AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 itching is a pulse inside (bruce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cash Lowe

lost in the world
avatar
messages : 14
à liberty depuis : 24/06/2017
avatar + © : joe gilgun + opale essence
pseudo : andahar.
dc : em hardwick
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: itching is a pulse inside (bruce)   Lun 26 Juin - 21:49

itching is a pulse inside

bruce & cash
 

Tu n'es pas là par hasard ce soir. T'es là, parce que tu sais qu'il y est aussi. T'es revenu à Liberty depuis peu de temps, pourtant tu as retrouvé tes marques suffisamment rapidement pour avoir les bons contacts. Tu sais que Bruce est là, en ville, et tu vas lui faire payer. Un sourire carnassier sur tes traits, tu rentres dans la boite de nuit les mains dans les poches, dépassant la file qui s'annonçait déjà aux portes. T'es un emmerdeur, tout le monde le sait, pourtant tu sais rentrer où il faut. Tu t'avances dans la salle sans t'émouvoir des femmes déjà sur la piste de danse. Dans un autre moment, tu te serais laissé aller à danser avec elles, profiter un peu. Mais ce soir tu te diriges déjà vers le bar, commandant une bière dans la foulée. Tu veux pas attendre le gosier sec, alors tu en avales déjà quelques gorgées avant de commencer à scruter la salle. L'un de tes potes t'as dis qu'il serait là ce soir, que c'était pas la première fois qu'il allait, Bruce. Qu'il y avait de grandes chances que tu l'y retrouves, et c'est ton but ce soir. Après trois ans, c'est pas des retrouvailles au hasard que tu cherchais. T'es rancunier, et revanchard même. Il t'a jeté, t'as mis sur la touche, te cassant d'ailleurs le nez une nouvelle fois. Tu soupires, te remémorant cette fois-là comme si c'était hier. Tu te souviens, de son regard, de ses poings serrés, cognant encore et encore. Tu te souviens du regard fou du blond, alors que tu riais en crachant du sang. Il t'as pas manqué, s'acharnant jusqu'à ce qu'on vous sépare. Tu savais très bien que ça allait l'énerver, de te voir sur les genoux d'un autre mec, même s'il n'y avait pas d'autres places. Tu le savais d'autant plus que ta posture ne laissait pas le moindre doute, mais il t'as quand même pris par surprise. Il a même pas attendu de retourner dans la cellule, il t'a chopé directement pour te refaire le portrait. Le pire, c'est que t'as pas su la fermer, que t'as continué à le provoquer, à lui dire ce que tu lui avais fait à ce mec, ainsi qu'à d'autres. T'arrivais peut-être pas à lui porter des coups physiquement, parce qu'il était à califourchon sur toi, mais ça t'as pas empêché de parler. Tu sais qu'il t'aimais, et que c'est pour ça qu'il a été si loin. Qu'on t'as changé de prison pour ça, et que tu t'y es fait royalement chier. Un peu de bon sens et c'est lui qu'on aurait envoyé ailleurs, mais c'est sur toi que c'est tombé. C'était tellement intense entre vous, qu'il fallait au moins deux côtes pétées et l'arcade en sang pour que ça se termine. T'étais à lui, qu'il disait, t'avais pas le droit d'aller voir ailleurs. Et toi tu ricanais, parce que ça t'avais jamais empêché de le faire. T'as préféré détruire que d'avouer que tu ressentais quelque chose pour lui aussi, autrement que par de l'ironie ou des non dits. Tu termines ta bière d'un trait, tournant le tabouret sur lui-même en tapant dessus au rythme de la musique. Presque, tu te laisserais entrainer par ce qui passe en ce moment, mais t'essayes de pas te laisser distraire. T'es venu avec un but, mais peut-être que tu reviendras plus tard pour profiter de cette jolie rousse que tu as repéré à l'entrée. T'as pas encore un plan bien construit en tête, pour quand Bruce se pointeras. T'as pas besoin de plan, en soit. T'espères simplement que ton pote t'as pas rencardé sur le mauvais jour, sinon tu vas péter un plomb. Ça s'fait pas de trahir un pote. « Passe moi de la vodka man. » Qu'tu demandes au barman tant qu'il passe à côté. Tu seras sans doute passablement alcoolisé quand il daignera enfin se montrer, cet abruti, mais tant pis.


Made by Neon Demon

_________________
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1364-cash-when-i-wake-up-well-i-know-i-m-gonna-be http://noliberty.forumactif.org/t1359-cash-sometimes-i-hate-the- En ligne
Bruce Hemingway

lost in the world
avatar
messages : 26
à liberty depuis : 23/05/2017
avatar + © : travis fimmel, january blues.
pseudo : mandragon.
dc : tristan & nolan.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: ethel, jude, elizabeth.

MessageSujet: Re: itching is a pulse inside (bruce)   Dim 2 Juil - 19:23

On lui a dit et répété.
La seule chose à faire c'est de se reconstruire, de rencontrer de nouvelles personnes, de sortir sans pour autant tomber dans l'excès. Sa sœur lui a aussi balancé en pleine gueule qu'Ethel lui reviendrait pas, qu'il était temps de passer à autre chose parce qu'elle ne laisserait pas tomber tout un mariage et toute une vie seulement pour un taulard comme lui. Bruce a foutu en l'air ses chances, c'est ce qu'on arrête pas de lui raconter depuis douze ans pour être persuadé qu'il l'intègre bien mais  tout reste en lui. Il sait pas passer à autre chose, encore moins depuis qu'il a vu son doux regard se poser sur son corps la dernière fois. Du haut de sa carrure impressionnante et de toutes ces années de violence, Bruce se retrouve pourtant plus petit que jamais face à son ancienne femme. Ce doit être pour ça qu'il tente enfin de passer à autre chose, de se changer les idées et de ne pas sombrer dans le cercle vicieux de la nostalgie. Pourtant, dieu sait qu'il peut l'appeler et le réclamer. Pour une fois, Bruce est plutôt bien habillé, chose devenue rare depuis qu'on l'a libéré de son zoo à délinquants. Il pénètre sans trop de soucis dans la boîte de nuit, impressionnant derrière ses grands yeux bleus et toute la réputation qu'il se porte même si cela fait un moment qu'il n'a plus fait le moindre écart. Du moins, pas aux yeux de tout le monde. Comme à chaque fois où il vient dans cet endroit, ses pupilles caressent les environs à la recherche de potentielles cibles. Le grand remarque sans trop de difficultés une jolie blonde aux formes généreuses dont il imagine ses grosses mains usées parcourir le corps.

D'un pas nonchalant, l'animal se dirige vers le bar et déjà, ses sourcils se froncent. Parce que même de dos, il peut le reconnaître aisément. Cash. C'est un peu comme s'ils étaient reliés ces deux là depuis le début. Il pourrait le voir entre mille, même les yeux fermés, Bruce se recevrait certainement des décharges électriques dans le bide pour le prévenir de sa présence. Il s'y approche, doucement mais sûr de lui. Sa carcasse traverse la foule, son cœur s'emballe déjà et son souffle se coupe. Bruce hésite une seconde et puis se lance, ses doigts se posent sans aucune tendresse sur la gorge de Cash pour la serrer brusquement, juste assez pour l'empêcher de respirer correctement. Sa bouche effleure son oreille dans un sourire. T'es pas sous terre, toi ? Il avait espéré, c'est vrai, ne pas le rater et le faire succomber de ses blessures parce qu'à l'époque, Bruce souffrait tellement de sa possessivité qu'elle le hantait même la nuit. Muscles noués, gorge serrée, sa main finit par le lâcher pour s'asseoir à côté de lui, accoudé au bar, comme si tout le poids du monde s'était écrasé sur ses épaules. Il a toujours cette lueur folle au fond des yeux, Bruce, à moins que ce ne soit la présence de Cash qui ne l'éveille.

_________________
le coeur d'un homme est plus rocailleux qu'un sol acide. Un homme cultive son jardin, et il l'entretient ... Tout comme l'on moissonne ce que l'on a semé, on ne récolte que ce que l'on mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cash Lowe

lost in the world
avatar
messages : 14
à liberty depuis : 24/06/2017
avatar + © : joe gilgun + opale essence
pseudo : andahar.
dc : em hardwick
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: Re: itching is a pulse inside (bruce)   Mar 4 Juil - 11:48

itching is a pulse inside

bruce & cash
 

Tu sais pas combien de temps s'écoule entre ton entrée et celle de Bruce. Tout ce que tu sais, c'est que ça t'as coûté déjà une bouteille et deux bières, donc tu supposes que ça fait entre une demi heure et une heure, aux alentours. Il s'est pas senti pressé de venir, en somme. Pas comme ta gorge, dont ses doigts se sont refermés autour. Tu ne lui feras pas la joie d'être surpris, même si ton mouvement de recul ne trompe en rien. Tu l'attendais, de toute façon, même si ça n'est pas de la façon dont tu aurais voulu. En fait, tu t'imaginais plutôt marcher jusqu'à lui et sans doute, lui casser le nez d'un coup de poing bien placé. Mais tu t'es laissé avoir par la jolie brune dans ton verre, dont tu t'apprêtais à boire une nouvelle gorgée quand sa main s'est refermée sur ta gorge. Tu ne l'avais même pas entendu arriver, pourtant tu imagines qu'il a traversé la foule rapidement après t'avoir aperçu. Et ses mots confirment l'idée qu'il n'est absolument pas ravi de te revoir. Ça te ferais glousser, si tu avais l'occasion d'ouvrir la bouche. Les yeux pleins d'éclairs, tu attends qu'il te laisse enfin respirer, qu'il se laisse tomber sur un des tabourets, et enlève sa sale main de là. « Moi aussi je suis ravi de te revoir. » Tu lâches, un peu rauque, te redressant sur le tabouret pour reprendre ton souffle. Tu lèves le bras pour alpaguer le barman. « Deux bières man. » Tu te retourne vers Bruce, comme si de rien n'étais. Comme si tu n'étais là que par hasard. Y'a rien de plus faux là-dedans, parce que tu savais très bien qu'il reviendrais à Liberty. Tu en étais presque sûr de toute façon, et le peu de risque qu'il n'y soit pas était négligeable. Tu l'aurais retrouvé ailleurs, dans le cas contraire. Tu n'aurais pas accepté qu'il soit lâché dans la nature sans que tu aies pu lui faire payer. T'as été salement amoché quoi, merde. Tu supportes pas d'avoir été si bas, mais en même temps vu la montagne qu'il était - et est toujours - t'avais pas beaucoup de solutions. Tu n'es peut-être pas un gringalet, mais quand un mec aussi lourd pèse sur ta carcasse, te roue de coups, et que tu t'amuses à le provoquer encore, ça peut pas finir bien. Tu soupires, levant les yeux au ciel à ce souvenir si impérissable. Et c'est là que tu remarques qu'il est plutôt bien habillé, contrairement à toi, mais qu'importe. « Tu t'es fait beau pour moi? » Tu lui lâches après quelques instants de flottement, le détaillant de la tête aux pieds, alors que le barman s'amène pour déposer les bières sur le comptoir. « Tu sais pourtant que j'aime l'orange prison. » Tu te penches vers lui, les mains sur son col d'abord, comme pour défroisser sa chemise. Tu restes ainsi, les yeux plongés dans les siens. Bruce, il a pas changé, c'est pas trois ans qui vont le bouffer. Tu sais pas si c'est une bonne chose d'ailleurs, mais t'aimes le danger. T'aimes l'idée qu'il va perdre le contrôle, qu'il va se perdre comme les autres fois. Parce que c'est toi, que tu as toujours su le pousser à bout, et que tu es persuadé que c'est encore le cas.



Made by Neon Demon

_________________
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1364-cash-when-i-wake-up-well-i-know-i-m-gonna-be http://noliberty.forumactif.org/t1359-cash-sometimes-i-hate-the- En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: itching is a pulse inside (bruce)   

Revenir en haut Aller en bas
 

itching is a pulse inside (bruce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» La famille Bruce.
» MARCHE DES VOLONTAIRES DE ROBERT BRUCE
» Bruce Willis
» 50 min Inside avec Erwan

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (liberty, oregon) :: hollow area :: insomnia-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet