AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 spent a season in hell, but i only got a tan (key)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Dim 25 Juin - 23:21


[kibum "key/ki" song]
"it's windy in the galaxy tonight"
(kwon jiyong) // nelliel, tumblr

[âge] à seize ans, ki ne se serait jamais imaginé en vie, aujourd'hui, le coeur abimé certes, mais le sang qui afflue, toujours et qui chante "je suis en vie, je suis en vie. j'ai trente ans, et je ne me suis jamais senti aussi vivant."  [origines] fils adopté, de famille en famille, de foyer en foyer. on dit que ses ancêtres viennent de corée. ses ancêtres, il leur pisse dessus. [en ville] depuis six mois, ils sont arrivés un matin, les trois, ont fait le tour de la ville, et ont décidé de rester. pour combien de temps encore ? personne ne le sait. de toute façon, on ne se préoccupe pas des fantômes. [statut] il s'est toujours dit célibataire, parce que c'est plus facile. ça l'est, machine bien rodée, tellement bien qu'à ce jour, kibum a passé presque la moitié de sa vie avec le même idiot qui réussit la prouesse de le faire sourire chaque jour. [emploi] des petits boulots pourris, il fait ce qu'il peut, il se lève tôt même s'il n'en a pas envie. ils gèrent, tous les trois. et kibum leur a promis un royaume, ce qu'il ne peut pas leur offrir en étant serveur. il leur a promis qu'il arrêterait les coups foireux, aussi, mais il n'y a jamais d'ultime supercherie pour un menteur. [$$$] $$. [groupe] blue moon.

keywords: draps sales, motel, rires, calme, réflexion, kerouac, promesses, nuit noire, 4h du matin, macadam, argent sale, famille, solitude, vieilles converses déchirées, tabac froid, décoloration, mangas, gollum, californie, égoûts, dormir à trois dans un lit king size, les laveries automatiques à trois heures du matin.


[a lot on my mind]
kibum, il a une voiture trop belle pour lui déjà, elle a l'air de valoir des millions alors qu'on ne lui donnerait pas un mois à vivre. parce qu'il est du genre squelette ambulant, kibum, à traîner la nuit là où il ne faudrait pas. c'est qu'on ne lui a jamais dit quoi faire et quoi ne pas faire. les limites, il se les ait fixées de lui-même en voyant que la vie ne lui ferait pas de cadeau. il l'a compris vite, kibum. a additionné deux plus deux. il n'a jamais été un idiot. et s'il a fait semblant de l'être pendant dix ans, enchaînant les soirées et les petits cachets tentants, les affaires avec ceux qui règnent réellement dans ces bas fonds, il s'est resaisi brutalement. parce que kibum, il veut vivre. si fort que c'en est douloureux. la rage du chien errant. pourquoi pas dans une petite cabane au fond de la forêt, avec un peu d'herbe, de la musique et ses deux acolytes. il y pense de plus en plus souvent, ces jours-ci. mais ce serait trop demandé et trop peu espérer à la fois. ce serait même beau, s'il n'y avait pas l'ambition cachée. les promesses d'antan. on n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans. à dix-sept ans, kibum voulait remplir une piscine à débordement de champagne, détruire le monde, et le faire renaître chaque nuit, ressuscité. peut-être qu'il a changé, peut-être que le monde est mort sans qu'il n'y fasse rien, devant ses yeux ébahis, et ses bras ballants.
c'est tant pis, qu'il se dit parfois, à quatre heures du matin un jeudi. et il ne fait plus de voeux depuis longtemps, ni aux dieux, ni aux étoiles. il préfère regarder vers le bas,
les deux corps endormis à côté de lui. une famille. il se dit combien il serait prêt à perdre pour eux, tout cela pour pouvoir jamais ne les perdre eux. plus jamais. il se dit que son coeur s'est attendri avec les années de sévices ; il sait qu'au fond, il en a toujours été ainsi. parce qu'il est kibum le protecteur, le chien qui revient aux pieds de ses bourreaux pour quelques caresses éphémères. et il arrangera tout, promis, quitte à courir toute sa vie, et une autre encore, à s'écorcher les phalanges sur le macadam des pauvres. il arrangera tout, parce qu'il gère, kibum. jusqu'ici tout va bien. il a le contrôle, il se le répète maladroitement. une centaine de fois et une autre centaine. il y croirait presque. cela fait dix ans qu'il vit dans la même illusion.


[erebor/loïse]
[âge] dix-huit ans  [pays] france [personnage] inventé [commentaires]  


Dernière édition par Kibum Song le Lun 26 Juin - 11:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Dim 25 Juin - 23:21


[story of my life]
[vingt-cinq ans, le bronx]
sun est sur le siège du mort, à machouiller sa lèvre inférieure, comme il le fait toujours quand il est énervé. il l'est. et c'est comme un électrochoc qui traverse son corps, merde, key, pourquoi tu fais ça? tu vois bien que ça n'ira pas, tu vois bien que ton plan va foirer. mais il lui a toujours fallu plus de deux coups pour achever la bête. il appuie le pied sur l'accélérateur, et la camaro s'envole dans les airs. kibum a l'impression de rester au sol, le coeur trop lourd pour décoller. il lui faudrait une dose, là maintenant. il lui faudrait quelques mots, histoire de jeter le sort à ce silence cauchemar.
il compte les secondes. prend une grande inspiration, tente de parler.
- ...-
- regarde ta route, j'ai pas envie qu'on crève putain.
il n'a jamais été très doué pour les mots ; sun non plus, sûrement. mais il y a toujours un nous, dans la grande histoire. parce que si on crève, ce sera les deux.
- tu m'avais promis de pas recommencer, ki. tu m'avais promis et merde regarde où on en est- c'est à qui cette bagnole, qu'est-ce que tu fous?
qu'est ce que tu fous?
je te sauve la vie. parce que je veux pas que tu pourrisses ici, dans le bronx, comme on le fait depuis vingt-cinq ans, j'ai pas envie que ta soeur devienne comme nous, des sans avenirs, j'ai pas envie que tu t'en veuilles toute ta vie pour ta mère, pour ton père un pied dans la tombe. si je pouvais je l'y précipiterai, j'en ai pas le courage. j'ai pas beaucoup de courage, et je sais que je suis pas le meilleur des amis ni le meilleur des amants, mais on s'en va, sun. parce que j'ai un plan.
il aimerait lui dire tout ça, et mille choses encore. il ne le fait pas. haussement d'épaules, il resserre ses mains sur le volant, l'odeur de cuir neuf sur ses doigts abîmés.
- c'était ma dernière livraison, je te jure, sun.
ce n'est pas un mensonge. et pourtant, il a le goût du sang dans la bouche. doux amer.
- arrête ton délire je sais très bien que- putain t'es resté toute la nuit avec moi tu l'as pas faite cette livraison, merde je suis pas con-
il a un petit sourire désolé, quand il voit son regard changé sous ses yeux. si les émotions avaient un bruit, celle ci serait celui du verre brisé.
- et tu la f'ras pas, c'est ça? dans le coffre il y a-
- l'argent de la transaction. je dois le filer à taz à vingt-trois heures, au H.
une pause. le dire rend les choses réelles. comme un je t'aime murmuré.
- on a deux heures pour récupérer mo chez toi et prendre quelques affaires.
quitter le bronx. quitter la ville. quitter ce putain de monde.
il attend la sentence, plus douce que le silence qui suit. il pense à taz, qui fera une chasse à l'homme quand il verra que son meilleur passeur n'est pas là. il pense à ce qu'il devrait emmener, le vieux sweat shirt de sun, qu'il lui a volé un beau soir d'été, il y a de cela tellement d'années. il se dit qu'il ne pourra pas dormir sans. il se dit qu'il ne pourra pas dormir sans sun.
il se dit qu'il ne pourra pas dormir.
ils se rellieront pour conduire, comme quand on part dans un voyage improvisé, à six dans une vieille renault qui ne passera pas la nuit.
il faut qu'ils passent la nuit.
il pense au 5mm, dans la boite à gants. sun allume une cigarette, sensation de normalité.
c'est peu, mais ça le rassure tout de même.
- y'a pas beaucoup de place dans cette bagnole, faut que je lui dise de pas prendre beaucoup, juste le strict nécessaire.
key se remet à respirer soudainement, se rend compte qu'il retenait son souffle depuis tout ce temps. la tête lui tourne un peu, un peu plus encore quand sun pose une main sur sa cuisse. leurs regards se croisent, et ils hochent la tête. parce que c'est ce que font les meilleurs amis. ils font ce qui doit être fait, et tant pis si c'est douloureux.
- juste le strict nécessaire.
et c'est comme dire que tout ira bien.
tout ira bien.

[vingt-neuf ans, quelque part]
ils ont été obligé de prendre un hôtel moins luxueux, hier soir. ils étaient pressés, c'est compréhensible. kibum se le répète. il sait aussi que l'argent viendra à manquer, dans quelques temps. pas tout de suite. il sait qu'il ne pourra pas vendre la camaro, même s'il y a pensé, même si ce serait plus facile que de chercher du travail. taz le retracerait. taz est peut-être caché dans ce placard, devant lui, arme à la main, prêt à descendre sa gueule de chinois. il est quatre heures du matin et kibum sent l'anxiété prendre le dessus, plus épaisse que la fumée de son joint. il pense à sam et son vieux dicton, les gangs, tu mets le pied dedans, t'en sors plus que les pieds devant. mo bouge tellement dans son sommeil qu'elle a pris toute la conveture à son grand frère, qui tente de la récupérer dans ses propres rêves. key se raccroche à la scène de toutes ses forces, assis sur le vieux canapé qui lui filera des courbatures, ou des puces. sûrement les deux. il devient vieux. il faut partir. encore. il faudrait penser à rester. key y songe de plus en plus, ces derniers temps. il sait que les deux autres le font aussi. il sait tout cela et tant d'autres choses encore. il sait aussi qu'il devrait les rendre heureux, pour l'éternité ; leur donner l'argent dont ils ont manqué toute leur vie, et une table où la nourriture sera toujours abondante, même en fins de mois. parce qu'ils méritent un royaume, les sept merveilles de ce putain de monde, ils méritent qu'on leur foute la paix, enfin. et le but et les moyens sont contradictoires, les routes sans dessus dessous. et loin, très loin au fond de la nuit, kibum sait qu'il a les réponses à ses question,
il tire sur son joint, se promet d'arrêter quand ils se seront posés,
tout ira bien.


Dernière édition par Kibum Song le Lun 26 Juin - 18:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Jones

stay groovy child ☄
avatar
messages : 290
à liberty depuis : 10/04/2017
avatar + © : r.k. © viceroy.
pseudo : kozmic princess (bramble heart).
dc : la mystique damaris, la rescapée haneul.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Dim 25 Juin - 23:47

gd king

bienvenue et bonne chance coeur

_________________

funky indigo child

Don’t you want to be alive before you die ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Oaken

monsters and men
avatar
messages : 224
à liberty depuis : 15/05/2017
avatar + © : Imogen Poots ~ RaniPyaar, etetcetera
pseudo : Zab
dc : //
polaroïd : acmanthera
guilty pleasures : Thé, ne pas porter de sous-vêtements, croire au surnaturel (E. T., licornes, sirènes...)



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Libre

MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 0:17

« dormir à trois dans un lit king size » owi

bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche yes

_________________
    « Il y a un dieu pour les fous et les ivrognes »
    [Stephen King]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1092-fleur-anglaise-liens-d-elizabeth#24294 http://noliberty.forumactif.org/t1072-n-aime-pas-les-egoportrait
Jasim Luna

monsters and men
avatar
messages : 151
à liberty depuis : 26/05/2017
avatar + © : deen burbigo, champagne mami.
pseudo : serenade in blue, camélia.
dc : stella, blue, miles et galatea.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: libre (nala, nur, toi ?)

MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 2:02

j'aime déjà beaucoup trop ce que je lis
bienvenue sur le forum bb et bon courage pour le reste de ta fiche n'hésite pas si t'as besoin de quoi que ce soit I love you je te réserve ton avatar pour trois jours I love you

_________________
la mort avant le déshonneur
Donne-moi de la lumière pour mes pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 2:18

bienvenue parmi nous I love you
et si t'arrive pas à cesser les coups foireux, appelle-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Nur Luna

viva la revolución
avatar
messages : 302
à liberty depuis : 24/05/2017
avatar + © : bador © moony., saturnienne & astra.
pseudo : anathema, océane.
dc : n.c.d



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: askel, jasim, gaby.

MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 10:43

je suis fan de ce que je lis et de l'avatar dead
bienvenue coeur

_________________

i want to fly,
can you take me far away ?
give me a star to reach for,
tell me what it takes
and I'll go so high
my feet won't touch the ground.
just stitch my wings
and pull the strings,
I bought these dreams
that all fall down.

#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1148-conqueror#25403 http://noliberty.forumactif.org/t1146-murder-song
Invité

Invité



MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 11:13

woah, quel accueil cara cara vous êtes beaux
sasha, et king stp, je l'aime d'amour merci beaucoup
elizabeth, c'est ce qu'il y a de mieux oui héhé merci beauté grosyeux
jasim, j'espère que la suite plaira, alors wai dans tous les cas, merci mille fois, et je n'hésiterai pas à vous embêter promis
jago, avec rami, je te suis où tu voudras, yes que ce soit à l'église ou en enfer grosyeux héhé
merci btw
nur, c'est trop cute, thanks (j'adore ton pseudo, il est tout doux i'm shook)
Revenir en haut Aller en bas
Nur Luna

viva la revolución
avatar
messages : 302
à liberty depuis : 24/05/2017
avatar + © : bador © moony., saturnienne & astra.
pseudo : anathema, océane.
dc : n.c.d



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: askel, jasim, gaby.

MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 19:03

ta fiche est un vrai bonheur à lire, j'ai adoré dead
alors c'est avec plaisir que je te valide coeur

_________________

i want to fly,
can you take me far away ?
give me a star to reach for,
tell me what it takes
and I'll go so high
my feet won't touch the ground.
just stitch my wings
and pull the strings,
I bought these dreams
that all fall down.

#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1148-conqueror#25403 http://noliberty.forumactif.org/t1146-murder-song
Invité

Invité



MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    Lun 26 Juin - 19:10

merci beaucoup, c'est trop cute!! grosyeux grosyeux
(et genre la speedy gonzales de la validation héhé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: spent a season in hell, but i only got a tan (key)    

Revenir en haut Aller en bas
 

spent a season in hell, but i only got a tan (key)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)
» Danyboy ✤ « What the hell is a Hufflepuff ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end :: présentations-