n'hésitez pas à privilégier les personnages plus vieux, les pré-définis et à participer au topic en commun I love you

a dare at midnight (josefine)  :: (générique de fin) :: dead end :: archives rp :: rp abandonnés
Invité
Invité
avatar
should i stay or should i go ?

Mer 24 Jan - 19:06
Invité
a dare at midnight (featuring josefine)
✻ ✻ ✻

la lumière n'est plus, l'immensité de la nuit a inspirée le soleil laissant comme seule lueur les lampadaires dysfonctionnels. la poupée est assise sur le rebord du trottoir, des écouteurs dans les oreilles - radiohead qui passe en boucle - vodka qui descend le long de sa gorge qui vient enflammer ses entrailles et embrouiller son esprit. les soucis d'hier sont oubliés à minuit, minuit là où tout est possible. la blonde boit une nouvelle gorgée, le liquide brûle sa trachée mais elle s'en moque, elle veut juste être ailleurs, penser aux étoiles et à la nature qui dort paisiblement. à minuit tout semble si calme, l'alcool qui s'empare de son cerveau en feu l'empêchant de tourner en boucle ses images cauchemardesques et ce paysage sombre sans mouvements apparents  tellement relaxant. elle pourrait rester des heures à fixer la lune qui s'amuse à se cacher derrière les nuages et la brume qui s'écoule en fine pluie. elle le pourrait mais elle finirait bien trop vite à se lasser parce que la blonde elle sait pas profiter pleinement du monde. alors ana a un autre moyen pour oublier, encore mieux que l'alcool qui coule dans ses veines. c'est josefine. jo et ses jeux tordus enfin leurs jeux tordus.  et elle la voit qui fait une apparition tel un ange tombé du ciel et elle se demande ce qu'elle fout là. c'est un mirage, une illusion ? non elle est bien réelle, elle peut entendre sa respiration et sentir son odeur fruitée. puis une vague de souvenirs la submerge, ana lui avait lancé un appel désespéré. avide d'adrénaline, une passion qu'elle ne partage qu'avec elle.  – salut jo. rire alcoolisé qui résonne dans la rue déserte - elle retire ses écouteurs de ses oreilles -  un silence pesant y règne. ana lui tend alors la bouteille de vodka, sourire innocent masquant le diable qui s'y cache. – cap ou pas cap de vider la bouteille ? sourcil arqué, sourire malveillant. la bouteille est déjà bien entamée mais il vaut mieux commencer les choses doucement, laisser le goût du danger se répandre dans leur entièreté afin de profiter davantage du plaisir ressenti. la soirée endiablée ne fait que commencer.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Josefine Altman
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Sam 27 Jan - 14:03

a dare at midnight.


soirée ennuyeuse, inutile à réviser. voilà à quoi ressemble ta vie aujourd’hui. des piles de bouquins. tu te noies dedans. dans les décrets et les lois et les cas. tu t’en arraches les cheveux. t’en dors pas parce que tu dois finir de lire tel chapitre et t’y arrives pas. parce que t’es pas faites pour ça. ça tu le savais. tu le sentais. et ton père il pense toujours que tu t’épanouis ici. maître dans l’art de jouer les apparences. tu peux tout faire croire. ouais tu vas bien. ouais t’aimes ce que tu fais. ouais t’as pas de soucis en ce moment. petite vie bien rangée et bien propre et bien rose. comme dans un compte de fée. t’es de nouveau sur tes pâtes, t’as vaincu tes démons, qu’ils disent. foutaises. t’en rêve les nuits. t’as les jambes qui te font souffrir. il parait que c’est psychologique. t’y connais rien à ça. toi tu veux juste oublier. ou revenir en arrière. ne pas partir, ne pas prendre cette fichue voiture et devenir danseuse comme tu le voulais. rêves de gamine pleines d’espoir envolés. explosés. partis en fumés cette fameuse nuit.
alors forcément quand ana elle t’appelles, mots qui s’emboîtes pas bien les uns les autres. voix un peu différente. un peu plus aigüe. un peu en état d’ébriété. tu l’entends. tu files. hors de cette maison de malheur. t’essaie de t’échapper de ce futur bien ennuyeux, qui te conviens pas. futur qui te parais bien proche alors que les années s’étirent. inéluctable futur. tout le monde dors. forcément. il est tard. t’es la seule à être encore en train de faire quelque chose, le nez dans ces bouquins qui te prennent la tête. qui t’embrouillent le cerveau et qui te font douter de tout. t’as pris ce petit cachet il y a quelques heures. t’es en pleine forme, mais pas le cœur à travailler. au temps en profiter alors. t’as toute la nuit devant toi.
tu l’as rejoint a mis chemin. les mains fermées sur une bouteille. de la vodka. parfait. juste ce dont tu avais besoin. – ana. tu souris. la soirée avec ana s’annonce folle. comme d’habitude. il y a ce jeu entre vous. jeu tordu, jeu malsain. jeu qui vous amène dans les ennuis à chaque fois. qui te fait retomber dans tous tes travers. mais tellement bon. tellement libérateur. sans que personne ne dise rien. juste la liberté. la liberté. t’en as besoin. tout le temps. tous les jours. cap ou pas cap. ça commence déjà. ton sourire s’élargie. t’es déjà dans une autre planète. où y a que toi et ana. et votre jeu. et rien d’autre. et ça fait du bien de pouvoir tout oublier. – cap bien sûr. tu m’as prise pour qui ? jamais t’as déjà dit que t’étais pas cap de faire quelque chose. tu relèves tous les défis. même les plus fous. l’alcool brûle ta gorge. mais ça te fait du bien. ouais la douleur ça peut faire du bien. ça fait du bien même. tu la regarde alors que tu bois le reste de la bouteille. sourcils relevés. comme pour la défier.



bad at love. he says baby you know we're gonna be legends. i'm the king and you're the queen and we will stumble through heaven. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
should i stay or should i go ?

Sam 27 Jan - 20:01
Invité
a dare at midnight (featuring josefine)
✻ ✻ ✻

cap bien sûr. tu m’as prise pour qui ? yeux qui la quittent pas une seconde, elle l'observe vider la bouteille, le liquide s'écouler dans sa gorge. bientôt la liqueur viendra aussi enflammer son crâne. la blonde rit, rictus au coin de ses pétales de roses. main qui se fraye un chemin dans ses cheveux d'or. elle soulève les épaules puis sa carcasse lourde déjà lourde des conneries à venir. en titubant elle fait face à l'autre bouille solaire. – c'était trop facile. elle lui arrache la bouteille - objet sans plus aucune valeur  une fois le liquide diabolique dissipé - et vient la fracasser contre le béton. détonation, bruit assommant, les pupilles qui s'écarquillent et la poupée démesurée qui rit aux éclats. ce soir y'a de place que pour la décadence, besoin de se faire pousser des ailes, de se sentir libre. la blonde attrape alors jo par la main, le corps chancelant, la tête dans la matraque elle la dirige vers des monts et merveilles.

musique de défoncés, techno passion, on danse de la valse sur du lana del rey, les cervelles sont écrabouillées par les stupéfiants. l'adrénaline qui commence à bouillonner en elle, ana qui voit déjà plus clair mais qui veut brouiller son cerveau jusqu'à s'en mordre les doigts le lendemain. gens louches qui se touchent, qui veulent toucher leurs corps de nymphes, ana qui les juge avant d'emballer un homme dont le visage aura complètement était effacé de sa mémoire d'ici quelques heures. elle dégueulera son souvenir aussi vite que ces bêtises. le regard qui cherche le prochain défi, la prochaine bouffée d'air frais qui viendra réellement faire trembler leur soirée. des cris stridents retentissent, mélodie du démon qui vient s'évaporer dans ses oreilles. groupe rock, cheveux mi-longs et mine désabusée. sourire qui se dessine, esprit troublé une nouvelle fois illuminé. la poupée qui monte sur scène, idée toute faite derrière la tête. ses lèvres roses teintées d'un rouge carmin qui viennent susurre à l'oreille du guitariste.   l'étranger qui hoche la tête, c'est pas leur chanson, c'est pas sa chanson, c'est juste une chanson, musique qui lui trottait dans l'esprit depuis des heures. ana qui passes ses mains autour du micro, beauté confiante qui n'a peur de rien. elle plonge son regard dans celui de jo, ses pierres précieuses la défient une nouvelle fois.  – tu montes ou pas ? qu'elle demande en s'amusant avec ces sourcils, elle la taquine du haut de sa scène, veste déjà sur le sol, le corps chaud, l'esprit festive. la musique s'arrête, le tempo ralentit et puis de ses cendres l'ambiance renaît, ana commence à chanter. first when there's nothing, but a slow glowing dream. that your fear seems to hide, deep inside your mind. le corps de porcelaine qui se déhanche au rythme de la mélodie, ana qui se sent déjà sur un petit nuage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Josefine Altman
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Mar 30 Jan - 20:12

a dare at midnight.


l’alcool qui monte à la tête. vite. bien trop vite. des goulées trop rapides. toi qui connaît pas tes limites. toi qui veut pas de limites. t’as pas l’habitude. ça monte vite avec toi. tu vas trop vite aussi. tu veux montrer que t’es capable de la suivre. que t’es cap. et t’es cap d’aller jusqu’à où ? jusqu’au bout ce soir. tu penses plus. tu réfléchis plus. t’as plus rien dans la tête à part le goût de la vodka. et t’en veux. t’en veux. t’en veux. parce que cette sensation tu peux pas t’en lasser. tu sens encore le goût de l’alcool sur tes lèvres. dans ta bouche. la chaleur que ça provoque, que ça procure. tu te lèches les lèvres. t’en veux plus. t’es dans un état d’euphorie. l’alcool. les petites pilules miracles. l’excitation d’être enfin dehors. sans tes parents, sans personne pour te tenir en laisse. ça te monte à la tête, ça t’engourdit et c’est nouveau et tu te noies dedans. tu pourrais vivre comme ça toute ta vie. la tête vide de pensées. la tête pleine de rêves. tu suis ana dans son éclat de rire. rire loin d’être féminin qui sorte de ta gorge.
tu suis ana. tu sais pas où elle t’emmènes, te traines. et franchement, t’en as rien à foutre. tu sais qu’elle a toujours des bonnes idées (ou des mauvaises ? ça semble une bonne idée là maintenant, tout de suite). la musique passe dans tes oreilles. au début ça te fait mal, tu t’y fais après. les corps qui se frottent les uns contre les autres, les inconnus qui semblent pas si inconnus que ça. ça se laisse aller. tu le laisses aller alors. tu suis le rythme. tu bouges ton corps en rythme. tu sais faire ça. c’est pas de la danse, ça te vas. et tu suis ana dans son antre. tu te perds au milieu des corps, au milieu des musiques. tu reprends des verres. tête qui tourne, yeux qui brillent, un peu perdu dans l’antre. du diable ? sûrement pas. le paradis peut-être. sûrement même. tu veux pas sortir de là. jamais, jamais, jamais. tu sors ta carte, t’envoies valser les règles. ouais t’aimes bien ce goût dans ta bouche, la liqueur qui coule dans ta gorge, qui brûle un peu. mais ça fait du bien. ouais ça fait du bien d’avoir mal.
ana elle monte. loin, en haut, quelque part. elle semble déchainée. libre. tu veux être comme elle. ce soir. demain. et les jours qui suivent. t’as l’impression que rien n’a d’importance pour elle. ouais c’est bien ça. alors tu finis ton verre cul sec. ça fait combien de verres ? t’en sais rien. t’as arrêté de compter. tu la rejoins. ça fait du bien de surplomber tout le monde. on te regardes. ça fait du bien qu’on te regardes comme ça. ta voix elle est pas superbe, mais tu chantes quand même. boissons alcoolisées t’aidant. tu chantes. et t’as envie de tellement plus là. t’as envie de faire comme les autres. t’as envie de danser, corps contre corps sans se soucier du reste du monde. de boire jusqu’à ne plus rien voir. chanter sans en avoir rien à faire des autres. œil malicieux. t’as une idée. tu te penches vers ana, sourire taquin sur les lèvres. – cap ou pas cap d’aller embrasser le gars là-bas, qui a l’air de s’ennuyer ?




bad at love. he says baby you know we're gonna be legends. i'm the king and you're the queen and we will stumble through heaven. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
should i stay or should i go ?

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
a dare at midnight (josefine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» craquage dare to wear et plus...
» "the make up store"?
» Poupées BELLES DE PARFUM ou PEPPERMINT ROSE
» HANDBALL
» Ciao ragazzi :)

+

Sauter vers: