n'hésitez pas à privilégier les personnages plus vieux, les pré-définis et à participer au topic en commun I love you

run on gasoline  :: (interlude) :: into the wild :: a place like home
Jackie Ells
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Ven 12 Jan - 21:31
Jacqueline Slater Ells
Well my heart is gold, and my hands are cold
âge une quarantaine dissimulée sous des produits que la plèbe ne peut pas s'offrir.  genre une femme. fatale, qui plus est. de celles qui vous désarment d'un seul regard, le coeur battant lentement, le souffle mesuré, l'assurance dans chacun de ses mouvements. origines des traits qui trahissent des origines multiples. un père américain et français, une mère anglaise et libanaise. de grands yeux clairs, une peau hâlée, mais un accent du coin qui fait rouler sa langue plus tranchante qu'une lame. nationalité elle est américaine et anglaise, la douce. en ville  elle est ici depuis tellement tellement qu'elle ne connait que les rues pavées de liberty. statut jackie, elle a toujours vu ses parents s'aimer. s'aimer follement. dans la maladie et dans la pauvreté. même quand on leur coupait l'électricité. davantage quand ils ne savaient pas ce que le lendemain leur réservait. et jackie, elle a aimé aussi. follement. un adonis d'une telle beauté et d'une telle pureté qu'elle y a laissé des plumes, la belle colombe. mais la sécurité et l'attrait du pouvoir ont eu raison de son coeur. et elle a quitté son adoré pour son père, un homme beaucoup plus âgé, un homme dangereux de pouvoir. elle ne le déteste pas. elle ne l'aime pas. elle a de la tendresse pour lui, mais aujourd'hui, son palpitant refait des siennes chaque fois qu'elle recroise ces grands yeux d'un bleu électrisant.  orientation sexuelle elle aime les hommes, mais elle les méprise. trop stupides, trop imbus d'eux-mêmes. elle s'abandonne dans leurs bras, mais elle songe parfois aux courbes divines d'une gente qu'elle fréquente à peine. elle adule les femmes. toutes les femmes. emploi elle se voyait déjà maire, jackie. mais trop jeune, pas le bon genre. c'est son mari qui a préféré prendre le relai et animée par sa soif de pouvoir, elle a souri et elle a hoché la tête. aujourd'hui, elle est l'ombre triomphante de son époux, la femme qui se cache derrière ce grand homme. mais elle reprendre son dû un jour ou l'autre. en attendant, elle s'occupe aussi de gérer certains business des ells, notamment de certains établissements.  situation financière gourmande, elle s'imagine encore plus riche qu'elle ne l'est déjà. quel clan ? celui des ells, mais elle pense avant tout à sa petite personne. groupe cloudy sky.

feat jenna dewan

caractère— lionne qui guette sa proie. elle fait ses griffes dans le sol, réfléchit, observe, avant de bondir pour attaquer avec pour seule ambition d'assouvir sa faim et d'étancher sa soif. jackie est une femme égoïste et froide, de celles qui captivent les regards mais font froid dans le dos. elle n'est pas le cliché de la femme méchante et sans coeur, mais elle n'a pas la même conscience du bien et du mal que le reste de la société. pour elle, il n'y a pas de limites si cela sert sa cause. et pourtant, elle regrette, parfois. il y a ce petit pincement au coeur qui lui rappelle la flamme vacillante et faiblarde d'humanité qui crépite encore en elle. cette petite voix de conscience qu'elle fait taire pour mieux accomplir ses desseins de pouvoir et de fortune. non, elle ne sera pas comme le commun des mortels. et oui, on se souviendra de son nom.
pseudo/prénom camélia, serenade in blue. âge 22 ans omg genre femme. pays france. connexion tous les jours  héhé . tu vas bien ? la forme, Imhotep, Imhotep ! crédits ? avatar, lolitaes. / icon, VENUS IN FURS. / quote, halsey.

Code:
<nb2>jenna dewan</nb2>— jackie ells



☆☆☆ Don't go
What we have here is irreplaceable .No, I won't trade this for nothing.
I may not ever get my shit together, but ain't nobody gonna love you better than me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackie Ells
lost in the world
avatar
should i stay or should i go ?

Sam 13 Jan - 16:13

Titre de l'histoire
lost in the world
Du haut de ses huit ans, elle observe ses parents, pauvres mais heureux, croulant sous les factures, mais le sourire aux lèvres. Mais jacqueline, elle ne sourit pas, elle. Esclave d'un destin d'infortune, des souliers usés aux pieds. Il y a l'amour, mais il y a le reste. Et l'enfant rêve de tout. De toutes les belles choses que cette terre a à offrir. Et dans son malheur, elle toise sa famille, l'oeil méprisant. Et du haut de ses huit ans, elle se sent désolée pour eux et pour leur manque d'ambition. Et elle se fait la promesse de ne jamais devenir comme eux.

Et après l'extase d'une nuit où l'amour a heurté les murs de cette grande chambre, il s'endort à ses côtés. On dirait presque un ange et elle ne peut résister à l'envie de lui caresser le visage. Ce visage si parfait dont elle connait la moindre parcelle sur le bout des doigts. Elle a le cœur qui bat trop fort, bien trop fort et elle peine à retrouver son souffle. Elle blame l'effort de deux corps désireux, mais elle sait que c'est l'amour qui affaiblit ses sens. Elle l'aime, c'est une évidence. Et celui qu'elle avait autrefois pris pour cible l'a touché en plein cœur. Un cœur malade d'aimer. Et d'aimer autant. Prise à son propre piège, à la merci de sentiments qu'elle pensait réservés au commun des mortels. Et bercée par ces pensées lancinantes, Jackie semble souffrir du mal de mer dans ce lit king size qui ressert à vue d'oeil. Un vent de panique lui fait frémir la peau et elle s'évade du lit et de l'emprise malheureuse d'adonis qu'elle laisse entre les bras de l'amant orgueilleux qu'est morphée. Il est tard et elle se perd dans les couloirs de l'immense demeure des Ells, perchée sur la pointe de ses pieds. Elle cherche la cuisine à tâtons, vêtue simplement de la chemise de son adoré. Une fois sa quête menée à bien, elle ouvre le frigo pour y trouver du lait et elle referme la porte sans se soucier du monde qui l'entoure. - Bonsoir, cette voix rauque lui fait perdre ses moyens, elle en lâche la bouteille par terre. - Monsieur Ells, vous m'avez fait peur, pardon... Mais il n'écoute rien, les yeux et les pensées perdues le long des jambes dénudées de l'adolescente. Et elle se délecte du pouvoir qu'elle peut avoir sur un homme si influent. Et une idée germe dans le crâne cancéreux d'amour d'une gamine trop ambitieuse.



☆☆☆ Don't go
What we have here is irreplaceable .No, I won't trade this for nothing.
I may not ever get my shit together, but ain't nobody gonna love you better than me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
run on gasoline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» + FIRE MEET GASOLINE
» Nerea ⚔ fire meet gasoline

+

Sauter vers: