AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Red moon. (Sadie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliott Burrows

lost in the world
avatar
messages : 268
à liberty depuis : 31/03/2017
avatar + © : Theo James. (yourdesigndiary & bat'phanie)
pseudo : Bangkok. (Laura)
dc : Jade.
polaroïd :
guilty pleasures : His cigarettes. Gambling.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Disponible.

MessageSujet: Red moon. (Sadie)   Jeu 13 Juil - 23:41

Son regard fixe le bout de papier posé sur son bureau. Il bouge pas, Eliott. Il cherche à comprendre. A comprendre de qui venait cette feuille à peine plus grande qu'un post-it. Il n'y avait pas grand chose d'inscrit là dessus. Un lieu de rendez-vous, une heure. Et puis, un nom qui ne lui était pas inconnu. Il mit quelques minutes à le resituer ; il le connaissait parce qu'il s'agissait du genre de personnes qu'on arrêtait trop souvent. Andrew Stevens. Il était pas bien méchant, au fond. Il avait juste un talent certain pour se trouver au mauvais endroit au mauvais moment et ça pouvait lui attirer des ennuis, y compris avec des personnes qu'il ferait mieux d'éviter. Alors l'officier comprend pas vraiment pourquoi quelqu'un voudrait récupérer son dossier. Peut-être avait-il eu des ennuis avec la mauvaise personne, cette fois-ci. En tout cas, Eliott compte pas vraiment fournir ce dossier, pas à n'importe qui, sans aucune raison apparente. Il se doute bien que ce mot ne vient pas d'un de ses collègues mais plutôt de quelqu'un au courant de ses activités illégales. C'était la seule explication. Et Eliott, il veut savoir de qui il s'agit. Il en a marre, d'obéir sans rien dire. Il compte bien se rendre sur les lieux du rendez-vous, le dossier en main, pour découvrir qui en sait autant sur lui. C'est pas comme si il avait encore quelque chose à perdre. Il a plus Stella alors il a plus rien. Plus rien qui vaille vraiment la peine en tout cas. Le brun se contente d'avancer, jour après jour, sans rien attendre de plus. C'est pas une vie. C'est rien de plus qu'une sorte d'attente. L'attente des papiers du divorce, peut-être. L'attente de quelque chose qui sauverait son mariage, sans bien savoir ce que ça pourrait être. Parce que la situation lui semble bien trop désespérante, que rien pourra arranger ça.
Eliott chasse ses pensées en secouant légèrement la tête. L'heure n'est pas à la dépression, celle-là même qui le rongeait depuis des jours. L'heure est plutôt à l'affrontement. Eliott s'empare du dossier et du bout de papier. Il se rend au lieu du rendez-vous, qui n'est rien de plus que le bar le plus fréquenté de la ville. C'était une bonne idée, stratégiquement parlant. C'était trop fréquenté pour qu'Eliott puisse tenter quoi que ce soit. Il y avait sans arrêt du mouvement, ce qui était parfait si on désirait prendre la fuite en se faufilant parmi les habitués de l'endroit. Bref, ça dénotait un certain professionnalisme.. Ou un certain penchant pour la bière, au choix. Quoi qu'il en soit, Eliott scanna l'endroit du regard, avant de se rendre à l'évidence ; il ne trouverait pas le coupable ainsi. Il ignorait de quoi il avait l'air alors il ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre qu'on vienne à lui. Et c'est ce qu'il fit ; il commanda une bière au comptoir avant de s'installer à une table libre. Il attend.

_________________
shooting stars
I'll throw my voice into the stars and maybe the echo of my words will be written for you by sunrise. ▬ We're all broken that's how the light gets in. (Hemingway)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Red moon. (Sadie)   Lun 17 Juil - 21:39

Ce qui est intéressant avec le fait d'appartenir à une agence, c'est que les informations sont faciles à obtenir et que le plus mystérieux des hommes se voit vite résumé en quelques phrases. Seulement, il arrive aussi que la nature trop ordinaire d'un homme le rende tellement transparent que même le plus ingénieux des informateurs n'obtienne rien sur lui. Alors quand les stipulations de son contrat mentionnèrent un homme que même son agence n'arrivait pas à identifier, elle comprit vite que si elle voulait mener à bien la mission, elle devrait aller sur le terrain et chercher les informations elle-même.
Et c'est là qu'Eliott entre en jeu.
Policier corrompu, devenu dépressif suite à l'annonce de son divorce avec sa femme, Stella. Élément facilement manipulable. Bonne source d'information.

Le meilleur des amis s'achète.
Il est vrai que quand on pense à une alliance on imagine difficilement un policier et un assassin se serrer la main, et cela malgré l'enveloppe remplie de billet. Mais il y a toujours un "mais", ce "mais" qui met le doute et pousse le plus ingénieux des hommes à se laisser corrompre.
Alors quand l'homme est déjà corrompu, l'avenue obscure l'avale sans difficulté.

Quand on s'attaque à un local, les dossiers policiers sont souvent les plus fournies, on peut y trouver de tout comme la plus inutile des informations.

Et c'est là que Sadie entre en scène.
Un nom et des règles spécifiques, mais un trou dans la base de données.
Parce que Liberty partage son mystère avec ses habitants et que chaque tête y résidant se voit offerte un anonymat sans pareil, mais ça c'était sans compter sur Eliott.

Un bout de papier, un nom, un lieu de rendez-vous et une heure.
"Andrew Stevens, 21st Amendment, 21:00"

(...)

Et il passe la porte, et il commande une bière, et il s'installe à une table libre.
Puis elle arrive et s'assoie face à lui.
Vingt-et-une heure tapantes.

- Bonsoir monsieur Burrows. Je vais vous demander d'être attentif pendant quelques minutes. On se rencontre ici car vous avez besoin d'aide à cause de votre divorce avec votre femme et que je suis proche d'elle. Il y a un homme qui me suit, grand, veste bleue et cheveux blonds, j'ai besoin de vous pour sembler le plus naturel possible. J'imagine que vous avez le dossier avec vous, gardez le caché de tout regard indiscret, on fera l'échange plus tard. En attendant j'vais commander un café. Oh, et c'est vous qui me l'offrez.

Elle lui sourit chaleureusement et se tourne vers la serveuse qui vient d'arriver.

- Un café noir, s'il vous plait.
- Très bien madame.

Une fois la serveuse partie, l'homme qui suit Sadie prend place à la table derrière elle. Elle appuie son sourire pour faire comprendre à Eliott qu'à partir de maintenant, tout ce qui sera échangé devra se porter sur lui et sa femme.

- Je suis vraiment désolée pour toi et Stella. Je ne pensais pas que votre histoire finirait ainsi, sur un papier blanc, après vos deux signatures.

Elle prend un air désolé et pose gentiment ses mains sur celles du policier.

- Alors, pourquoi voulais-tu me voir ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Red moon. (Sadie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» moon cup, vous en pensez quoi?
» moon invaders, alton ellis, ska et reggae,
» Nouvelle commande groupée Moon Cup
» acesoire moon fit + ?
» The Moon on a Stick (forum special)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end :: archives rp :: rps abandonnés-