AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 'don't wanna be lonely (chinho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eren Ackerman

aussi rose que peach
avatar
messages : 227
à liberty depuis : 24/07/2017
avatar + © : park jimin, eriam
pseudo : noctis caelum.
dc : ginji amano (im changkyun)
polaroïd :
guilty pleasures : sucreries, étoiles, cass, lune, nuages, pluie, rose, hachi, free run, poésie, roman, littérature française, livre, librairie, vent, lac, bibliothèque.



MessageSujet: 'don't wanna be lonely (chinho)   Mar 25 Juil - 22:34


CHINHO ☾ EREN
☄ 'don't wanna be lonely

tenue &cheveux ton regard posé sur l'écran de ton téléphone -là, sur le coin du bureau, tu fixes l'heure. amphithéâtre plein, tu soupires, allongé sur le bois. impatient, fatigué (mais juste maintenant ; car après, à ses côtés, tout ira mieux). rester enfermé, rester assis à écouter :ce n'est pas pour toi. tu as besoin de respirer, de vivre. courir, rire. alors disons que tu fais tout cela pour que maman et papa soient contents. ou plutôt pour avoir la paix (aussi). les derniers mots du mentor ;tu attrapes ton appareil et le seul bouquin sur toi. touriste qui se plaît à provoquer, tu occupes juste une place parmi tant d'autres. tu n'as pas de sac,juste t'es écouteurs en plus que tu laisses dans la poche de ton jean,parfaitement bien rangés. tu poses ton livre dans ton casier (tout aussi vide), avant de rejoindre l'extérieur.

un signe de la main, tu quittes t'es amis derrière ce grand portail.ils te fixent. toi, rejoindre cette silhouette masculine. heureux, un sourire qui interprète ton état : tu lui sautes au cou. ta chevelure rose se mélange un peu à son noir,naturel que tu ne veux guère retrouver. 'ho-chan ! je suis si content que tu sois là ! je m'ennuis sans toi à la maison ! tu le lâches, doucereux, et tu prends sa main libre tout en lui parlant.il se passe plein de chose à la maison. c'est hyper chiant. tous le monde est prêt à se manger ! jte jure ! olala j'ai tellement de trucs à te dire! enfant que tu es et que tu resteras. tu le lâches pour reprendre ta marche en sa compagnie cette fois-ci. tu tournes un peu sur toi afin de lui faire face, marchant ainsi à reculons. et toi alors 'ho-chan, comment tu vas ??? pas trop fatigué j'espère ? haann, tu fais une de ces têtes ! tu te remets droit sur ta route, sautant naturellement sur l'une des sécurités sur le trottoir -t'es bras allongés. tu veux manger quoi ce soir ?? et après on va boire un verre quand même ? ou avant ? oh je sais pas ! tu sautes pour te retrouver à terre, à sa hauteur. hyperactif, tu bouges tout le temps, tu parles tout le temps... il en faut du courage pour te supporter, hein. mais chinho, il te connaît comme ça. depuis toujours. tu n'as jamais changé. toi cet enfant roi à qui on ne dit jamais rien. parce que tu es le dernier, parce que tu profites pour te la couler douce (et faire ce que tu aimes). oui, parce qu'il te connaît comme ça. adolescent de dix-huit ans, si différent et extravaguant, avec cette voix un peu trop aiguë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1519-eren-ackerman http://noliberty.forumactif.org/t1514-eren-ackerman-i-believe-wh
ChinHo Yoon

허리케인
avatar
messages : 436
à liberty depuis : 13/05/2017
avatar + © : bang tae eun © kawaiinekoj, tumblr & beerus.
pseudo : anathema, océane.
dc : n.v.d.b



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: eren, lyov, toi ?

MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Jeu 27 Juil - 18:10

aujourd'hui, chinho, il ne travaille pas. il a la journée pour lui, devant lui et il a décidé de la passer avec sa mère et ses chiens, à regarder des films à l'eau de rose comme elle aime et à s'occuper de siva et yeo. c'est ça qu'il appelle la journée parfaite, la vraie. sauf que le prénom d'eren s'affiche sur son écran de téléphone. installé sur le canapé, entouré des trois autres yoon, il lit son message et soupire. il ne peut pas lui dire non, à eren. c'est comme s'il avait un filtre, quelque chose qui lui interdisait de répondre négativement. il jette un œil à l'heure, se rend compte qu'il ne lui reste qu'une vingtaine de minutes pour le retrouver aux portes de l'université. chinho se penche vers sa mère, embrasse son front. – j'dois y aller, eren m'attend, qu'il lui dit en coréen. elle se contente d'hocher la tête et de lui demander de l'embrasser pour elle.
très vite, chinho est sur la route et bien sûr, il est loin d'être le seul. la circulation n'est pas fluide, l'oblige à klaxonner sous l'impatience. il déteste conduire, chinho, parce qu'il ne croise toujours que des cons. après quelques longues minutes, il arrive enfin à destination, se gare et sort de la voiture pour s'allumer une cigarette en attendant eren. il arrive vite, sous les yeux ébahis d'autres étudiants, et lui saute au cou. chinho referme sa main libre dans son dos, le tapote doucement, tendu. il n'a jamais aimé les câlins et eren, il lui en fait toujours trop. – ho-chan ! je suis si content que tu sois là ! je m'ennuis sans toi à la maison ! le coréen sent les regards sur lui, sur eux. il ne comprend pas vraiment pourquoi ils continuent de le fixer. il se laisse emporter par eren qui cale sa main dans la sienne. il se passe plein de chose à la maison. c'est hyper chiant. tous le monde est prêt à se manger ! jte jure ! olala j'ai tellement de trucs à te dire ! et il parle, parle, parle. c'est bien un ackerman, le frère de son frère. il n'y a pas de doute là-dessus. il l'écoute toujours à moitié, se contente de sourire comme seule réponse.
– et toi alors 'ho-chan, comment tu vas ??? pas trop fatigué j'espère ? haann, tu fais une de ces têtes ! hochement d'épaules, nonchalance. elle a quoi sa tête, déjà ? faudrait qu'ils arrêtent tous de faire des commentaires sur sa tronche. il est juste né comme ça, chinho. – ça va, comme d'hab. j'ai pas bossé aujourd'hui alors c'est plutôt une bonne journée, qu'il répond en le suivant. il tire une taffe, recrache la fumée dans les airs. c'est la recette miracle pour calmer ses nerfs. eren, de son côté, il fait le gamin et ça le fait sourire. ils sont vraiment les deux opposés. ça en devient presque ridicule. – tu veux manger quoi ce soir ?? et après on va boire un verre quand même ? ou avant ? oh je sais pas ! il hausse un sourcil, l'attrape par l'épaule pour tenter de l'arrêter de bouger. – on s'calme, princesse. le princesse, il est là pour le taquiner, le faire ronchonner un peu - même si c'est à peine s'il sait ronchonner, eren. t'es trop jeune pour boire d'l'alcool alors si on va au bar, j'te commande une limonade, qu'on soit clair. il joue le grand frère, la figure fraternelle et autoritaire. ça sonne faux mais ça va plutôt bien au personnage. et toi, tu veux manger quoi ? on commande des pizzas ? t'as des thunes sur toi, j'espère ?

_________________

my computer thinks i'm gay. i threw that piece of junk away on the Champs-Elysées as I was walking home. this is my last communique, down the superhighway, all that I have left to say in a single tome. (@PLACEBO, BEERUS)
L O N E L Y


#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1063-poison-paradise#23733 http://noliberty.forumactif.org/t1062-rois-demain
Eren Ackerman

aussi rose que peach
avatar
messages : 227
à liberty depuis : 24/07/2017
avatar + © : park jimin, eriam
pseudo : noctis caelum.
dc : ginji amano (im changkyun)
polaroïd :
guilty pleasures : sucreries, étoiles, cass, lune, nuages, pluie, rose, hachi, free run, poésie, roman, littérature française, livre, librairie, vent, lac, bibliothèque.



MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Jeu 27 Juil - 19:40


CHINHO ☾ EREN
☄ 'don't wanna be lonely

tenue &cheveux ça va, comme d'hab. j'ai pas bossé aujourd'hui alors c'est plutôt une bonne journée un sourire. tu le vois parfois, chinho. travailler, avec son air blasé et naturel. parfois tu en ris, parfois tu as un peu de peine : parce qu'il est pas libre. au final, c'est ce qui t'arriveras aussi, comme à tout le monde. tu vas devoir prendre (réellement) ta vie en main... et ça, t'as plus la flemme que l'appréhension. on s'calme, princesse. surnom qui te fait un peu remonter les lèvres -une petite moue. tu n'étais pas une fille, bien que ta voix et ta dégaine laisse parfois trainer le doute. mais tout de même, cela se voit que tu n'es guère du genre féminin. alors en guise de réponse tu le pousses un peu (du moins, c'est ton intention, mais chinho il est trop fort pour toi). puis au final, tu souris comme si de rien n'était, t'es mains agrippants le bord de t'es manches trop larges. ça me vas bien princesse, t'as vue j'ai même la couleur de cheveux adéquate ! un petit rire, à la différence du visage naturellement fermé de ton grand frère de substitution.  t'es trop jeune pour boire d'l'alcool alors si on va au bar, j'te commande une limonade, qu'on soit clair. un air choqué, outré sur ton visage poupon. tu es adulte, tu es en âge, tu fais ce que bon te semble... et chinho il le sait. tu as toujours ce que tu désirs (et par chance tu n'as jamais été capricieux). 'ho-chan ! c'est pas juste ! et arrête d'être comme oniisan, j'ai le droit. oui, tu as le droit de goûter au plaisir de l'âge adulte -plaisirs de la vie à proprement parlé, dont tu n'as pas nié l'existence, n'est-ce pas. mais une limonade, ça t'iras aussi. tant que tu es avec lui. tant que tu peux voir son visage si peu agréable au demeurant. toi tu l'aimes comme ça, avec cet air sec mais gentil. ce sourire qui te fait penser un peu au ciel orangé (doux mais si étrange).

et toi, tu veux manger quoi ? on commande des pizzas ? t'as des thunes sur toi, j'espère ? tu gonfles un peu t'es joues (déjà si rebondies), hochant la tête, simplement.  oui, oui ! tu es toujours d'accord avec ce qu'il veut, avec ses goûts, ses choix. tu n'es pas la personne la plus contrariante du monde. c'est alors que tu reprends ta marche, aux côtés du coréen, attrapant le bas de sa manche (par habitude). tu devrais passer, quand tu travail pas. puis on irait promener les chiens. toi t'aimes ça, les animaux. tu n'en a pas, alors tu compenses parfois avec les deux amours. tu sembles plus calme, plus posé. -toujours, quand tu le tiens. mais tu as bien fait de pas venir. -en ce moment... sujet qui te peine alors que tu fermes les yeux sur tant de choses. tu essaies de passer outre le monde et ce qui t'entoures -parce qu'au final tu vis toujours dans ta bulle. c'est à l'intérieur que tu te sens en sécurité. oniisan. avec papa, ça va plus.la dernière fois ils se sont presque battus. il vient plus à la maison. papa veut plus le voir et maman... -maman comme d'habitude elle dit jamais rien. parfois tu lui en veux, parfois tu restes dans l'indifférence. mais tu n'as pas envie de rester sur ce sujet parce qu'être privé de ton frère est une chose que tu ne supportes pas. chez toi, ça va plus parce que tu le défends. parce que tu prends son partit sans réellement mettre tous les sujets sur le tapis. mais pour toi, cass c'est juste ton frère. tu t'en fou de ce qu'il fait. parce que c'est sa vie. toi t'en fais juste partie, comme ça, parce que t'es arrivé. enfin. c'est pas grave. une légère pause, que tu combles par un mouvement, ton regard sur sa personne. il est bien plus grand que toi, alors quand tu es trop prêt de lui tu dois lever la tête pour le regarder... triste vie. on va boire avant de manger ? je suis fatiguééééééé de la journée ! moi je suis pas restée sur le canapé ! ironie, tu lui tires la langue. gamin à l'humeur changeante, tu passes d'un état à un autre en quelques secondes. et puis j'en ai marre des cours aussi. c'est intéressant. mais rester enfermer... haaaaaaaa 'ho-chan, j'aime pas ça ! tu râles un peu, lâchant finalement sa manche pour lever t'es bras en l'air, t'étirant. oh ! oh ! 'ho-chan regarde! tu traverses un peu sans regarder (mais au final, t'es toujours en vie) : c'est devant une vitrine que tu t'arrêtes et que tu légumes : un gilet. t'es comme ça. à te concentrer sur plusieurs choses à la fois. là, tu parlais avec chinho, tu le regardais, tu lui souriais... mais t'es yeux ont déviés sur la vitrine en face. haaaaan... attends-moi j'arrive ! impulsif (ou compulsif, tu sais pas trop) tu rentres à l'intérieur allant directement voir la vendeuse. et c'est deux minutes après que tu ressors, le grand sac en papier dans les mains. il est trop beaaaaaaaaau 'ho-chan ! heureux, acheteur compulsif... ton physique c'est un peu le même principe qu'un artiste en perpétuelle recherche. tu y portes beaucoup d'attention... et même lorsque l'on ne te connaît pas : ça se voit. on peut y aller !

parfois, il t'arrive de le plaindre, cet homme. de te supporter (d'y arriver). tu lui souris, comme tu le fait tout le temps (parce que tu l'aimes chinho). on va au bar là-bas ? il a l'air biiieeen. accentuation que tu ponctues par un geste, lui montrant. une enseigne un peu vintage, minimaliste. le genre d'endroit que tu préfères (parce que le monde t'aime ça, mais parfois,le calme te conviens parfaitement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1519-eren-ackerman http://noliberty.forumactif.org/t1514-eren-ackerman-i-believe-wh
ChinHo Yoon

허리케인
avatar
messages : 436
à liberty depuis : 13/05/2017
avatar + © : bang tae eun © kawaiinekoj, tumblr & beerus.
pseudo : anathema, océane.
dc : n.v.d.b



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: eren, lyov, toi ?

MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Jeu 3 Aoû - 14:16

chinho, il aime taquiner eren, passer du temps avec lui. ça lui fait oublier la dureté de sa propre vie, les emmerdes et autres galères. il lui fait voir la vie en couleur, en milliers de couleurs. eren, c'est son opposé, être lumineux, innocent et pure. au fond, c'est un peu le petit frère qu'il aurait toujours rêvé d'avoir dans le secret, celui avec qui il pourrait baisser les armes et retirer sa carapace. il arrive à le faire sourire, rire aux éclats sans forcer. là encore, il y arrive. chinho explose de rire lorsqu'il tente de le pousser. lui, il ne bouge pas, même pas un peu - malgré le peu de force qu'eren a mis dans son action. – ça me vas bien princesse, t'as vue j'ai même la couleur de cheveux adéquate ! il s'arrête de rire, laissant un sourire s'étendre sur ses lèvres. le rose, ça lui va bien. ça lui donne l'apparence d'un vrai gamin et c'est ça qu'il aime, chinho, parce qu'eren, faut qu'il reste un enfant, là, là-dedans. faut pas qu'il sache. faut pas qu'il comprenne que cette vie, c'est de la merde. pas qu'il trébuche, tombe, se noie. pas comme chinho. non, pas comme lui. et il lui rappelle à chaque occasion, à chaque fois qu'il le peut. 'ho-chan ! c'est pas juste ! et arrête d'être comme oniisan, j'ai le droit. peut-être que oui. peut-être qu'il a le droit, eren, but not on his watch. il ne le laissera pas boire d'alcool - peu importe ce qu'il en dira.
puis finalement, eren enchaîne sur leur repas du soir. ils ont encore le temps, plusieurs heures avant l'heure du dîner mais autant se mettre d'accord tout de suite. chinho, il propose les pizzas parce qu'il sait qu'eren aime ça. parce que lui, il aime bien leurs soirées pizzas devant la télévision. – oui, oui ! là, maintenant, eren ressemble encore plus à un petit garçon, avec ses joues gonflées et ses yeux étoilés. dix huit ans, qu'il a, et chinho ne s'en rend toujours pas compte. il lui paraît encore être le gamin ackerman qu'il a rencontré à son arrivée à liberty. chinho, à cet âge, il était déjà pourri jusqu'à la moelle, partagé entre le dégoût de son père et l'amour de sa mère. tu devrais passer, quand tu travail pas. puis on irait promener les chiens, que eren ajoute en l'attrapant par la manche. nouveau sourire. – j'profite de mes journées de repos pour rester avec maman mais tu sais, tu peux venir à l'appart quand tu veux. siva et yeo t’y attendent. il ne ment pas, chinho. eren a réussi à conquérir ses deux chiens en un rien de temps. il se demande si avec cho, ça aurait été pareil. s'ils se seraient bien entendus tous les deux. et ça, ça lui fait un pincement au cœur.
la conversation continue sur les ackerman, la tension palpable entre ses membres. eren parle d'une confrontation entre cass et leur père. ça se voit que ça lui fait mal. oui, ça se voit dans ses yeux et s'entend dans sa voix. chinho ne connaît pas tous les détails de l'histoire, sait juste que cass a fait quelque chose qui ne fallait pas, quelque chose d'assez moche pour qu'il en vienne à presque se battre avec son paternel. il n'ose pas demander pourquoi, comment. au fond, il ne sait pas s'il a envie de le savoir. peut-être qu'eren lui dira, ou peut-être que ce sera cass. il ne forcera pas les choses. – enfin. c'est pas grave. il ne sait pas quoi répondre, chinho. qu'est-ce qu'il peut bien dire ? il se mord la lèvre inférieur et lâche un : – j'suis désolé... ça craint. c'est le seul truc qu'il a trouvé. il est fort pour beaucoup de choses mais pas pour consoler les autres.
tout ça, ça s'évapore dans l'air. c'est vite oublié, remplacé par un autre sujet de conversation, un autre intérêt. eren reprend la parole, exprime son envie de boire. il parle de fatigue, de son cerveau qui a trop travaillé dans la journée alors chinho n'a rien foutu. il lui tire la langue et le coréen fait une mine outrée, choquée de ses propos. il n'est pas de la gueule, eren, quand même mais c'est bon enfant. – et puis j'en ai marre des cours aussi. c'est intéressant. mais rester enfermer... haaaaaaaa 'ho-chan, j'aime pas ça ! les cours, c'est un lointain souvenir mais rester enfermé, il peut comprendre que ça ne lui plaise pas. il n'aime pas ça non plus. sans attendre, il se barre, rentre dans un magasin de l'autre côté de la route, manquant de se faire écrasé au passage. chinho reste planté là, les sourcils froncés et la mine dépitée. il revient vers lui, tout heureux de sa trouvaille. il a de la chance, eren, d'avoir assez d'argent pour se payer ce qu'il veut. ça aussi, c'est une de leurs nombreuses différences. malgré tout, argent ou pas, les yoon et les ackerman sont tout de même amis depuis presque dix ans maintenant - comme quoi. les deux asiatiques reprennent la route. eren, tout heureux. chinho, les mains dans les poches, traînant des pieds. on va au bar là-bas ? il a l'air biiieeen. le brun soupire, hausse les épaules, résigné. – allons-y, qu'il dit simplement, suivant eren. ils rentrent, s'installent à une table, face à face. les doigts de chinho tapote la table en attendant qu'un serveur vienne prendre leur commande. lorsque l'un arrive, il tente un sourire peu convaincant. une pinte de bière, pour moi, et, courte pose, une limonade pour ce petit mec. chinho, il tient ses paroles.

_________________

my computer thinks i'm gay. i threw that piece of junk away on the Champs-Elysées as I was walking home. this is my last communique, down the superhighway, all that I have left to say in a single tome. (@PLACEBO, BEERUS)
L O N E L Y


#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1063-poison-paradise#23733 http://noliberty.forumactif.org/t1062-rois-demain
Eren Ackerman

aussi rose que peach
avatar
messages : 227
à liberty depuis : 24/07/2017
avatar + © : park jimin, eriam
pseudo : noctis caelum.
dc : ginji amano (im changkyun)
polaroïd :
guilty pleasures : sucreries, étoiles, cass, lune, nuages, pluie, rose, hachi, free run, poésie, roman, littérature française, livre, librairie, vent, lac, bibliothèque.



MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Ven 4 Aoû - 16:06


CHINHO ☾ EREN
☄ 'don't wanna be lonely

tenue &cheveux chinho, tu sais que c'est pas le mec à te sourire pour rien. que c'est pas le mec que tu feras rire rien qu'en le fixant. chinho c'est aussi ce gars qui te fascine parce que c'est un homme. un vrai. et tu sais très bien qu'jamais tu pourras être à sa hauteur. parce qu'il connait les difficultés du monde, il connait la vie. toi t'es qu'un gamin qui s'amuse à sautiller à ses côtés. -innocence que tu te tiens à garder. peut-être qu'un jour tu en apprendras un peu plus, tu sauras faire les mêmes discernements que lui : l'adulte. en attendant, il te porte, il te supporte. il t'aide aussi (sans le savoir, sans le vouloir). chinho c'est comme un frère. comme un modèle (et ça craint). tu aimes être prêt de lui, tu aimes voir sa tête un peu morose. et tu aimes encore plus quand un rictus se forme sur le coin de ses pulpes : c'est un peu ta victoire à toi. alors tu sais que même en lui racontant t'es malheurs familiaux, il ne saura pas quoi faire. parce que tu peux pleurer sur son épaule, tu peux prendre sa main et te dire que tout va mieux : lui ne saura guère comment réagir. il a toujours été comme ça (mais au moins, il t'écoute -un peu). parfois tu aimerais lui rendre la bonté qu'il daigne t'offrir. tu ne sais pas de quelle manière. -ah oui, ça cogite dans cette petite tête rosée. allons-y, et comme d'habitude, il ne s'offusque pas quant à t'es choix. il suit le mouvement, il se laisse faire (monotone). et toi, enjoué pour deux au final, tu pousses la porte du bar désigné de ta seule main libre.

regard émerveillé, petit coin de paradis plutôt calme et serein. vintage et magnifique. aux couleurs qui te correspondent à demi. tu prends place en face du coréen et le serveur se ramène... ton aîné ne te laisses pas le temps de parler qu'il le fait à ta place. une pinte de bière, pour moi, et (...) une limonade pour ce petit mec. tu l'attendais, celle-là. t'es joues se gonflent, le serveur sourit et rit presque à cette scène compréhensible. mais tu te fait pas part de ton mécontentement : parce que tu respectes ton protecteur et ça, d'une manière presque absolue. l'inconnu s'éclipse et tu regarde ton vis-à-vis avec un air toujours boudeur. t'es chiant ! -j'ai plus huit ans. époque, âge où il t'a rencontré pour la première fois. t'es méchaaaaant. on dirait oniisan. -ah ! c'est quoi cette vie ! plaintes qui ne s'entendent pas au delà de votre table, mise à part le serveur qui revient les mains chargées. tu attends qu'il parte, se couchant à demi sur la table en bois, t'es petits doigts touchant la buée froide sur ton verre de limonade. mh, dit 'ho-chan. tu restes ainsi, relevant simplement ton regard sur sa personne. je sais c'est un peu bizarre de parler de ça... -mais à part toi je sais pas. j'ose pas en parler à oniisan. ouais. chinho, c'est un peu ton journal intime, au final. fin je sais pas si tu pourras me répondre ou quoi mais... sujet un peu tendancieux que tu n'as pas l'habitude d'aborder (toi l'enfant). bon contrairement à ce que oniisan peut penser... j'ai déjà eu des aventures disons... t'es lèvres se pincent et tu te redresses, t'es mains entourant ton verre. -avec seulement des filles. -mais comment tu peux être sur de ton orientation sexuelle ? cash, au moins tu en viens où tu veux, parce que même sous cette timidité et sujet que tu trouves tabou (pour en parler à ton frère)... avec chinho, c'est plus facile. je veux dire. je sais pas. j'ai déjà trouvé un garçon mignon. mais. je sais pas. devant je bloque. -fin ça me rends nerveux. ou comment lui dire explicitement qu'un homme t'as fait du rentre-dedans et que tu n'as pas su gérer, oui, oui. un air de désespoir s'empare de t'es traits poupons, et tu te recouches sur la table, ta tête dans ton bras droit. haaaaaaan 'ho-chan, je suis nuuuuul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1519-eren-ackerman http://noliberty.forumactif.org/t1514-eren-ackerman-i-believe-wh
ChinHo Yoon

허리케인
avatar
messages : 436
à liberty depuis : 13/05/2017
avatar + © : bang tae eun © kawaiinekoj, tumblr & beerus.
pseudo : anathema, océane.
dc : n.v.d.b



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: eren, lyov, toi ?

MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Sam 5 Aoû - 18:29

chinho commande une limonade pour eren, fier de sa connerie. il n'y a pas meilleurs moments dans sa journée que ceux où il peut faire chier son petit frère de cœur. ça met un peu de gaieté, de couleurs dans sa vie en noir et blanc. il n'y a pas meilleurs moments parce qu'avec lui, il peut être lui-même, pas caché derrière une carapace trop grande pour lui. il n'a pas besoin de prétendre être quelqu'un qu'il n'est pas. avec eren, il est chinho yoon, celui qui tente de remonter à la surface alors que tout le pousse à se noyer. et avec eren, il s'autorise à sourire. il s'autorise à rire de sa connerie. ça l'amuse de le voir pester, se plaindre de sa dureté et de celle de cass. il tient ses promesses, chinho, rien de plus. lorsque le serveur revient, il le remercie, toujours aussi amusé de voir la tête boudeuse d'eren face à lui. il pose le verre de bière à ses lèvres, avale le liquide qui vient réchauffer sa gorge. il sait qu'il ne devrait pas boire d'alcool, conscient qu'il reprend la route après coup mais refuser une bonne bière, c'est hors de ses moyens. – mh, dit 'ho-chan. il relève la tête en même temps que son interlocuteur, fronce les sourcils. je sais c'est un peu bizarre de parler de ça... mais à part toi je sais pas. j'ose pas en parler à oniisan. fin je sais pas si tu pourras me répondre ou quoi mais... chinho le regarde, sent les confessions arriver. il n'a jamais été à l'aise, ni fort pour écouter les autres alors il appréhende - mais comme d'habitude, son visage est impassible, ne traduisant aucunement son appréhension.
– bon contrairement à ce que oniisan peut penser... j'ai déjà eu des aventures disons... ça y est, qu'il se dit, ils vont parler de cul - en plein milieu d'un bar, qui plus est. avec seulement des filles. mais comment tu peux être sur de ton orientation sexuelle ? et là, le cœur de chinho loupe un battement (peut-être deux). il se retrouve comme un con, à le regarder sans rien dire. dans le fond, il a l'impression que cette question, elle est pour lui. que le tu, ce n'est pas une généralité, c'est lui. comment tu peux être sûr de ton orientation sexuelle, chinho ? je veux dire. je sais pas. j'ai déjà trouvé un garçon mignon. mais. je sais pas. devant je bloque. fin ça me rends nerveux, qu'il renchérit et chinho sent la pression se retirer de ses épaules. il veut juste des conseils, eren. il n'est pas entrain de dire qu'il sait. qu'il sait pour les baisers secrets avec cass. qu'il sait pour le un peu plus que ça avec lyov. non, il ne peut pas savoir. il ne sait pas. haaaaaaan 'ho-chan, je suis nuuuuul. le coréen secoue la tête, pose une main sur le bras où repose sa tête. –  t'es pas nul du tout, eren. il n'a pas idée de quoi dire d'autre mais il fait de son mieux pour le rassurer. j'peux pas t'dire, tu sais. c'est à toi d'voir c'que tu préfères, c'que t'aimes. j'ai jamais été confronté à ce genre de situation donc j'peux pas vraiment t'aider, qu'il lui répond. et tout ça, ce ne sont que des mensonges mais eren n'est pas obligé de le savoir. personne n'est obligé de le savoir. j'le connais, ce garçon ? il se risque à demander, détourne le sujet de sa propre expérience.

_________________

my computer thinks i'm gay. i threw that piece of junk away on the Champs-Elysées as I was walking home. this is my last communique, down the superhighway, all that I have left to say in a single tome. (@PLACEBO, BEERUS)
L O N E L Y


#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1063-poison-paradise#23733 http://noliberty.forumactif.org/t1062-rois-demain
Eren Ackerman

aussi rose que peach
avatar
messages : 227
à liberty depuis : 24/07/2017
avatar + © : park jimin, eriam
pseudo : noctis caelum.
dc : ginji amano (im changkyun)
polaroïd :
guilty pleasures : sucreries, étoiles, cass, lune, nuages, pluie, rose, hachi, free run, poésie, roman, littérature française, livre, librairie, vent, lac, bibliothèque.



MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   Dim 13 Aoû - 17:36


CHINHO ☾ EREN
☄ 'don't wanna be lonely

tenue &cheveux tu sens sa main venir sur ton bras et bizarrement : il aurait pu rien dire tu te serais sentis mieux. chinho c'est un magicien. c'est un gardien. t'es pas nul du tout, eren. t'y crois pas plus que ça, parce qu'au final, en amour t'y comprends rien. t'as jamais eu un modèle parfait face à toi en ce qui concerne ce sujet (comme pour les autres). j'peux pas t'dire, tu sais. c'est à toi d'voir c'que tu préfères, c'que t'aimes. j'ai jamais été confronté à ce genre de situation donc j'peux pas vraiment t'aider et même s'il ne t'aide pas, au moins il t'écoute, chinho. il a raison, il trouve les mots justes. c'est à toi de décider, de faire un choix. mais ça, c'est compliqué. de toute manière, qu'est-ce qui n'est pas compliqué ? tu prends doucement ton verre entre t'es petits doigts, le portant à t'es lèvres après t'être redressé.

j'le connais, ce garçon ?  et tu manques de lui cracher ta chère limonade au visage. la panique. t'es joues naturellement bombées deviennes rouges. et pourtant, ce n'est que chinho, là. n-non 'ho-chan ! y'en a pas ! oui, y a pas de garçon en question. parce que t'oses pas, tu sais pas. t'es paumé, comme toujours. y'en a pas... c'est juste que... tu sais pas trop comment continuer. t'es dans la gêne la plus totale dès l'instant où on touche ce sujet, les hommes. j'ai pas peur tu vois. -mais je sais pas. dès que c'est un garçon qui vient vers moi je panique... c'est pas par rejet hein. c'est pas ça... aimer un homme ne t'effraie pas. l'approcher personnellement un peu plus. ouais je sais pas... sûrement parce que c'est carrément l'inconnu. et pourtant, avec les filles t'es pas comme ça. un soupire, tu tapotes un peu t'es joues pour calmer ton toi intérieur complètement foutu. enfin. j'avais besoin d'en parler -même pour que dalle. merci 'ho-chan !

une petite moue, tu termines ton verre et ton sourire s'agrandis un peu plus. tu croises t'es bras sur le bois, toute ton attention portée sur ton aîné. et toi, 'ho-chan. t'as personne ? curiosité mal placée que tu n'abordes pas habituellement... mais tu aimes parfois te renseigner sur la vie du plus vieux. j'veux tout savoir. -c'est quand que je vais être tonton ? tu plaisantes bien évidemment, histoire de le taquiner (parce que c'est une deuxième passion, ça). tu oses redemander une limonade, avant de regarder ton vis à vis. et c'est quand aussi que j'pourrais boire devant toi ? oui,oui. tu lui en veux encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1519-eren-ackerman http://noliberty.forumactif.org/t1514-eren-ackerman-i-believe-wh
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 'don't wanna be lonely (chinho)   

Revenir en haut Aller en bas
 

'don't wanna be lonely (chinho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CENDY ◊ girls just wanna have fun.
» Meg / Everything that drowns me makes me wanna fly
» I wanna see your animal side ♫ ( uc )
» so let me come to you close as i wanna be Δ aaron-éris
» Andreas - Lady, running down to the riptide, taken away to the dark side, I wanna be your left hand man.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (liberty, oregon) :: old town liberty-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet