n'hésitez pas à privilégier les personnages plus vieux, les pré-définis et à participer au topic en commun I love you

flash-back ~gust of wind ((josefine))  :: (memories & others) :: flashbacks
Nathanaël Jaeger
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Dim 21 Jan - 17:05
~~ gust of wind.  l'euphorie qui redescend. haine propagée, disparue aussi vite que venue (putain). respiration qui se calme, sourire qui s'acharne à pourrir l’ensanglantée raison (perdue). arme blanche lâchée, jetée à demi à l'arrière de la voiture. téléphone entre t'es doigts longs : la prévenir.
1 message reçu, nathanaël
“ jo, t'es chez toi ? --j'dois te parler. ”

et puis il l'aura sûrement fait avant toi. rire qui s'échappe (léger), ce n'est pas si grave. tu n'attends pas de réponse, tu montes simplement, partant de l'enfer créé. ce n'est que sur le chemin que les questions s'acharnent. va-t-elle t'en vouloir ? déboire insensé, va-t-elle fuir le rythme ? aucune réponse espérée, tu verras sur le tas.

astre nocturne qui éclaire, pour plaire à l'âme sensible que tu es. arrivé, t'es doigts tapent légèrement contre le bois (porte noble). mains dans les poches, cachant le pourpre assombri, sa mère. vaguement aperçue quelques fois, politesse obligée (mal menée). un sourire, une légère courbette et la demande de la demoiselle. à savoir si elle est acceptée, un peu d'effet (le tour est joué). simple visite pour prendre des nouvelles, beau mensonge qui survole les autres plus tôt dans la journée. -et puis pas longtemps. juste pour la voir un peu, comme un ami le ferait : naturellement. l'attente est longue par ton ressentis, quelques secondes à peine seulement et ton cœur se meurtrit un peu à la voir pointer le bout de son nez, la belle blonde. un peu d'hésitation, un peu de flou. ah, c'est fichu. jo.


Dernière édition par Nathanaël Jaeger le Jeu 22 Fév - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1900-v-i-e-s-imaginaires-nathanael http://noliberty.forumactif.org/t1854-ocean-d-indifference-natha
Josefine Altman
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Dim 21 Jan - 21:21

gust of wind.


une serviette nouée autour de ton torse. les cheveux mouillés. trempés. qui foutent l’eau dans toute la salle de bain. il fait chaud. trop chaud peut-être. la buée sur le miroir en est un témoin. tu regardes pas tes jambes. jamais. tu les évites. toujours. tu veux pas voir ces membres là. scarifiés. a jamais. ça c’est sûr. tu veux que personne les vois. c’est horrible. c’est hideux. ça il te l’a bien fait comprendre. si tu les regarde tu te rappelles de l’accident. de la douleur. et surtout de la peur. trop de peur. oh seigneur la peur. toujours la peur. toujours là. les membres tremblants. la gorge incapable de faire un bruit. les larmes sur les joues. est-ce qu’on va te sortir d’ici ou pas ? est-ce que tu vas crever ici ? a dix-sept ? c’est trop tôt dix-sept ans. personne meurt à cet âge-là, hein ?
il y a un ding. ça te fait sortir de tes pensées. un message. c’est lui. t’aurais dû le bloquer. c’est bien ce que quelqu’un de censé ferait, mais depuis quand t’es censée toi. doucement tu prends le téléphone en main. t’as les doigts qui tremblent. t’essais de te reprendre, c’est pas une bombe putain. tu lis les mots inscris. ton pote a essayé d’me tuer. garde le en laisse la prochaine fois qu’il sort. t’as le souffle court. tu sais de qui il parle. bien sûr. et quelques minutes plus tard, c’est nathanaël qui envoie son message. parler ? oh oui. ça c’est sûr. vous allez parler. tu t’habilles. mets ton pyjama avant que nath arrive. t’as envie de le tuer. ou t’as envie de le remercier en même temps ? sûrement les deux. ouais c’est ça.
ça toque à la porte. t’entends parler quelques instants. tu pointes le bout de ton nez, assez vite pour le sauver des griffes du monstre (de ta mère). –nathanaël. quelle bonne surprise. t’utilises son prénom entier. pas de surnom affectueux. tu le scanne rapidement. tu vois pas de blessures apparentes. tant mieux. ou pas. peut-être qu’un peu de plomb dans la cervelle lui aurait pas fait de mal. tu lui fait signe de te suivre, et ta mère dit rien, retourne à ses affaires, non sans t’avoir jeté un regard furieux. tu roules des yeux. réponse de gamine, mais t’en es une encore. tu donnes pas un regard derrière. t’assumes qu’il te suit. tu fais signe d’entrer dans ta chambre, et tu refermes avec force la porte derrière toi. – très bien. maintenant, tu peux m’expliquer ce que ça veut dire ? tu plaques ton téléphone devant ses yeux. le message de ton ex bien en vu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Jaeger
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Lun 5 Fév - 19:26
~~ gust of wind. surprise dans le ton qui ment, qui fait son travail. c'est à elle que revient ta tendre ironie et cela te fait même sourire. tu sais que tu riras moins après (dans l'instant). tu sais que tout sera moins plaisant, mais revoir les larmes et revivre l'enfer du semblable te fait lentement rire (intérieurement). si elle savait.

la porte se ferme non sans silence. huit-clos qui t'inspires une nouvelle scène (où tu ne seras pas l'acteur). énervement soudain qui ne surprend en rien, mains qui se glisse dans les poches de ton pantalon (cacher le pourpre, encore) et puis merde. tu te retournes face à elle, machinalement tu lui souris. je suppose qu'il t'a tout dit alors je n'ai rien à rajouter. insupportable masque qui se perd, tu accoudes le bas de ton dos à sa chaise, sans t'asseoir. mais t'aurais du l'voir. c'était à mourir de rire. gosse dérangé qui s'amuse de ce qui n'est pas de l'ordre de l'humanité. mais il t'as vraiment amusé, ce con. (...) ok. -ok j'suis désolé, pour toi, pas pour lui. j'vais pas t'cacher qu'ça m'a fait plaisir d'le voir pleurer s't'enculé. vulgarité qui n'est pas habituelle, sincérité trop cruelle : tu préfères qu'elle sache.

que tu n'as pas supporté la manière dont il l'a traité. que tu n'as supporté, ni apprécié sa conduite (et puis tout le reste, aussi). au moins j'suis sûr qu'il t'emmerdera plus. menaces lancées, qui seront mises à exécution, si jamais. et elle le sait (sûrement).


Dernière édition par Nathanaël Jaeger le Jeu 22 Fév - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1900-v-i-e-s-imaginaires-nathanael http://noliberty.forumactif.org/t1854-ocean-d-indifference-natha
Josefine Altman
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Lun 5 Fév - 22:03

gust of wind.


tu fais les cent pas devant lui. tic d’anxiété. t’arrives à savoir ce que tu ressens. ça te démange. ça te gêne. tant de sentiments en guerre. énervée. ravie ? les deux ? sûrement. t’as les sentiments qui se mélangent, la raison et la folie qui se rejoignent. tu jubiles, parce qu’après ce qu’il t’a fait, ce n’est que ce qu’il mérite. de se faire tabasser. saigner. un côté de toi plus sombre voudrait presque qu’il en crève.  ou que nath y retourne, s’en occupe à nouveau, encore et encore, un coup pour un coup. et puis d’un autre côté, toute cette violence ? est-ce vraiment nécessaire ? mais en arriver à ce point ? non. et puis, t’es énervée contre qui ? nath ? ton ex ? les deux ? tu t’en tirerai presque les cheveux. et puis t’as envie de lui faire ravaler son fichu sourire. ça fait que t’énerver encore plus. regard de glace comme réponse. il en est fier en plus. toi non (partiellement).
– et ça te fais rire ? tu hurles presque. hystérique. tu te rapelles de ta mère en bas, sûrement en train d’essayer d’attraper quelques moments de la conversation. tu jettes un coup d’œil vers la porte. probablement qu’elle la défoncera dès qu’elle entendra les premiers cris.  tu soupires. essaye de te calmer. – tu te rends compte de ce que tu viens de faire ? tu continu de marcher. ça te calme. ça fait du bien. il y a aucun doute qu’il va revenir à un moment donné. peu importe les menaces de nath. peu importe combien de fois il se fera tabasser. il revient toujours, et toi tu t’aplatis comme une moins que rien. parce que tu peux rien faire et ça te tue.
tu ris. un peu hystérique. un peu perdu. ça part dans les aigue. t’es obligée de t’asseoir sur ton lit pour garder ton équilibre. il croit que c’est si facile ? de se débarrasser de ce mec ? t’as presque des larmes qui s’y joigne. c’est un rire mêlé à un sanglot. tant de naïveté. tu passes ta main sur ton visage. toi qui rêvais d’une soirée calme. ininterrompue, peut-être même dormir une nuit entière. pour une fois. c’est fichu. – nath. vraiment ? tu crois que c’est si facile ? petit air condescendant sur le visage. tu secoues la tête. c’est pas sa bataille. c’est la tienne. t’avais rien demandé jusque-là. tu t’en sortais. tu gérais la situation. a ta manière, certes. mais ça fonctionnait. – tu crois qu’il va magiquement disparaitre après que tu sois passé ? dans quel monde tu vis ? c’est toi qui dis ça. toi qui a toujours vécu dans ce monde tout beau, tout rose, jusqu’à il y a quelques temps, qui viens faire la morale ? ouais. tu le connais mieux que personne ce mec. t’aurais préféré pas le connaître.



bad at love. he says baby you know we're gonna be legends. i'm the king and you're the queen and we will stumble through heaven. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
should i stay or should i go ?

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
flash-back ~gust of wind ((josefine))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» FlashVortex toute une panoplie de boutons, menus, bannières, textes en Flash
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» Recupérer des jeux en flash

+

Sauter vers: