AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 already in the trash - Zee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:12


[Zeyana "Zee" Alamba]
"steel ur crown, u can't win it anyway."
(Willow Smith) // ma pomme

[âge] 17 ans que ses pieds traînent sur le bitume et que son être galère[origines] américaine, y'a que ça de l'américan dream pour elle [en ville] depuis toujours, même si c'est pas l'envie de partir qui manque [statut] célibataire, ça va, ça vient [emploi] techniquement lycéenne, ses absences disent le contraire. squateuse de profession [$$$] tellement pas de fric que ça doit parfir dans le négatif [groupe] black hole

keywords: genoux en sang, rictus, crucifix, articulations qui craquent, lac, skate, dollars froissés


[a lot on my mind]
Zee a apprit à nager à l'arrache. Balancée dans le lac, comme dans la vie, c'était nage ou coule, marche ou crève. Allez savoir, elle s'est mise à nager. Elle sait que rien n'est gagné, que le mérite ne vaut rien, et que si on veut vraiment quelque chose, il faudra se battre. Et elle se bat. Moins que rien mais plus que le tout, elle s'est construit une existence parallèle à celle qu'on lui demande, celle qu'on lui impose. Pas con, Zee sait que rien ne lui sera offert, ses inégalités sont gravées autant dans le vide de ses poches que dans sa peau, dans la couleur qu'elle offre, dans les cicatrices de cette discrimination qui la suivra jusqu'à la tombe. La peur, la crainte, c'est un luxe qu'elle ne peut pas s'offrir. Elle n'est pas brave par courage, elle l'est car elle n'a pas le choix. Et cette bravoure, d'autres appellent ça de l'insolence. Mais quand on a nulle part où rentrer, si on ne veut pas se voir afficher la misère de sa vie en pleine face, comme on colle un tract sur un mur, on est obligé de sortir du droit chemin. Celui de dieu, celui de la loi, deux entités qui valent plus en mot qu'en réalité. Et la loi, elle lui crache dessus. Elle n'est celle que ce ceux qui peuvent se la payer, et ceux dont l'existence même n'offense pas les détenteurs du pouvoir, les détenteurs des armes. Il avait volé du pain, il s'est prit trois balles dans le buffet. La peur de la police face à un homme désarmé, dont le seul but était d'aider sa famille, délaissée par l'état. Voilà l'injustice de ce monde, et elle est gravée ad-vitam dans le coeur de Zee. Heureusement, sa haine, elle la partage avec sa moitié, celui qui a traversé le monde à ses côtés. Il la canalise. Et lui offre la prudence qui lui manquerait pour survivre à la réalité. Tout comme leur aînée. Celle qui les a apportés au monde, n'offre plus ses prières qu'à dieu et son affection à la drogue. Voilà la réalité, Zee ne voit pas la vie à travers un prisme, à travers des lunettes roses. Elle la conçoit, aussi coupante et brûlante qu'elle est; terne image sous un ciel de pluie. Et il ne tient qu'à elle de lui donner de la couleur, risque par risque, folie par folie, traînant partout sans être nul-part, pauvre gosse grandie trop vite.



[story of my life]
fuck fuck fuck & fuck. Comment résumé une vie. A dude fuck his wife. Paf, trois gosses alors qu'ils peuvent même pas se nourrir à deux. The dude fucks the law. Faut bien se nourrir et donner quoi bouffer aux mioches. A cop fucks up and kill the dude. Bye Daddy, mommy et les gosses sont seuls. Mom fucks sanity. Et la voilà enfermée dans un délire qui mélange religion et crack. C'est pas certain que ce soit comme ça que Jesus voit les choses.

On peut parler d'un cumul de merdes, car s'en est un. Mais c'est tellement banal aux USA. On a beau avoir les papiers, quand on a pas la couleur de peau et l'argent, ça veut rien dire. Ils ont beau dire à la télé, nier le racisme ancré jusqu'au plus profond du coeur de ce pays, les faits sont là. Et les familles dans le besoin, c'est des chiffres dont on ne parle même pas. Et puis, ces gens, ils sont déjà hors du système, alors personne n'essaye de les y remettre. Près d’un tiers de la population du pays est illettré ou peu lettré. Et ils font quoi au gouvernement ? Ils se battent pour des taxes.
On apprend pas cette réalité à l'école. Il faut la vivre pour y croire. Comment, après tout, concevoir que le pays de la liberté, de l'american dream, des séries où la vie semble si facile, oublie une part de sa population, la laisse crever car elle peut pas payer le médecin, et l'ignore parfois juste sur des critères de peau ?

C'est dur, la réalité, ça l'est encore plus quand on la vit, comme Zee. Privée de père jeune, et avec une mère tellement présente que c'est comme si elle n'était pas là, elle a dû grandir d'elle-même, taillée dans son comportement par la réalité. Elle n'avait, et n'a, qu'une soeur ainée et un frère jumeau. Une communauté, quasi pas présente, et la pluie pour compagnie. L'école ? C'est du chauffage, et un repas. Jusqu'à que la cantine finisse par vous foutre dehors car vous payez pas. La faim, c'est vite plus important que les cours. A se demander comment les enfants Alamda sont arrivés au Lycée. Peut-être car l'ainée n'y est pas allée, trouvant un boulot dès qu'elle le pouvait pour pas laisser le reste de sa famille crever. Et les services sociaux ? Dans un pays où le système fonctionne, ils seraient surement déjà passés par là. Mais ici, rien ne marche, à part de vivre pour soi.

Sans grande autorité pour la surveiller, Zee a vite fait des conneries, mais rien de grave, de quoi passer une nuit, au sec, au commissariat sans jamais passer devant un juge. Elle connait la ville par cœur, elle l'observe, la traverse sur son skate, elle y passe comme une ombre. Elle se refuse à y rester, essaye de se convaincre qu'elle n'est que de passage. Mais ne peut pas bouger. Incapable de savoir ce qui l'en empêche, elle reste piégée à crever à Liberty. Quelle ironie.
Survivre ne l'empêche pas d'être une ado. C'est pas car elle doit vivre comme un enfant ne devrait pas avoir à le faire, qu'elle n'en est pas moins une. Et essayer de vivre une vie normale quand on a déjà du mal à survivre, c'est un drôle d'équilibre. Mais c'est le seul que Zee connaisse. Et cette existence de funambule, elle s'y est fait. Pour le moment.
.


[///////]
[âge] 21 [pays] Fr. [personnage] inventé[commentaires] fly  



Dernière édition par Zee Alamba le Mer 19 Avr - 0:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:14

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
j'sors la renoi pour toi  wai  ange
t'es belle, je connais pas du tout ta bouille mais elle est  dead  soumis
les keywords c'est des paillettes dans mon coeur, j'ai hâte de tout savoir.  amour
(j'te réserve willow pour trois jours.  love )
et bienvenue hein
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:16

Oh une ado avec la fille de Will Smith dead

bienvenue duck
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:21

Bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:22

Citation :
genoux en sang, rictus, crucifix, articulations qui craquent, lac, skate, dollars froissés
soumis soumis soumis

AVEC WILLOW EN PLUS JE SUIS TOUTE REMPLIE D'AMOUR
tellement hâte de lire la suite ça promet des paillettes dans les yeux et sur le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Stella Burrows

lost in the world
avatar
messages : 1522
à liberty depuis : 22/01/2015
avatar + © : heard, lolitaes.
pseudo : serenade in blue. (camélia)
dc : blue, miles, jasim et farrah.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: eliott (1/3) libre.

MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:25

BIENVENUE SUR LE FORUM MA BEAUTÉE

_________________

memories hurt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott Burrows

lost in the world
avatar
messages : 242
à liberty depuis : 31/03/2017
avatar + © : Theo James. (Aldebaran & bat'phanie)
pseudo : Bangkok. (Laura)
dc : Jade.
polaroïd :
guilty pleasures : His cigarettes. Gambling.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Disponible.

MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:32

Bon choix d'avatar et tes mots clés déchirent déjà tout I love you Bienvenue ici !

_________________
shooting stars
I'll throw my voice into the stars and maybe the echo of my words will be written for you by sunrise. ▬ We're all broken that's how the light gets in. (Hemingway)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mar 18 Avr - 23:54

Mercii bieeen crazy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mer 19 Avr - 0:01

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mer 19 Avr - 22:56

Bienvenue sur le forum
j'avais pas vu cette fiche, shame on me box
bonne rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Damaris Gale

“ a storm within her skin
avatar
messages : 717
à liberty depuis : 31/03/2017
avatar + © : ella purnell © jugband blues
pseudo : kozmic princess (bramble heart).
dc : l'enfant indigo, grand sasha. la femme-geisha, haneul.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mer 19 Avr - 23:13

j'ai littéralement fait ce gif en live en voyant que tu avais willow alors que je suis accro à sa chanson "wait a minute" depuis des mois

bienvenue et bonne chance coeur

_________________
But strange and marvelous as she was, a wisp of silk in a forest of black wool, she was not the fragile creature one would have her seem.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mer 19 Avr - 23:15

Cette queen qui débarque sur le forum aaah
Aloha to Liberty
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Sam 22 Avr - 12:52

dead je t'adore déjà
c'est beau tes mots
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Mer 26 Avr - 15:19

coucou @Zee Alamba.
dis-moi, ta fiche a l'air bien remplie, elle est terminée ? bigeyes
parce que ça fait une semaine que ta fiche est commencée, je la déplace dans les fiches en danger. bigeyes
n'hésites pas à nous contacter pour un délai ou quoi que ce soit. fly
Revenir en haut Aller en bas
Blue Ocean

lost in the world
avatar
messages : 1394
à liberty depuis : 21/12/2015
avatar + © : (avatar) paupau d'am, (signature) beerus.
pseudo : serenade in blue. (camélia)
dc : stella and miles.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: josephine, lazare, abbes, naevia. FULL.

MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   Jeu 4 Mai - 13:07

Sans nouvelles, j'archive grosyeux

_________________

☆☆☆ mon corps a besoin de toi, souvent tu m’as presque guérie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: already in the trash - Zee   

Revenir en haut Aller en bas
 

already in the trash - Zee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trash Télé : La médecine spectacle!!!!!!
» TRASH-TALK DU POOL KEEPER!(ARCHIVES)
» TRASH-TALK DU POOL KEEPER!
» TRASH-TALK DU POOL KEEPER!
» |TRASH| les pieds sur terre, les mains baladeuses. (halij)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.