindre coup pourrait le briser. Et des coups, elle en a déjà bien trop pris malgré son jeune âge. C'est d'ailleurs terrible d'avoir autant souffert à cet âge là. C'est à se demander ce que la vie va bien lui réserver encore. Enfin, elle s'inquiète pas Jade. Tout va forcément s'arranger, bien aller. En tout cas, cette fois, la brune a bien conscience que l'homme en face d'elle ne désire pas forcément qu'elle soit là. Elle compte quand même rester, l'accompagner lors de ce déjeuner solitaire. Elle hausse les épaules face à sa remarque. De toute façon, elle compte pas sur lui pour payer son repas. Elle oserait pas s'imposer comme ça, Jade. Et puis, même si elle roule pas forcément sur l'or, elle a quand même de quoi subvenir à ses propres besoins. « Mon nom, c'est Jade. » A croire que c'est censé l'aider à savoir qui elle est. Mais faut bien qu'elle se présente, qu'il sache au moins son prénom. Qu'est-ce qu'elle veut, Jade ? Au fond, elle même le sait pas vraiment. Même si elle avait espéré déjeuner en la compagnie de cet homme qu'elle ne connaissait pas, elle n'avait jamais imaginé ce moment, ce qu'elle ferait, ce qu'elle dirait. Elle était spontanée Jade, elle était pas de ces personnes qui réfléchissent encore et encore à ce qu'elles vont dire. Elle parler comme ça venait dans son esprit, les mots roulant sur sa langue avant même qu'elle ne prenne conscience de ce qu'elle dit. « Puis je veux rien, en fait. » Elle n'attend rien de lui. Elle ne veut pas qu'il lui offre son repas, elle ne veut pas qu'il se sente obligé d'être aimable avec elle, uniquement parce qu'elle avait eu un coup de cœur pour lui. « Je vous ai vu déjeuner, seul. J'ai eu envie de vous tenir compagnie. » explique-t-elle enfin. C'est sans doute étrange, dit comme ça. Pourtant, elle a aucune arrière pensée. Elle ressent pas de pitié pour lui non plus, contrairement à ce qu'on pourrait croire. «Déjeuner seul, c'est plutôt nul. Vous devez vous ennuyer. » Elle veut juste rendre son déjeuner plus agréable – l'idée même que la solitude pourrait lui convenir n'effleure même pas l'esprit de la brune. « C'est quoi votre nom ? » Ça l'intrigue, depuis la première fois qu'elle l'a vu même. Elle a essayé d'imaginer des tas de prénoms pour cet inconnu, jeu innocent avec lequel elle s'amuse souvent. Cependant, elle a jamais trouvé un prénom qui pourrait convenir. A chaque fois.. Ça sonnait faux. Alors Jade est impatiente, elle se languit d'avance de savoir quel sera le prénom de l'inconnu.

_________________
❝She was made of all complicated things, but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.❞ R.M Drake.
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abram Hyde

Nowhere boy
avatarmessages : 325
à liberty depuis : 01/04/2017
avatar + © : Bradley
pseudo : Shere Khan
dc : Aucun

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Oui

MessageSujet: Re: breakfast club (jade)   Mer 21 Juin - 22:10

Jade. L'investigatrice de la chaise vide, c'est Jade.
D'accord, très bien. Et maintenant? Il est censé dire Oh bien sûr, je me souviens de toi! Non, absolument pas. Cependant, il doit bien admettre que l'absurde de la situation a la particularité de chasser ses ressentis: c'est la première fois qu'on s'installe comme ça devant lui hors du cadre d'un rendez-vous, d'une retrouvaille, d'un heureux hasard (enfin si, là c'est un hasard, mais heureux on en parle). D'une raison valable. Car d'après ce qu'il peut comprendre des mots de la gamine, c'est par envie qu'elle se trouve-là. Pas par obligation, pas par but. Par envie. Et cette déclaration a quelque chose qui lui arrache un haussement de sourcils, mais de considération. Abram peut être une brute, celle du genre à dire Non sans ménagement et à envoyer promener les petits cons qui lui cherchent des noises. Mais à aucun moment il ne lit les mauvaises intentions dans la voix ingénue de la métisse, et ça veut dire qu'il n'a pas besoin de garder le ton repoussant qui se fait chasseur d'inconnus.
Parce que même s'il ne la connait pas, au moins,
elle compte s'occuper de son assiette et de son milk-shake.

Déjeuner seul,
Oui?
C'est plutôt nul.
Pas vraiment.
Vous devez vous ennuyer.
Non.

Le mécano, il sait très bien qu'il y en a qui n'enregistrent jamais la possibilité que d'autres puissent aimer la solitude, même à l'heure du midi. Des types qui ont tenté de le raccorder à une table pleine à craquer de monde, il en a croisé des tas. Et à chaque fois, Abram disait Non, le même Non sans ménagement qui tranche. Et la fillette en face (la vingtaine c'est sûr, pas plus), elle cherche à répéter un schéma qu'il ne connait que trop bien. "La solitude c'est nul, faut pas se laisser attraper par elle blablabla" Oui, oui. À force, on cesse de répéter; on préfère rouler les yeux au ciel et laisser le Seigneur faire avancer la machine du temps pour quitter les minutes terribles.

"Abram. Comme le président, mais ça s'écrit pas pareil."

Et lui aussi il imite un schéma bien connu: celui des gens qui écrivent son nom en prenant exemple sur la figure célèbre qui lui a donné le sien, avec un H moche. Mais non, pas Abram. Lui, il a eu des parents flemmards qui ont amputé des lettres à son patronyme.
(...)
Y a les plats qui arrivent et qui glissent des bras agiles du serveur. On dit Merci avant de se pencher sur l'odeur juteuse et délicieuse qui remplit les naseaux. Mmm,
l'entrecôte de la perfection.

Le strident de la fourchette et du couteau sur la porcelaine.

"Ça suffit à t'remplir le ventre, c'machin?"

Qu'il lance en direction du verre rempli de couleurs. Abram sans H, il se rappelle pas avoir déjà pris le temps de gouter à ces liquides-là, des liquides qui appellent l'enfance rayonnante. Et puis y une question qui lui vient, la question qui détonne et qui veut sa réponse. C'est se demander comment la gamine aux cheveux ébènes l'a déniché, au travers d'une vitre de restau.

"Tu m'regardais, avant de v'nir t'asseoir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t549-raw http://noliberty.forumactif.org/t536-paper-tiger
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: breakfast club (jade)   

Revenir en haut Aller en bas
 

breakfast club (jade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Question Twin club??
» LIEN pboursin.club.fr (amortisseurs pilotés)
» BB confort Twin Club
» CLUB SPORTIF AFOURER
» Club Barbie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (liberty, oregon) :: old town liberty :: al's dinner-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet