AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CARMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: CARMEN   Jeu 20 Avr - 23:12


[DANIELA REYES]
"nue est, et nue était,
diva aux pieds nus, restera
et à vie cesaria et à la mort aussi"
(gabriella bloomgarden) // tumblr

[âge] l'enfant nuage, poussière de rêve luisant dans le terne de sa rétine. l'enfant fleur, qui s'est fanée. aux vingt-et-unes pétales brunies, piétinées par les nuits cauchemar.   [origines] les contrées où les paupières s'enlacent sous un astre brûlant. où tout n'est qu'ocre fumant, ambre chaud. l'andalousie, épices et effluves aromatisée qui valsent dans les veines. [en ville] un toujours amère, qui râpe la langue, entrechoque les dents blanches. liberty, geôlière de son âme, chaînes de plomb qui dévorent les chevilles.[statut] comme un trou béant, qui hurle sous les côtes. un manque qui brûle, celui des mots doux contre la clavicule, celui des paumes qui arrachent les songes et des promesses qui cicatrisent les plaies. [emploi] comète qui effleure les trottoirs, quand les astres se noient dans le manteau carbone de la nuit. elle murmure le désir contre les lèvres, contre les corps esseulés, pour une poignée de pièces. pour une maigre subsistance, elle étouffe son innocence dans les caniveaux.  [$] doigts frêles, plongés dans des poches trouées. elle n'a rien,
si ce n'est les illusions, seules richesses qui irriguent le coeur.  [groupe] shining star.

keywords: grisaille brodée dans l’oeil. arabella. tumulte glissé sous le velours de la langue. young god. semelles râpées sur l’asphalte flamboyant. fucked my way up to the top. poussière de rêves déposée sur les cils. sweet ophelia. justaucorps consumé. stargirl. pointes violées. dollhouse.  kaléidoscope de carmin. novacane. luxure morcelée sous les ongles. riverside. cosmo éventré d’étoiles. carmen. galaxie d’ecchymoses qui embrasse la tracée


[a lot on my mind]
elle est cette vénus, à l’ambre rayé.
cette vénus, à l’âme céleste, mais aux chevilles fondues au sol. prisonnière, aux fantasmes soufflés du bout de lèvres capucines. prisonnière, qui sifflote les échos des opprimés. et ses doigts, grêles diaphanes, qui caressent le firmament sans jamais n’en épouser le contour. sans jamais n’en goûter les saveurs ornées, ni même n’en inspirer les arômes.
coincée juste là, dans les miasmes toxiques d’une ville morte, entravée par son cadavre encore chaud. et elle s’y fond, un peu. a le toucher qui brûle, les doigts qui carbonisent les peaux, mais l’oeil qui gèle. qui emprisonne les lamentations d’une simple étreinte, mais frigorifie les coeurs de sa langue affutée.
dani, c’est le froid, qui épouse les traits.
dani, c’est le chaud qui chaloupe dans les veines.
vénus, qui unit le feu et l’eau.
vénus, qui donne la vie.



[story of my life]
papa était l’étoile filante.
un froissement de paupière, et il illuminait de ses trainées mordorées la voûte sombre. et il embellissait les songes, de sa lumière réchauffante.
il était le halo qui étreint un peu le coeur, redessine un peu les sourires gommés. parce qu’il était beau, papa. il avait cette mâchoire carrée, et cette bouche tordue. et ces yeux, un peu trop brumeux.
un froissement de paupières, et l’étoile avait disparu.
elle était retournée explorer la galaxie.
elle était partie effleurer d’autres planètes, éclairer d’autres regards.
et derrière elle, poussière brillante qui luisait dans le regard, sur les lèvres. pendant quelques instants, simplement.
puis elle s’effaçait, partait en fumée rejoindre le firmament des souvenirs douloureux.

« papa s’en va, mais il revient toujours, dani »

toujours, jusqu’à ce que l’étoile n’en trouve de plus belles. de plus brillantes, plus neuves. moins abîmées par les fissures de ses départs.
toujours, sauf un jour.
ce jour, où maman était devenue creuse.
où maman était devenue grise, la peau pâle et le teint jaune. cernes violacées qui embrassent les voids noirs de son regard.
deux petits trous, qui percent le visage en son centre. deux petits trous qui ne respiraient rien d’autre que le néant. les stigmates d’un ventricule que papa avait emporté avec lui, collier autour de son cou, comme un trophée. tu seras toujours avec moi, comme ça. peut-être que c’est ce qu’il s’était dit, avec l’amour pendant à la nuque.
maman n’en avait plus besoin, de toutes façons.
non, elle avait la fumée et elle avait l’ambre qui fait rire drôlement fort. cette bouteille que dani n’avait pas le droit de toucher.

« ça, c’est uniquement pour ceux qui ne sentent plus, dani. »

mais elle sentait, elle.
peut-être même trop fort.
ce genre d’aiguilles qui glissent sous la peau, décorent la peau de craquelures, dévorent le coeur de larmes.
alors, avec les astres comme compagnie qui murmuraient au creux de ses oreilles ces refrains enchanteurs, elle était partie.
elle était partie, pendant une de ces nuits sans sommeil.
quand le silence est trop assourdissant, et que les pensées se font hurlements en écho dans le crâne.
elle était partie, évaporée dans la nuit, était partie enterrer les morceaux d’enfance qui s’accrochaient encore à ses semelles. juste à côté de ces rêves, et des sourires déchirés de papa.
puis elle avait marché, longtemps.
une éternité, peut-être.
à s’en user la semelle, à s’en saigner les pieds.
alors elle avait décidé de continuer, mais en ondulant sur des symphonies un peu trop belles pour la grossièreté de ses tympans.

« tu peux danser ici, faudra juste oublier les vêtements, c’est un problème? »


probablement que c’en était un, mais elle avait hoché la tête. lentement, avec les étoiles accrochées au fond du regard.
la nébuleuse des rêves qui s’offrait juste là, sous les éclairages tamisés d’un club miteux. à la croisée des mondes, entre une réalité décolorée, et les illusions fantasmagoriques qui se rallument.
renaissent des cendres qu’elle avait dispersées derrière elle.
elle danserait, c’est le plus important, non?
c’était ce mot, gribouillé, sur un morceau de papier,
enlacement de lettres tracées d’une poigne d’enfant.
la même main qui l’avait froissée, avant.
avant le déluge.

« si tu veux gagner plus, j’ai peut-être un solution »


une malédiction.
qui ronge la chair, corrode le sang. et les veines qui s’effilochent, alors que le venin se mélange au tumulte ocre.
imprimée sur les flancs, les stries du désir ignoble, les soupirs des esseulés, les paumes fiévreuses.
elle était devenue princesse des nuits,
succube glissée sous la peau.




[THE LEGEND]
[âge] toujours pareil  [pays] et ici aussi, j'vais pas vous la refaire. [personnage] inventé, mon bébé [commentaires]  



Dernière édition par Dani Reyes le Mar 2 Mai - 20:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stella Burrows

lost in the world
avatar
messages : 1574
à liberty depuis : 22/01/2015
avatar + © : heard, lolitaes.
pseudo : serenade in blue. (camélia)
dc : blue, miles, jasim et farrah.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: eliott (1/3) libre.

MessageSujet: Re: CARMEN   Jeu 20 Avr - 23:15

ON PEUT SE PECHO SOUS BLUE OU C DE TYPE MALSAIN ?
Rebienvenue sale

_________________

memories hurt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Jeu 20 Avr - 23:21

NON C'EST PAS MALSAIN DU TOUT
en fait on s'est même déjà pécho mais tu l'savais juste pas  

arrête j'suis propre  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Jeu 20 Avr - 23:31

p'tain t'es grave bonne
bloomgarden c'est un de mes bb
et puis toi et moi... tmtc
rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Perkins

lost in the world
avatar
messages : 219
à liberty depuis : 12/04/2017
avatar + © : Dave Franco (balaclava)
pseudo : Bangkok.
dc : Eliott.
polaroïd :
guilty pleasures : L'adrénaline qui coule dans les veines, l'alcool qui l'incite à suivre le chemin destructeur du paternel.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Free.

MessageSujet: Re: CARMEN   Jeu 20 Avr - 23:33

Cet avatar
Re-bienvenue ici I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 0:04

elle est toute belle
j'allais justement dire "c'est le style d'AHbbes ça" et là, je vois que c'est ton dc

rebienvenue à la maison et bonne chance coeur
Revenir en haut Aller en bas
Blue Ocean

lost in the world
avatar
messages : 1580
à liberty depuis : 21/12/2015
avatar + © : (avatar) paupau d'am, (signature) beerus.
pseudo : serenade in blue. (camélia)
dc : stella and miles.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: josephine, lazare, abbes, naevia. FULL.

MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 0:15

pfff abbes c'tellement un chaud lapin qu'il serait capable de pécho dani oo

_________________

☆☆☆ mon corps a besoin de toi, souvent tu m’as presque guérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 1:32

Re bienvenue p'tite chose
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 10:24

oh t'es presque aussi belle que sous abbes :(
rebienvenue :heart!:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 11:54

JPP TRO DE BOTEY
MES YEUX PIQUENT
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 17:41

merciii, vous êtes des anges
babe, toi et moi frotti frotta c'est ça?
damAH, ah j'suis si reconnaissable que ça? tu m'connais trop bien dis donc siffle
blue, non mais tout de suite, laissez-le en paix ce pauvre abbes, il aime juste les belles choses oo (et ouais en vrai c'est son mec, mais chut)
nelya, PRESQUE? j'sais pas si je dois le prendre bien ou mal pour le coup
sarai, la seule botey que j'vois ici c'est toi  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 20:04

c'est surtout que je préfères abbés à une fille :/ mais si tu dani se montre à la hauteur de abbés à voir ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 20:13

c'est ce qu'on appelle le pouvoir des âmes-sœurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 20:41

BLOOM
SHIT
LA BELLE
REBIENVENUE ICI
TOUJOURS AUSSI SEXY XOXO
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Ven 21 Avr - 22:31

Je te souhaite la rebienvenue ici.


Dernière édition par Mésange Kuan le Sam 22 Avr - 13:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 22 Avr - 12:42

Rewelcome wop
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 22 Avr - 12:56


elle gazouille autant qu'abbes apparemment
c'est beau partout, le pseudo et tes premiers mots
rebienvenue
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Lun 24 Avr - 13:35

nelya, mais évidemment qu'elle sera à la hauteur, même encore plus qu'abbes  
damAH, je te jure c'est dingue, on est vraiment soulmates j'crois bien
olive, on fait comme on peut pour être toujours aussi sexy hein (c'est toi la belle )
stigounette, ça risque d'être le cas ouais, mais bon c'est ce qu'on aime hein  
par contre trop d'compliments là tu vas m'rendre fébrile
et merci lissa et mésange
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 29 Avr - 11:35

Rebienvenuuuuue, je suis fan du prénom red red
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 29 Avr - 14:14

merci bien
ouais j'avais trop lui donner un prénom un peu masculin à cette petite héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 29 Avr - 14:16

Heeeu Bloomgarden + Stromae l'homme de ma vie,  tu me tues ptn dead
J'suis fan. Complètement
Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Sam 29 Avr - 14:26

oh mais toi, j'avais oublié de te souhaiter la bienvenue  grosyeux
pareil, zimmerman mon dieu, puis lola a l'air genre... de pouvoir avoir mon coeur
merci en tout cas  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Mar 2 Mai - 21:09

ta fiche elle est trop parfaite ma chérie, jpp.
je me délecte de ta plume avec envie, chérissant l'idée d'avoir la même un jour.
j'aime trop dani, j'aime trop toi, j'ai hâte qu'on joue le luz/dani. dead
jtm et j'te valide avec grand plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: CARMEN   Mar 2 Mai - 21:13

non mais ça suffit, tu vas m'faire rougir
et on en a déjà parlé de ça tes mots sont trop beaux aussi alors zut hein
OUI MOI AUSSI  
jtm fort fort bb
Revenir en haut Aller en bas
Farrah May

lost in the world
avatar
messages : 331
à liberty depuis : 13/05/2017
avatar + © : imaan, kozmic blue
pseudo : serenade in blue, camélia.
dc : stella, blue, miles, jasim.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: tc, jago, toi ?

MessageSujet: Re: CARMEN   Mar 1 Aoû - 12:20

J'archive I love you

_________________

دوام الحال من المحال
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CARMEN   

Revenir en haut Aller en bas
 

CARMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Carmen & Lahurlette
» 167 - Pâte à tarte Carmen
» 129 - Pouding Carmen
» 194 - Pouding "Moman Carmen"
» Carmen Solomon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end :: présentations-