AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 just like fire (ash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:02


[ASHER SORABELLA]
"killjoys, make some noise."
(chris wood) // dreamy

[âge] Vingt-cinq ans. Ouais ça fait vingt-cinq ans qu'Ash il emmerde le monde, qu'il a pointé le bout de son nez silencieusement pour hurler les secondes d'après. Vingt ans que ses parents ont décidé de devenir criminels et qu'ils se sont fait choper, vingt ans qu'il porte un autre nom de famille. Ving-cinq ans de vie de merde, basique. [origines] Australien. Ouais, il est né en Australie, Ash. Et ça s'entend à la chaleur qui se dégage de son prénom, ça se sent à sa peau brûlante et ses manières trop étrangères. Qu'on ose pas dire que ça s'entend à son nom de famille quand il utilise plus son véritable nom. Australien mais il a bougé à New-York quand il était bébé, donc il a jamais vraiment connu le pays des kangourous. [en ville] Dix ans. C'est les Sorabella qui ont décidé que New-York était un peu trop bruyant et brutal pour leurs gosses adoptés. Donc il a bougé de la ville qu'il adorait quand il a eu quinze ans, au fond ça lui a fait mal à Ash mais il a jamais rien dit par rapport à ça. Maintenant il est là, qu'est-ce qu'il peut y faire de toute façon? [statut] Céli-bâtard. C'est le seul mot qui pourrait réellement le définir. Asher, il fait du mal à pas mal de gens. Jamais se caser, jamais se poser. Il drague avec des sourires, apprécie avec des caresses, il fait monter la chaleur de plusieurs étages avec des baisers et puis il t'abandonne comme ça, d'un soir au matin, et plus aucune nouvelle de lui. Parti sans rien dire, juste en laissant des marques bleutées dans le cou des personnes qu'il apprécie un peu trop pour une nuit. Evidemment il est déjà tombé amoureux, mais il a agit comme à chaque fois, même s'il essaye tant de bien que de mal de montrer ses sentiments, pour une fois. [emploi] Journaliste freelance. [$$$] Dans la norme. [groupe] Blackhole.

keywords: rebelle, passionnel, passionné, douce brutalité, désir, envie, excès, douleur, abandon, trahison, traître, anthropophobie, paradoxe, chaleur australienne, vengeance. orphelin, mépris, ignorance, changement, peur, hématomes, cris, plaisir, oubli, déni.


[a lot on my mind]
Le paradoxe. Asher, c'est le désir de contact, les mots doux susurrés à l'oreille, des caresses du bout des doigts, des sourires, des envies, du plaisir. C'est celui qui parle tout bas, sur un ton aussi profond que l'enfer mais qui brille et envoie au septième ciel en un brûlant regard. Mais aussi, Asher c'est cette profonde peur. Refus de la société et profonde phobie sociale. La peur d'être abandonné, encore, par une espèce bien trop détestable. L'anthropophobie à l'état pur, la peur panique d'être trop entouré comme celle d'être totalement seul. Le paradoxe. ◊ L'inconnu. Abandon brutal qui l'a mené à se renfermer, à être enfermé dans un foutoir qui puait l'inconnu et la peur des autres. Inconnu à ses origines et inconnu aux craintes d'une perte familiale. Mais une connaissance bien plus tardive cependant. Meurtres, assassinats, vols, braquages, prises d'otage, tant de si beaux mots définissant les parents qu'il eût évité d'avoir. Mais qui guide à se demander comment ce serait, si tout ça avait été différent, si papa et maman biologiques avaient été de bonnes personnes. Et si, et si, et si... ◊ L'enfance. Il n'a jamais été question d'un mot qui définirait la vie, ou même le début de celle-ci, d'Asher. Un débarquement en orphelinat à l'âge de cinq ans n'a jamais aidé celui-ci. L'innocence n'a duré que quelques années, que sept pauvres années. La rencontre avec un ami, un meilleur ami, un frère. Antoni. Inséparables, inséparés. Le refus de partir l'un sans l'autre, le rejet de quelques familles pour pouvoir rester à ses côtés. Jusqu'à leur arrivée, jusqu'aux "Je m'appelle Rosa Sorabella", "Je m'appelle Julio Sorabella", "On voudrait t'adopter, toi mais aussi Antoni". Jusqu'à la signature, et enfin quelques personnes à appeler home. Enfin une maison, enfin une famille. ◊ L'amour. Qui débute par des baisers, le soir avant d'aller se coucher. L'appeler maman, appeler l'autre papa. Avoir la fierté d'appeler son meilleur ami frère sans avoir l'impression de mentir à qui que ce soit. Plus de mensonges, plus de solitude. Juste un amour infernale, certaine fois un désir irrécupérable de retourner dans son cocon, sans personne aux alentours. Mais ce profond soulagement. Qu'enfin quelqu'un lui prouve l'aimer.  ◊ La destruction. Autant physique que mentale. Ouais, ça a commencé par des cris, quelques années plus tôt. Des cris, des engueulades, des disputes et des verres qui se brisent contre le sol. Et puis le coup de poignard. Divorce. Des papiers posés sur la table que les yeux impurs d'une adolescence ont vu. Ils divorcent, papa et maman. Ils divorcent, ils abandonnent. L'amour qu'il avait qui disparaît. Juste quatre ans de parfaite famille, et puis papa qui part avec Toni, et lui qui se retrouve avec sa mère. Seul, abandonné, même s'il voyait toujours son frère. Seul, pourtant. Comment ça a pu arriver? ◊ Le désir. Comme toute histoire dans un bar. L'ego qui ressort, le frère qui défie. Cap ou pas cap d'aller draguer? Cap ou pas cap de la choper? Cap, toujours cap. Et puis il y a ces yeux qui percent son âme. En une fraction de seconde. Une voix qui s'incruste dans son esprit, dans son être, qui ne veut plus en sortir. Et longtemps, trop longtemps, chaque fois, chaque soir, qui résonne encore et encore dans son crâne, de plus en plus fort. Puis cette voix qui se ramène, qui parle. T'es amoureux, Ash, elle dit la voix. Et lui qui n'y croit pas, c'est pas possible. Et puis il y a les bagarres, encore, des engueulades. Il l'aime plus que son frère, et son frère dit l'inverse. Des coups bas, des coups de poignards pour une fille entre deux frères, deux meilleurs amis. Et puis un arrêt. Aucun des deux ne tentera plus rien. ◊ Le traître. Encore et toujours, depuis des millénaires. La vision de cette nymphe lui faisant battre son coeur à cent à l'heure, et puis il y a encore cette tentative, même après la promesse faite à Toni. Les pulsations dans sa poitrine qui accélèrent quand il rencontre ses lèvres, et des désirs charnels enfin consumés, enfin assouvis. Des désirs encore plus fort après coup, sans aucun regret, sans aucune peine d'avoir trahi la seule personne qu'il avait pourtant toujours eu. L'amour est plus fort que ça, c'est la voix dans sa tête qui parle. Mensonges, mensonges envers lui-même, encore et encore.

Asher, 15 ans, l'idiotie. Ses yeux parcourent le monde à la recherche de personne à emmerder, souvent tombant sur les parents ou sur le cher frère. Asher, il s'amuse à embêter tout le monde. Il taquine les filles, un peu trop, il leur fait croire des choses. Il ment comme il respire, il fait semblant, il sourit avec ce sourire de gamin agaçant, mais qui offre ce charme bien trop visible, bien trop certain. ◊ Asher, 19 ans, l'incapable. Incapable de parler, de dire ce qu'il est, incapable d'aimer, d'apprécier les autres. Incapable d'oublier, incapable de pardonner. Incapable abandonné par son père, par son frère, la trahison impossible à oublier, impossible à pardonner. Qu'il devient lui-même un traître, qu'il devient lui-même horrible. Merci, papa, merci, l'abandon. C'est pas d'vot' faute, mais j'vous en veut quand même. ◊ Asher, 25 ans, l'inexistence. Tout dans l'idiotie, dans l'incompétence, l'incompréhension, l'impossibilité. Rien de plus et rien de moins qu'une accumulation de ce qu'il a toujours été. Brûlant de rage, brûlant de vengeance. Transit de désir et brûlant d'envie, pour tout et rien. Rien qu'un corps, plus d'esprit. Plus de pensées, plus de critique. Rien qu'un corps, vide de toute humanité.

Des manies agaçantes, toujours et encore. Se mordre les lèvres lors d'un surplus de désir, ou lors d'une gêne intense. Gêné, le regard qui se baisse vers ses mains, qui joue avec ses doigts comme un enfant privé de jouets. Énervé, les sourcils qui se froncent et les lèvres qui se pressent. Incompréhension, et sa tête qui se penche sur le côté, les sourcils qui se haussent. Bien trop expressif avec son propre visage, bien trop expressif avec un peu tout. ◊ Des peurs incontrôlables, des peurs qui lui coupent l'envie d'être. Phobie sociale, phobie des autres et de l'abandon. Phobie de l'eau, des profondeurs, de la noyade, la crainte d'être surpassé par quelque chose qu'il n'a jamais comprit. Phobie des hauteurs, peur du vide, de cet espace te coupant le souffle lorsqu'il heurte ta poitrine, peur de la chute. Peur des espaces clos, confinés, peur d'être enfermé et de ne plus pouvoir respirer. Bien d'autre, asthénophobie, astraphobie, cheimophobie, kénophobie, agoraphobie, coulrophobie, hématophobie, thanatophobie, atélophobie. Mais surtout, philophobie, la peur la plus intense, la plus douloureuse. Peur d'être amoureux. ◊ Des tics gênants, qui sont incompréhensibles. Regarder derrière les portes lorsqu'il entre dans les pièces, vérifier plus de trois fois qu'il a bien éteint une lumière. Refermer correctement les volets plusieurs fois avant de dormir, répondre à un chat qui miaule en miaulant à son tour. Que des choses qu'il n'a jamais comprit, qu'il ne sait pas pourquoi il le fait, mais pourtant il continue, encore. ◊ Des amours inexistants, pour des couleurs, des sons, des sons colorés, des odeurs. Il aime, adore la couleur bleue, même si ça semble pourtant si basique. Il aime et adore la couleur bleue et son odeur de myrtille, sa mélodie classique et son timbre semblable à de la pluie. Il aime, adore le goût de la framboise, son odeur identique et la couleur holographique qu'il lui offre. Synesthésie jusqu'au bout des doigts, toujours, sans comprendre comment. ◊ Des rêves à couper le souffle, des rêves en grand, des rêves géants. Connaître les personnes qui l'ont abandonné, leur cracher à la gueule qu'ils ne méritent rien de plus que de pourrir en taule, là où ils crèvent à petit feu. Aimer, aimer d'un amour passionnel et bien plus encore sa merveilleuse naïade et ses lèvres brûlantes, sa sublime colombe et lui fait comprendre qu'il pourrait l'aimer, encore, encore et encore. D'aujourd'hui, jusqu'au plus profond des temps. Et puis d'autres rêves basiques. Réussir, sauter en parachute, cacher ses sentiments, et les cacher encore. Humanité? Il en a. Mais son plus profond rêve, c'est de le faire disparaître.


[MAX/MARINE]
[âge] 17.  [pays] France. [personnage] inventé. [commentaires] Jouli forum, j'aime beaucoup.



Dernière édition par Asher Sorabella le Mer 14 Juin - 19:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:03

Finalement pas d'histoire, j'ai genre déjà tout résumé pour ça.

+ Si des gens veulent déjà des liens même si y'a rien écrit, j'suis trop open et tout.
Et puis si y'a des personnages féminins qui seraient intéressé, avec ma soeur qui va aussi s'inscrire on cherche quelque chose d'assez badass (entre deux frères et une nana quoi), j'expliquerais en MP par contre parce que là, flemme. Over pour cette partie du message, c'est pris.


Dernière édition par Asher Sorabella le Mer 14 Juin - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Savage

lost in the world
avatar
messages : 82
à liberty depuis : 25/04/2017
avatar + © : bb scarlett, wolfgang.
pseudo : a girl has no name.
dc : nope.
polaroïd :
guilty pleasures : ripping out ego(s), violence, playing with fire, being fucking rude.
bucket list : empty.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: oui (2/3)

MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:03

bienvenue ici coeur coeur

_________________

❝ yes i know there's a special place in hell for me ... it's called the throne.  ❞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cass Ackerman

cotton candy heart ✰
avatar
messages : 664
à liberty depuis : 19/05/2017
avatar + © : baekhyun + bramble heart. ♡
pseudo : kinjiki ☾ / laura
dc : non.
polaroïd :
guilty pleasures : chewing-gums, les vieux trucs - catégorie contenant absolument tout, l'excentricité, les couleurs vives, les bagues, la pluie.



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp:

MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:09

J'ADORE LE PSEUDO. :rollin: :rollin:
bienvenue parmi nous bg et bonne chance pour ta fiche, j'te réserve le bonhomme pour trois jours. :yello:

_________________

☆ ☆ ☆ from past
to present
☾ ☾ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasim Luna

lost in the world
avatar
messages : 191
à liberty depuis : 26/05/2017
avatar + © : deen burbigo, champagne mami.
pseudo : serenade in blue, camélia.
dc : stella, blue, miles et galatea.
polaroïd :



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: libre (nala, nur, toi ?)

MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:36

oulouloulou j'aime trop quand il y a du drama entre bros j'ai trop hâte de lire ! malheureusement, j'ai pas de perso qui peut coller pour le triangle, mais j'vais vous suivre de près I love you
bienvenue sur le forum, en tout cas

_________________
la mort avant le déshonneur
Donne-moi de la lumière pour mes pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 15:44

le pseudo dead

bienvenue et bonne chance coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 16:03

Merci les chatons, vous êtes beaux comme des kebabs.
J'suis ravie que le pseudo vous plaise btw rose

@jasim merci btw, c'est pas du tout stressant de savoir que tu vas nous suivre mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 17:26

chris.. je meurs.   I love you
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.  bril
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 17:30

Sophia.. Je meurs. I love you
Merci beaucoup chaton coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 17:32

non meurs pas toi.  aaaa
tu recherches des liens en particulier ? j'ai ma petite olga aussi. on peut trouver un truc pas mal ?  coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 17:35

Mais laisse-moi mourir
Plus trop maintenant, mais vas-y ramène toi en MP on en discute mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 17:37

superman
Revenir en haut Aller en bas
Noria Malecki

choir of furies
avatar
messages : 598
à liberty depuis : 30/04/2017
avatar + © : sofia boutella © kawaiinekoj, pathetic fallacy & astra.
pseudo : anathema, océane.
dc : c.n.d.b



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: farrah, toi ?

MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 19:28

je t'ai souhaité la bienvenue avec aucun de mes comptes (le boulet Arrow) alors bienvenue parmi nous coeur
je suis fan de ta plume et l'histoire de ton ash dead j'adore dead
du coup, je te valide avec plaisir coeur

_________________

STRANGE BIRDS

you’ve always loved the stranger inside me, ugly pretty.

#chooseyourside:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1583-new-rules#31965 http://noliberty.forumactif.org/t1533-thunder
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 19:30

Waw, waw, waw. Merci mon chaton coeur
Ravie que t'adores alors bril
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Oaken

lost in the world
avatar
messages : 273
à liberty depuis : 15/05/2017
avatar + © : Imogen Poots ~ vinyles idylles, acmanthera
pseudo : Zab
dc : //
polaroïd : acmanthera
guilty pleasures : Thé, ne pas porter de sous-vêtements, croire au surnaturel (E. T., licornes, sirènes...)



[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: Libre

MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mer 14 Juin - 21:22

C'est du rapide wai
Bienvenue sur le forum musique

_________________
    « Il y a un dieu pour les fous et les ivrognes »
    [Stephen King]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noliberty.forumactif.org/t1092-fleur-anglaise-liens-d-elizabeth#24294 http://noliberty.forumactif.org/t1072-n-aime-pas-les-egoportrait
Invité

Invité



MessageSujet: Re: just like fire (ash)   Mar 20 Juin - 14:14

Un peu à la bourre, bienvenue !
J'aime particulièrement le nom coeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: just like fire (ash)   

Revenir en haut Aller en bas
 

just like fire (ash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) DANIEL SHARMAN ≈ a song of ice and fire.
» aspen wolstenholme + blow a kiss, fire a gun.
» Solis ☼ I'm on fire ✔ fiche terminée
» broomsticks and fire ❉ e. painswick
» Take off your clothes, blow out the fire, don't be so shy(mona)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end :: présentations-