AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 intrigue: damaris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liberty

lost in the world
avatar
messages : 105
à liberty depuis : 09/04/2017
avatar + © : pas d'face.
pseudo : pas d'name.
dc : j'suis tout le monde et personne.
polaroïd :



MessageSujet: intrigue: damaris.   Ven 14 Avr - 19:34

[INTERROGATOIRE DE DAMARIS]
"tu vas parler oui ou merde ?"
- Elle me fait flipper cette gamine. Elle est trop calme, trop... ah pis ses grands yeux ! Vas-y toi !
- Non, c'est à ton tour Amelia, on en a déjà parlé !
Les deux policiers s'affrontent dans un duel de regards incessants. Finalement, ils tirent à la courte paille, c'est l'homme qui doit s'y coller. Amelia jubile.
Il lui offre un magnifique doigt d'honneur, puis entre dans la salle, l'air blasée.
- On t'a dit pourquoi t'étais là ?

Le but de ces interrogatoires sont d'aller très rapidement ! Du coup, privilégiez le dialogue, ne vous prenez pas la tête à écrire trop de lignes descriptives! Même une simple phrase en guise de réponse est suffisante, prenez ça comme la partie sms/téléphone etc. Et surtout, amusez-vous bien !  coeur  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: intrigue: damaris.   Sam 15 Avr - 15:17

L'euphorie de l'instant, le tournoiement de son âme dans un monde trop grand. Le matin, on était venu toquer à la porte des Gale, une famille sans problèmes et on l'avait demandé. Elle, son corps engourdi par la fatigue voguant encore dans les drapés de ses habits nocturnes. La mère, dont la figure s'était rétractée dans la peur et l'angoisse, s'était retournée vers le père confus et surpris, puis vers sa fille se tenant, dans la blancheur de ses vêtements, au fond du hall. Damaris comprenait la scène comme on comprenait un film étranger, par bouts de mots qui filaient dans la voûte céleste de sa conscience, par l'instinct de situations déjà-vus, ou vécues. Elle avait déjà ressentie ce poids soudain, ce sentiment de n'être aucunement présente, détachée de ses membres, observant les paupières lourdes de chagrins, la torpeur ronger sans pitié son esprit. Les parents lui avaient prié de se changer puis de suivre calmement les officiers. Chose qu'elle fit, indéniablement. Sortant de la maison sans aucun regard pour les curieux voisins perchés sur leur fenêtre, assistant à l'un des moments les plus jubilants et interrogateurs de cette famille un peu trop parfaite à leur goût. Et dans le vent qui caressait ses cheveux coiffés (car elle avait prit le temps de se présenter convenablement, visage démaquillé mais lavé, chevelure nouée d'un ruban bleu nuit et chemise à col collette coincée dans sa jupe mi-longue droite marron. Et en évidence,
l'argent de sa croix pendant autour de son cou), elle entendait le chuchotement frissonnant de la fatalité. "On t'a dit pourquoi t'étais là ?" Damaris observa froidement la silhouette masculine, puis baissa la tête décidant de ne rien dire pour ne pas se compromettre. Elle se savait en danger dans cette pièce, et chaque animal ayant sa propre stratégie de survie, elle décida de ne crever en aucun cas l’abcès...Tout ce qui pouvait sortir de sa bouche serait mal interprété, et il est clair qu'elle ne parlerait pas aujourd'hui, du moins pas sans la présence d'un avocat. Ses mains luisaient d'un sang inexistant, de l'eau d'une rivière ensauvagée par des paroles lunaires. "Soit gentille." lui avait murmuré papa, attrapant son avant-bras et la tirant vers lui, avant de partir. Alors elle se décida de porter le masque de l'amiable innocence, la langue scotchée au palet, les yeux scintillants d'indifférence et de douce morosité.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty

lost in the world
avatar
messages : 105
à liberty depuis : 09/04/2017
avatar + © : pas d'face.
pseudo : pas d'name.
dc : j'suis tout le monde et personne.
polaroïd :



MessageSujet: Re: intrigue: damaris.   Lun 17 Avr - 20:03

Le flic, il a pas de temps à perdre. Y'a quelqu'un qui a buté quelqu'un d'autre, c'est simple, c'est tout ce qu'il sait. Et elle le stresse, avec ses grands yeux, à ne rien dire, mutisme agaçant. Il est pas violent, surtout pas avec les femmes mais il laisse tomber ses poings sur la table pour la fixer, pour la faire réagir, pour la jauger. Elle a pas peur on dirait... Elle doit connaître ses droits. - On a retrouvé ton ADN près du corps de Susie Taylor. C'nom, ça te dit rien ? Il se laisse tomber lourdement sur sa chaise sans cesser de la regarder, de la détailler. Il a envie qu'elle trahisse quelque chose, n'importe quoi... C'est ce que font les meurtriers, sauf les plus avisés. Mais une émotion, ce serait déjà pas mal. Il mime une taille, ajoute : - Grande comme ça, la crinière blonde. Plutôt jolie. Il réessaie. Faut qu'elle sache tout si ça peut lui donner une idée. Le flic, il est vraiment pas certain qu'elle ait quelque chose à voir là-dedans mais il reste méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: intrigue: damaris.   Mar 18 Avr - 12:14

un coup porté à la table. Assez fort pour la tirer de ses pensées, assez fort pour la déranger et capter son attention latente. Elle scruta l'homme de haut en bas, se focalisant principalement sur les traits tirés de son visage. Il fit une description brouillon de ladite Susie Taylor, ce cadavre pullulant retrouvé au bord de l'eau...cette eau vomissant ses déchets. Elle n'était même plus humaine, juste une chose drapée de rayons lumineux et d'insectes pernicieux. Le soleil était venue chercher sa morte. Elle haussa les épaules à ces mots insignifiants...des filles comme ça, il y en avait des millions,  Damaris en croisait tous les jours. Edna était de la sorte, décédée dans son corps vivant. Et qui sait, peut-être avait-elle frôlé un instant dans la rue cette demoiselle. Ou peut-être avait-elle toussé ? Qu'en savait-elle ? Elle reporta son attention à la vitre teintée derrière la silhouette masculine. On devait l'observer. La scruter, peut-être même attendre qu'elle craque et sous la pression, leur facilite le travail, se nomme coupable d'un acte vulgairement entrepris. Attendre de la faire passer au détecteur de mensonges, de coincer la biche. Si elle devait tuer, elle n'aurait certainement pas jeté la jeune femme de la sorte. Damaris aurait prit le temps d'étudier son emploi du temps...peut-être faisait-elle de la randonnée dans les hautes montagnes ? Elle l'aurait poussé dans une abysse, des gants voilant son ADN traîtresse. Elle se surprit à lister comment, elle, aurait réussi à sacrifier un cœur battant, une semblable, à des dieux cruels et farouches. Damaris aurait pu être une parfaite meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty

lost in the world
avatar
messages : 105
à liberty depuis : 09/04/2017
avatar + © : pas d'face.
pseudo : pas d'name.
dc : j'suis tout le monde et personne.
polaroïd :



MessageSujet: Re: intrigue: damaris.   Jeu 4 Mai - 13:44

Le policier regarde d'un mauvais oeil la jeune fille plongée dans ses pensées. Elle semble absente, quoi que animée par un calme olympien. Il ne sait pas comment agir avec elle, se sentant plutôt honteux de craindre une gamine dont il fait le double de son poids. Alors il panique, le regard tantôt perdu, puis complètement dur, froid. Hostile. Il donne un grand coup contre la table, se levant à la fois, ce qui fait tomber sa chaise à terre. - Oh, j'te cause la tarée ! Sa voix est ferme, mais tremblante. Ca se voit qu'il a pas l'habitude de faire ça et qu'il cherche simplement à se faire respecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: intrigue: damaris.   

Revenir en haut Aller en bas
 

intrigue: damaris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ✻ intrigue fête foraine (Halloween)
» Jeux de société
» Ma collection que j'aime à la folie ! (MAJ 24/09/2008)
» Le Cercle des poètes disparus
» → (intrigue 1) les topics chrono

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.