AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Fall back and touch the night {Everett}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:40


[Everett Montgomery]
"Break through from the other side
And lead me to Paradise
Cause nothing but love can take us away from here
Ever time I close my eyes, we disappear"
(Michael Fassbender) // Moi même

[âge] Trente six ans. Déjà marqué par la vie et ses épreuves. Déjà marqué par les conneries et les mauvais choix. [origines] Américain pure souche. Originaire d’une petite ville du Montana. L’accent prononcé, marqué, les traditions américaines bien présentes et le vote républicain. Perdu au milieu d’une nature luxuriante et des ranchs à perte de vue. [en ville] Fraichement débarqué, depuis une petite semaine tout au plus. Il ne compte pas vraiment. Là pour démarrer une nouvelle vie autant que fuir les emmerdes de la précédente. Nouveau départ, forcé par les choses et son sale caractère. [statut] Père solitaire. Trop torturé pour plaire, trop rustre pour séduire. Marié à ses problèmes et ses emmerdes. Sortir la tête de l’eau, avant de penser à autre chose. [emploi] Ancien US Marshall radié pour une connerie, pour un excès de violence, pour un élan d’impulsivité. Du mal à tenir en place, du mal à garder un job. Aimant à emmerde, trop sang-chaud pour rester de marbre et fermer sa gueule. Ouvrier sur un chantier depuis quelques jours, parce qu’il faut bien bouffer. Tentative de normalité. [$$$] $ quelques billets pour subsister. Le capital trop faible pour espérer. L’âme trop rouillée pour rêver. [groupe] Black Hole

keywords: Regrets, violence, perte, larmes, amour, famille, protection, alcool, déchéance, espérance, allumettes, cigarettes, moto, road trip, emmerdes, sincérité, paranoïa, rock, fumée, fille, religion, coucher de soleil, fuite, salut de l’âme, prière, envolées sauvage, échappées, songe d’une nuit d’été, Michel Audiard, coups de poing, chanson, whisky, allumettes, vieux films.


[a lot on my mind]
♜ Une fille, d’une dizaine d’années. Accident de parcours et pourtant la plus belle chose qui ne lui soit jamais arrivé. Mère perdu dans les vices, emportée trop vite par les excès. Débauche d’une vie à marcher sur un fil. Alors la responsabilité débarque dans sa vie, comme le malheur sur le pauvre monde. Type instable, vie dangereuse et compliqué et pourtant, univers qui gravite autour d’une même planète. Princesse aux joues rose et à la naïveté évidente. Rayon de soleil dans la grisaille de sa vie. ♜ La clope nerveuse, l’alcool facile. La santé rongée, peu à peu, par un sale rythme de vie et de mauvaises habitudes. Le besoin d’oublier, compulsif et inconscient. ♜ Quelques notes, justes. Quelques paroles, imaginées, composées, au hasard d’un moment d’évasion et d’un bout de papier. Quelques croches sur une guitare, pour le plus grand plaisir des prunelles claires de sa gamine. Talent égoïste juste pour celle qui le mérite vraiment. ♜ Les poings faciles, la bagarre inévitable, dés la moindre provocation, le regard en coin qu’il juge provoquant. Les mots qui fusent, trop violents, trop emportés, trop agressifs. Le combat, les techniques, forgées par les années à chasser le criminel belliqueux. Passion pour prendre et donner des coups. Comme une échappatoire, une punition divine, auto-flagellation. ♜ Vent dans les cheveux, vitesse, l’air qui fouette le corps et brusque les fringues. La moto. Outils en main, il fait des miracles. Bricoleur à ses heures, juste pour son petit bijou bien trop éprouvé. Vieille Harley à la peinture abîmée et au moteur vrombissant. Passion d’adolescent, qui ne l’a jamais quitté. ♜ Films en noir et blanc. Films bien trop vieux pour la plupart des gens. Connus des connaisseurs, surtout pour tous ceux, français, qu’il regarde en version originale avec seulement des sous-titres anglais. Passionné par la langue et ses subtilités. Moment d’évasion, moment de rêve, à rire comme un idiot, à profiter de la légèreté de l’instant et de l’humour des dialogues. Culture acquise au fil des années, au travers des films qu’il connaît par cœur. Pourtant le plaisir de les redécouvrir, à chaque fois.



[story of my life]
Tu aurais dû avoir la belle vie, là, sur le papier. Sorti parmi les meilleurs de l’école de police, tu finis par devenir US Marshall après quelques années. L’envie de jouer au cowboy avec tes propres règles. Chasseur de primes des temps modernes. Tu t’avères être carrément doué, usant de diverses stratégies et ruses en plus, évidemment, de ton éternelle violence. Tu as toujours été un bagarreur et au moins dans cette profession, tu pouvais laisser libre cours à tes pulsions sans trop te poser de questions. Tu as une carrière certes insolite, mais prometteuse, bien que dangereuse. Ce qui est sur, c’est que toi, elle te convient.
Sauf qu’évident, il faut l’événement perturbateur dans ta petite carrière solitaire. Il fallait le coup d’un soir qui dégénère, la nana, bien plus jeune que toi, bien plus paumée, aussi, qui te téléphone parce qu’elle porte ton gosse et compte le garder. Tu te souviens encore de ce soir là, alors que tu es dans un petit motel du côté de Denver. Tu mets un moment à digérer. Vous vous engueulez au téléphone parce qu’évidemment, avec ton tact légendaire, tu ne peux faire autrement que de lui rentrer dedans. Tu la blâmes pour tout ça, tu la blâmes pour son manque de sérieux. Tu la blâmes pour gâcher ta vie. Tu te souviens même raccrocher alors qu’elle est en pleur et briser dans ta petite chambre, une partie du mobilier. Incontrôlable face à tes pulsions de colère. Incontrôlable parce que ta vie va changer, que tu le veuilles ou non.

Quelques temps plus tard, après un trop-plein d’alcool, tu finiras par la rappeler, alors que tu es de retour à Portland où tu vis à l’époque et où elle vit, elle aussi. Tu lui expliques que t’as été con et que oui, tu seras là, parce qu’il le faut. Parce que c’est la bonne chose à faire, même si cette dernière phrase, tu la gardes pour toi. Tu finis par la revoir, l’accompagne chez le médecin, lui paye divers soins et accessoires pour sa grossesse, pour la gamine oui car tu apprends vite fait qu’il s’agit d’une fille. Cette nana, c’était une pauvre fille à l’époque où tu te l’es envoyé. Une strip-teaseuse un peu paumée, un peu utopiste et surtout, bien trop défoncée par diverses saloperies. Tu as bien essayé de la pousser, loin de tout ça, durant sa grossesse. Tu as mis ton emploi en suspends, te déplaçant seulement dans la région. T’as fait un peu d’administratif dans la police, histoire d’arrondir les fins de mois. Tu en as chié, mais il le fallait. Même si au fond, tu détestais cette vie. Tu détestais ton espèce de copine, tu détestais la gamine qui devait naître dans quelque semaine. Tu n’étais que rage et colère, consumée par tes propres démons. L’âme rongée par le ressentiment. T’as commencé à merder, t’as commencé à te battre, bien plus que de raison. Pilier de bar, à l’alcoolisme notoire. T’as entamé ta descente aux enfers jusqu’à la naissance de la gamine.

T’avais une gueule de bois, ce jour-là. Ce jour où l’hôpital t’a téléphoné en t’expliquant que Giny était en train d’accoucher. Alors tu as foncé, sans trop réfléchir. Tu as conduit, alors que sur le coup, tu n’étais même pas en état de le faire. Tu savais que malgré tout ce que tu pouvais ressentir de contradictoire, tu devais être présent.

Visage d’ange, braillant à pleins poumons pour prouver qu’au moins, elle était en bonne santé. Gamine dont tu es tombé amoureux, au premier regard. Elle était parfaite. Elle était le rayon de soleil qui venait foutre le bordel dans le merdier qu’était ta vie. Elle venait éclairer tes jours et bercer tes nuits. C’était con, personne n’aurait cru ça capable de toi, aimer un petit être comme ça, au point de vouloir assumer ton rôle de père. Ca paraissait presque invraisemblable et pourtant. Pourtant vous la baptiserez Angelina, en honneur à ce cadeau tombé du ciel. Détesté au départ, adoré à la fin.  

Mais ta vie, ce semblant de relation entretenu avec Giny, pour le bien-être de la gamine, ça n’était pas une vie. Ce n’était en rien une fin en soit. Bien loin du romantisme des beaux jours et de la poésie de l’amour. C’était machinal, un peu de sexe bestial, beaucoup trop d’engueulades, beaucoup trop de violence et Giny et ses saloperies. Tu savais, qu’elle n’avait jamais trop arrêté de consommer. Tu savais, qu’elle avait foutu en péril la vie d’Angie. Tu savais qu’elle n’en avait rien à foutre, de tout ça, dans le fond. Tu savais que ça serait à toi d’assurer, à toi d’être responsable. Toi et ta liste de défauts longue comme le bras. Pourtant t’as été là. T’es parti, un temps, à la recherche d’autre chose. Tu as repris ton job, à chasser le criminel. Tu as repris ce que tu savais si bien faire. Tu t’es emporté dans une violence coutumière et si évidente. Sillonnant les Etats-Unis sur ta moto, avec tes armureries mobiles et ton manque cruel de convictions.
Mais c’est après une bon mois d’absence, en rentrant chez toi, chez vous, finalement, que t’as compris que désormais, tu étais seul avec tes responsabilités. Seul avec une gamine trop jeune dont tu allais devoir t’occuper seul. Le corps de Giny, inerte dans la baignoire, une seringue dans le bras. Giny et son excès de trop. Pas de lettres, pas de mot, pas de promesses ni d’adieux. Juste son corps inerte, que tu as regardé avec mépris. Aucune once de tristesse, juste du dégoût. Angie qui jouait dans le salon, du haut de ses quatre ans, avec le regard innocent et les boucles blondes. Pour la première fois, t’as véritablement flippé. Tu venais d’arriver à temps, car Giny ne devait être morte que depuis quelques heures. Mais si tu avais tardé si tu avais continué d’errer, en te perdant dans les méandres de ton boulot, tu ne savais pas dans quel état tu aurais retrouvé Angie et à partir de ce jour, tu t’es mis à la surprotéger.

Mais le mal était fait. Ton âme avait déjà été perverti par le démon et ses déboires. Par les vices et les bagarres. Par le besoin insatiable de violence, comme pour calmer ton cœur et endolorir ton corps. Jusqu’à ce jour où, Angie chez ta sœur, tu t’es élancé à la suite d’un criminel du coin. Vous vous êtes battus, trop violemment, si bien que tu as même failli y passer. Alors tu l’as buté, sans état d’âme, une balle en pleine tête, dans un élan de bagarre. Dans un élan de coup-de-poing. Le sang tâchant ton visage et tes yeux clairs. Carmin qui venait de marquer la fin. Tu n’aurais pas dû le tuer. Tu n’aurais même pas dû te battre avec lui comme tu l’as fait. Pas ce type là, et sa famille dans le plus dangereux Cartel de l’Oregon. Tu as été radié, sans aucune autre forme de procès. Type trop important, témoin clé, que tu venais de souffler comme une bougie d’anniversaire. Enquête tâchée par ta violence et ton manque de professionnalisme. Alors tu as sombré. Encore davantage. Ta gamine avait beau être ta vie, tu t’es mis à te battre bien davantage, provoquant à chaque sortie, à chaque verre de trop. Auto-flagellation face à ta propre culpabilité. Tu t’es attiré des emmerdes, t’as failli y passer, à plusieurs reprises.

Angie, elle, elle était ce petit ange innocent qui râlait dés que tu revenais blessé. Qui te demandait de faire attention et te faisais promettre que tu chasserais les méchants. Qui te faisait promettre de rentrer, le lendemain, pour lui lire une histoire et lui chanter une chanson. Baume au cœur pour lequel tu as chialé, de dépit, face à ta propre existence, un paquet de fois. Faiblard, désespérée. T’as craqué parce que t’avait juste l’impression que tu n’étais bon qu’à faillir. Bon car foutre un peu plus le bordel dans ta piètre existence.
Mais les types du Cartel eux, ne t’avaient pas oublié. Eux, voulaient toujours venger la mort trop rapide de leur frère. Sacrifice inutile, juste dans un excès de colère et de rage. Ils ont tenté de te tuer, ils ont tenté de s’en prendre à Angie et c’est pour ça que tu es parti. Que vous êtes parti. Ce n’était plus que vous désormais. Vous deux contre le monde et ses méandres. Tu as laissé le peu de vos biens dans un garde-meuble, emportant le nécessaire pour partir au gré du vent. Là où vous porterez vos pas. Là où vous porterez ta Harley. Quelques étapes, entre Portland et Liberty. Quelques villes, où tu as fini par foutre la merde. Où tu as fini par te brouiller au point de fuir de nouveau. Une vie de route et d’aventures éphémères. Angie, elle trouve ça marrant, de voyager autant. Elle trouve ça marrant, de se laisser porter par le vent. Mais tu sais qu’elle a besoin de plus que ça. Tu sais qu’elle a besoin de la normalité que tu as eu étant môme. Tu sais qu’elle a besoin de tout ce que tu as pu avoir et que jusqu’à présent, tu as été infoutus de lui donner.
Alors tu as décidé de t’arrêter ici, trouvant une caravane libre au hasard d’une conversation et bel et bien parce qu’il te fallait un endroit où crécher et qu’Angie a eut l’air d’aimer l’idée. Tu as cédé, à cette possibilité d’essayer de vous reconstruire. De te reconstruire. Dans cette petite ville d’apparence calme, sans histoires, ou presque.


[wiise/mary]
[âge] 23 y.o  [pays] France [personnage] inventé, remise à zéro du perso, changement ! [commentaires]    


_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise


Dernière édition par Everett Montgomery le Mar 25 Avr - 0:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Tristan Forestier

soleil cherche futur
avatar
messages : 90
à liberty depuis : 24/04/2017
avatar + © : matt lauria, karmasutra.
pseudo : mandragon.
dc : nolan williams & bruce hemingway.
polaroïd :
guilty pleasures : les glaces à l'italienne, son regard, son sourire, les traits de son visage, la douceur de ses mains, le goût de ses lèvres, le son de sa voix. everett.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: evy, ace, em, olga (fermé)

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:47

MON AMOUUUUR QUE TU ES BEAU (comment ca j'ai pas le droit ? oo )
T'es beau, termine vite cette fiche qu'on puisse se noyer dans nos feels.
(Ces gifs mama rose )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:50

rebienvenue bb. I love you
t'es toujours aussi beau.
cette fois on s'trouve un lien hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:51

Oula je sens que je vais trop l'aimer ce nouveau perso !! coeur coeur L'âge, les bécanes, le vieux cinéma, une certaine complaisance dans la solitude... Y a un truc What a Face I love you

Rebienvenue alors,
hâte de lire les aventures que tu vas écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Damaris Gale

“ a storm within her skin
avatar
messages : 717
à liberty depuis : 31/03/2017
avatar + © : ella purnell © jugband blues
pseudo : kozmic princess (bramble heart).
dc : l'enfant indigo, grand sasha. la femme-geisha, haneul.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:51

rebienvenue par ici et bonne chance coeur

fassbender est toujours un bon choix héhé

_________________
But strange and marvelous as she was, a wisp of silk in a forest of black wool, she was not the fragile creature one would have her seem.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 20:54

Merci à tous ! amour

@Tristan Forestier J'me dépêche bébé, j'ai déjà hâte de mourir sous les feels love coeur

@Babe Kidd Oh oui ma belle, je veux je veux absolument ! Et merci ! red coeur

@Abram Hyde Ca fait plaisir ça un grand merci ! bril On se trouvera un petit lien rose

@Damaris Gale Merci beaucoup et oui, Fassy est une valeur sure

_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 21:05

rebienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 22:29

Merci beaucoup ma jolie ! coeur

_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Adriel Perkins

lost in the world
avatar
messages : 149
à liberty depuis : 12/04/2017
avatar + © : Dave Franco (puckessa)
pseudo : Bangkok.
dc : Eliott.
polaroïd :
guilty pleasures : L'adrénaline qui coule dans les veines, l'alcool qui l'incite à suivre le chemin destructeur du paternel.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Free.

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Lun 24 Avr - 22:53

Rebienvenue ici I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 10:56

Rebienvenue et puis ce choix d'avatar, j'adhère... bril cara
Revenir en haut Aller en bas
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 11:05

Merci les filles ! love

_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 18:48

ta fiche est parfaite mon bichon.
(désolée de t'avoir zappé, j'avais pas vu. boude )
j'aime trop everett, il est vraiment réaliste et puis angie (même si ça risque d'être qu'un pnj ?) est super touchante. I love you les deux ensemble, c'est super mignon.
je te revalide. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 18:52

Merci darling coeur coeur coeur

_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 19:39

quel excellent choix coeur (re)bienvenue si j'ai bien compris roule
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Mar 25 Avr - 20:10

non mais vous changez tous de perso sans me prévenir oo
je suis paumé maintenant umf

bienvenue bb, everett il est beau et je l'aime déjà
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Ven 28 Avr - 21:13

J'ai déjà lu un de tes rp avec Tristan, je suis conquise. cara
Rebienvenue à la maison chaton
Revenir en haut Aller en bas
Everett Montgomery

Paradis perdus
avatar
messages : 99
à liberty depuis : 30/03/2017
avatar + © : Michael Fassbender (Cheyenne)
pseudo : wiise
dc : Jude Williams & Ethel Keller
polaroïd :
guilty pleasures : Passer du temps avec Angie, sa vieille Harley, les bagarres, regarder les levés et coucher de soleil, passer une soirée au coin du feu, les vieux films, sa douceur, ses sourires, sa seule présence, Tristan.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Tristan, Josephine, Sadie, toi ?

MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   Ven 28 Avr - 22:33

Merci beaucoup à tous ! bril

Lissa ça fait trop plaisir que tu sois allé nous lire et que ça t'aies plus ! Merci ! amour

_________________
You and me, against the world
« But if you try sometimes well you might find, You get what you need, And I went down to the demonstration, To get my fair share of abuse » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t917-surrender-to-the-good-lord- http://noliberty.forumactif.org/t903-fall-back-and-touch-the-nig
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fall back and touch the night {Everett}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fall back and touch the night {Everett}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» back to sleep
» Le pigment Moonlight Night

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (interlude) :: into the wild :: a place like home-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet