AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 fluorescent adolescent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nova Ruan

lost in the world
avatar
messages : 170
à liberty depuis : 24/05/2017
avatar + © : fanning, ice and fire.
pseudo : silk petals. (lydia)
dc : only a star for now.
polaroïd :
guilty pleasures : l'odeur des vieux livres, les couleurs pastels, le crépuscule, les couchers de soleil, les fleurs sauvages, le bruit de la pluie, le thé vert, les feux de cheminée, les chansons des sixties, les vieux films noirs, le papier parfumé.



MessageSujet: fluorescent adolescent.    Ven 11 Aoû - 17:15

nova ruan
seventeen | highschool | loner
anecdotes
(c'est long préparer-vous à souffrir) (one.) les lampes qui s'éteignent, la froideur d'un soir d'hiver et la bougie sensorielle qui luit dans la noirceur d'un monde sans lumières, d'un monde sans espoir. ce monde il avait un nom c'était l'orphelinat, la hantise des gamins, le cauchemar de certains, la réalité d'autres. et ce bruit incessant qui te casse les tympans la nuit, c'est le surveillant qui s'amuse à cogner sa matraque - probablement empruntée aux braves policiers -contre les murs sales incrustés de moisissures et de taches difficilement identifiables. la situation dans les orphelinats s'étaient améliorées depuis les années trente seulement ce n'était pas un orphelinat comme les autres, c'était l'enfer. y'avait des clopes qui circulaient on ne sait comment dans le dortoir, des gamins de douze ans qui fumaient et les autres qui crachaient du sang. la blonde quant à elle restait dans son coin, un livre de madame de la fayette dans les mains (dont elle ne comprenait pas la moitié des mots), elle avait toujours aimé la littérature française et la poésie de baudelaire et son mal du siècle et ses poèmes immoraux. c'était une amoureuse des livres mais elle était avant tout prisonnière intellectuellement et physiquement. les autres enfants l'ont toujours pointé du doigt, il la disait différente, elle était différente c'est peut-être pour-ça qu'elle tapa dans l’œil de la famille ruan qui l'accueillit un jour de printemps tandis que les fleurs sauvages dans la cour du bâtiment fleurissaient, tandis que les oiseaux chantaient et qu'une douce brise faisait virevoltait les cheveux blonds de la demoiselle perdue dans des pensées infinies, dans un monde rien qu'à elle. (two.) le regard bleu océan ou vert émeraude, les cheveux du soleil en pagaille, le rire cristallin, l'odeur de la clémentine dans le cou et celle de la lavande sur ses mains translucides. le temps qui te dévore et la fille grandit et elle devient belle mais juste un peu, poupée géante de porcelaine avec sa peau laiteuse et ses grands yeux profonds et son sourire céleste tel un ange qui descend bénir votre existence. (three.) tu es l'année du dragon et pourtant tu ne craches pas de flammes non toi tu laisses bouillir l'élément d'une chaleur étouffante dans ton corps tout entier qui brûle de passion jusqu'à l'explosion. la blonde elle rugit pas elle miaule mais ses griffures féroces défigurent les visages des êtres perfides. (four.) les coutumes d'un pays lointain qu'on lui a inculqué, on lui a apprit à manger avec des baguettes et à ne pas planter celles-ci dans le bol de riz. on lui a apprit à déverser des paroles inconnues à son oreille aussi vite que la lumière, elle a baigné dans un monde qui n'était pas le sien mais qui fait aujourd'hui parti d'elle. l'odeur de l'encens et du thé vert dans les cheveux, sur les vêtements et les chaussures. elle laisse derrière elle des traces de son présent oubliant à chaque pas sa vie d'autan. il lui arrive souvent de penser à sa véritable mère, à son père qu'elle n'a jamais connu, qui sont-ils, où sont-ils, était-elle le résultat d'un amour interdit, l'erreur grossière d'une femme alcoolisée qui préférait abandonner plutôt que de mettre fin à la vie d'un futur être-humain ? tant de questions sans réponses qui rongent l'être perdu qui se cherche sans se trouver, qui se regarde dans un miroir et se demande, qui suis-je ? et elle s'en veut d'imaginer la vie qu'elle aurait pu avoir dans une autre famille. parce que sa famille ce sont les ruan et personne d'autre, le sang qui coule dans leurs veines n'est peut-être pas le même mais l'amour qu'elle leur porte est bien réel. (five.) les poumons qui crament de vie mais le visage renfermé, c'est nova la fille étoilée qui porte des constellations dans son cœur brutalisé et des galaxies sur sa peau de cristal, elle dessine des formes abstraites au creux de ses poignets frêles et fins comme la pointe d'un couteau. (six.) c'est pour mieux sortir de la tête les conneries de l'humanité que la blonde griffonne des mots sur des vieux papiers étalés un peu partout sur son bureau, puis le temps passe, ça s'écoule vite le temps comme un sablier qu'on retourne pour te faire comprendre que c'est bientôt la fin. le temps passe et tu passes à la trappe, tu disparais dans le gouffre de l'oubli où les rires sont des échos au loin et les silhouettes des ombres effacées. c'est pas que maman et papa ruan n'aime pas leur étoile, c'est juste que  des histoires ont secoué la famille et la fille tranquille qui fredonne des mélodies entendues hier soir à la radio est vite passée au second plan. elle ne crée pas de problèmes, elle a des notes plutôt bonnes pas excellentes mais loin d'être mauvaises parfois très bonnes parfois seulement dans la moyenne. c'est l'ado qui parle peu, qui semble faire sa crise calmement, intérieurement. parce que oui à l'intérieur elle hurle. elle s'empoisonne les poumons, l'esprit, l'âme avec des cris étouffés dans un rire silencieux. et les claquements de portes et même le bruit du vent sont plus forts que ses appels à l'aide. (seven.) fen est parti. sans se retourner, il y pensait sûrement depuis toujours à se barrer peut-être que c'est mieux comme-ça bien qu'il se soit fait jeter à la rue comme un moins que rien. sur les joues de la blonde on a pu apercevoir des traces de larme elle avait pleuré, oui. le départ n'était pas surprenant, fen était gay, fen aimait les garçons et ça papa et maman ruan ne purent l'accepter après cette révélation ce fut la guerre froide pendant un mois, un mois qui dura bien trop longtemps, qui joua avec les nerfs de toute la famille. des sueurs froides, des colères froides et tout s'arrêta du jour au lendemain et fen disparu dans une soirée triste et amère, la porte de la maison lui étant à jamais fermée. (eight.) les écrits obsessionnels, elle écrivait sur fen, sur sa famille, sur sa douleur inavouée, elle écrivait sur ses craintes, ses désirs quasi inexistants, avait-elle déjà eu le goût de vivre ? la vie avait-elle réellement un sens ? nova elle se pose souvent ce genre de questions existentielles parce qu'elle n'arrive pas à sentir son cœur s'emballer au contact physique d'un autre être-humain, parce que ses sourires faux sont devenus vrais à ses yeux et cette chaleur humaine qu'elle recherchait autrefois elle ne la recherche plus. elle se contente d'écrire, de taper, d'effacer, de gommer, jusqu'à ne plus sentir ses doigts et sa main d'une pâleur maladive. jusqu'à se meurtrir le dos et oublier de manger. l'écriture est devenue une obsession, elle respire pour écrire, elle écrit pour survivre. (nine.) mais nova c'est pas seulement l'écriture, c'est les livres aux pages jaunies, c'est du voltaire, du shakespeare, du musset, du rimbaud, du edgar allan poe, du emily dickinson ou encore les fleurs du mal de baudelaire, l'utopie de thomas more. c'est les films en noir et blanc, les films d'auteurs, ceux de la nouvelle vague, des films d'hitchcock en passant par du francis ford coppola et le fameux réalisateur du classique bonnie et clyde; artur penn, c’est des films plus récents de tarantino et woody allen, de steven spielberg et sofia coppola. c'est du artic monkeys qui coule dans ses veines et pas les passions dangereuses pour l'alcool et la drogue, rolling stones, mick jagger, mickael jackson puis aujourd'hui du melanie martinez, lana del rey ou encore du imagine dragons. c'est une coquille fermée, des jeans délavées, c’est une fleur naissante, des bonbons à la lavande, c’est le coeur sur le sol, une adoratrice des vinyles, c’est un soir orangé et une pluie de perles, des étoiles filantes dans les yeux et puis une flamme éteinte. (ten.) family;  il n'y a pas que fen qui compose la famille ruan, il y a aussi son frère jumeau bo, les deux sont les seuls qui partagent le même que papa et maman ruan. les autres ils ont aussi été adopté comme elle. il n'y a pas une once de jalousie chez nova mais elle se demande souvent ce que ça ferait de connaître ses vrais parents, peut-être qu'ils n'en valent pas la peine vu qu'ils n'ont jamais été-là pour elle. sa famille et ça depuis des années maintenant, était les ruan, une famille où tout le monde était unique enfin presque. y'a kay et carmen puis phyllis la dernière, y'a les faux jumeaux bien qu'un ait été renié puis y'a nova qui ne sait où est sa place, qui écrit sans se trouver talentueuse mais qui écrit quand-même.
chronologie
◈ (une date, un évènement)

◈ (une date, un évènement)

◈ (une date, un évènement)

◈ (une date, un évènement)

◈ (une date, un évènement)

◈ (une date, un évènement)
liens recherchés
◈ (m) le prédateur – il aime les filles plus jeunes, elle aime la sensibilité. il l'a observé longtemps comme un prédateur observe sa proie avant de se jeter dessus et de lui arracher sa carcasse. elle venait souvent acheter du café, un livre dans la main alors il faisait des recherches pour mieux comprendre sa cible. et une fois le piège refermé il était trop tard, elle était déjà dans ses filets. ça a commencé par un sourire, des regards échangés puis une approche innocente, - quel livre lis-tu ?, - littérature française ? intéressant. des remarques par-ci par-là et nova a été effleurée par un homme qui semblait si sensible mais qui n'était empli que de désirs malsains.

(m/f) ghosts from the past – il y a beaucoup de choses qu'on ne dit pas sur les orphelinats, des secrets bien gardés, des histoires oubliées et des chuchotements dans les couloirs éternels. vous avez partagés ensemble une chambre pendant quelques années, une cantine infectée et un jardin dont les mauvaises herbes en on fait leur royaume. vous vous comprenez plus que personne ne vous comprendra jamais malgré l'oubli, les années qui ont passé, parmi une foule, des milliers de personne vous vous reconnaîtrez parce que vous avez vécu ensemble une enfance pas toute rose, vous avez traversé des épreuves ensemble et même si il y a eu plus de bas que de hauts vous savez que vous pouvez compter l'un sur l'autre. seulement il y a cette obscurité dans la lumière, vous êtes aussi l'un pour l'autre ce souvenir douloureux que vous souhaitez enfouir profondément dans votre mémoire sélective.

(f) angel girl – son rayon de soleil nova l'a déjà trouvé en eren mais avec elle c'est différent peut-être parce qu'elle est aussi une fille et qu'un garçon reste un garçon peu-importe son orientation sexuelle, sa vision des choses. il y a quelque chose qui diffère entre le mâle et la femelle et avec elle nova a compris ce que c'était. elles ne se parlent pas souvent mais elle a réussi à percer nova à jour, à lire en elle comme un livre ouvert, nova celle qui est pourtant si inaccessible. elles se soutiennent et partagent leurs craintes et leurs peurs sans pudeur. elle la protège et la conseille et la couvre de douceurs que nova apprécie de plus en plus, de jours en jours. peut-être un peu trop même. elle se surprend à caresser ses cheveux et à penser à elle.

(m) just a guy– il a son âge, ils partagent plusieurs cours ensemble, elle ne trouve aucun intérêt en lui pourtant d'une manière ou d'une autre ils finissent toujours ensemble, pour des projets de sciences, dans le journal du lycée, à la cafétéria mais elle ne cherche pas en savoir plus sur lui et inversement. mais quelque chose se passe à chaque fois que leurs épaules se frôlent, que leurs regards se croisent. quelque chose d’électrique, quelque chose qu'elle ignore, quelque chose qu'ils ignorent. et puis y'a eu ce jour en littérature où il l'a applaudi et bêtement elle a rougi.

(futurs pré-liens) 

tombe haut
▹ (titre du sujet en cours), ft. john doe.

de mon cœur
▹ (titre du sujet achevé), ft. john doe.

carnavage

_________________

YOU BOUGHT A STAR IN THE SKY TONIGHT BECAUSE YOUR LIFE IS DARK AND IT NEEDS SOME LIGHT YOU NAMED IT AFTER ME, BUT I’M NOT YOURS TO KEEP BECAUSE YOU’LL NEVER SEE, THAT THE STARS ARE FREE.  (@MATD, BEERUS)
polka dots


Dernière édition par Nova Ruan le Lun 28 Aoû - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Ruan

lost in the world
avatar
messages : 170
à liberty depuis : 24/05/2017
avatar + © : fanning, ice and fire.
pseudo : silk petals. (lydia)
dc : only a star for now.
polaroïd :
guilty pleasures : l'odeur des vieux livres, les couleurs pastels, le crépuscule, les couchers de soleil, les fleurs sauvages, le bruit de la pluie, le thé vert, les feux de cheminée, les chansons des sixties, les vieux films noirs, le papier parfumé.



MessageSujet: Re: fluorescent adolescent.    Ven 11 Aoû - 17:15

阮 (RUAN'S FAMILY);

fen; (jumeau de bo) relation privilégiée, encouragement,
l'aide à prendre confiance en soi et en son art.

bo; (jumeau de fen) protection étouffante, piques par-ci piques par-là,
chamailleries et silence pesant mais la famille avant tout
.

花 (THE FLOWERS SHE LIKES);
eren; (meilleur ami) cutiepie de son cœur,
comme les deux doigts de la main, book lovers, duo de choc
.

坏 (BADLANDS);
wolfgang; (mystère) connaissance, soi-disant ancien senior, méfiance et intrigue.

_________________

YOU BOUGHT A STAR IN THE SKY TONIGHT BECAUSE YOUR LIFE IS DARK AND IT NEEDS SOME LIGHT YOU NAMED IT AFTER ME, BUT I’M NOT YOURS TO KEEP BECAUSE YOU’LL NEVER SEE, THAT THE STARS ARE FREE.  (@MATD, BEERUS)
polka dots


Dernière édition par Nova Ruan le Lun 28 Aoû - 20:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Ruan

lost in the world
avatar
messages : 170
à liberty depuis : 24/05/2017
avatar + © : fanning, ice and fire.
pseudo : silk petals. (lydia)
dc : only a star for now.
polaroïd :
guilty pleasures : l'odeur des vieux livres, les couleurs pastels, le crépuscule, les couchers de soleil, les fleurs sauvages, le bruit de la pluie, le thé vert, les feux de cheminée, les chansons des sixties, les vieux films noirs, le papier parfumé.



MessageSujet: Re: fluorescent adolescent.    Ven 11 Aoû - 17:27

toi ?

_________________

YOU BOUGHT A STAR IN THE SKY TONIGHT BECAUSE YOUR LIFE IS DARK AND IT NEEDS SOME LIGHT YOU NAMED IT AFTER ME, BUT I’M NOT YOURS TO KEEP BECAUSE YOU’LL NEVER SEE, THAT THE STARS ARE FREE.  (@MATD, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Bloed

lost in the world
avatar
messages : 24
à liberty depuis : 17/08/2017
avatar + © : Teresa Oman + AILAHOZ
pseudo : Bloedrose
dc : na



MessageSujet: Re: fluorescent adolescent.    Sam 16 Sep - 20:31

Hey, you. Alors tout d'abord saches que ton perso envoie du joli et que du coup, un lien entre elle et Riley m'intéresserait beaucoup. Cependant, mis à part te faire une brève description d'elle, je ne saurais pas te donner d'idées précises pour la future relation, du moins, si ça peut t'intéresser également de ton côté, ahah. Je me lance, du coup. bril

Riley est avant tout une fille n'acceptant pas la différence homme/femme basée sur la préférence des hommes évidemment, qui a un fort caractère et a pour principal but d'aider celles qu'elles rencontrent sur son passage. Tandis qu'ailleurs, auprès des hommes riches et profiteurs, elle ne fait ressortir que de la rage, de la haine et fait tout pour leur pourrir la vie autant qu'elle le peut. coeur

_________________
Come with me,
little baby.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1687-riley-bloed-the-beautiful-reaper-s-liens http://noliberty.forumactif.org/t1678-riley-bloed-the-beautiful-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fluorescent adolescent.    

Revenir en haut Aller en bas
 

fluorescent adolescent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» L'adolescent s'ennuyait, il parcourt 800 km au volant d'une voiture
» magasin adolescent
» Chez un adolescent la mentalité peut changer !!
» Gard : disparition inquiétante d'un adolescent de 16 ans à Bagnols-sur-Cèze

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (interlude) :: dust on the ground :: awake my soul-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet