AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 comme des rois égarés (olga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: comme des rois égarés (olga)   Dim 4 Juin - 10:35

Il a dépassé son quota de silence, il en est venu à bout comme on mangerait un paquet de chips. Nolan a besoin de la revoir, chaque parcelle de son corps de brute la réclame. Il est en train de se dire que seul le sexe le pousse à prendre sa voiture et quitter la ferme. La bête se donne des excuses, se cherche une bonne raison qui le détacherait suffisamment d'Olga pour qu'on ne le soupçonne pas de la moindre parcelle d'attachement.
Attachement.
Ce mot lui refile la nausée. Il en veut plus, lui, des mots d'amour, des baisers, des caresses, d'une union quelconque. Ça le rend malade parce que jusqu'ici il en a toujours souffert. Tellement que ça pourrait le rendre méchant, limite violent. Et l'animal a montré par le passé qu'il pouvait être destructeur, une véritable tornade qui pourrait tout foutre en l'air sur son passage.
Il a picolé.
Bien sûr qu'il a picolé.
C'est le seul truc qu'il sait faire ces derniers temps, à croire qu'il est si profond dans sa merde qu'il cherche plus qu'à s'y noyer. Ce serait plus simple pour tout le monde, au fond, sauf pour les vaches peut-être.
Ah, ses vaches.

Nolan prend une longue inspiration alors qu'il gare sa bagnole et s'avance dans l'allée, la porte est plus bien loin maintenant et son regard se fait de plus en plus sombre. Effet de l'addiction qui lui brûle l'âme. Olga est en train de faire de lui son pantin sans même le savoir, sans réellement s'en rendre compte. La bête donne l'air d'avoir le dessus, de ne rien craindre mais tout cela est faux parce qu'au final, il est le premier à revenir vers l'autre, à toquer à sa porte comme ce soir avec une haleine alcoolisé qui ne font que l'enfoncer. L'enfoncer un peu plus profond dans sa place de coupable. Nolan toque comme un bourrin alors qu'il est bientôt minuit, que la nuit assomme depuis un long moment déjà les rues. C'est son truc à lui ; s'évader au milieu de l'obscurité pour ne plus rien ressentir d'autre que ses désirs. Et dieu sait ce qu'il peut en avoir même s'il s'efforce de les massacrer pour ne plus les laisser s'exprimer. A force de vivre avec le bétail, il est devenu une bête mais ce soir, l'idée de revoir Olga parvient à lui rendre un peu de son humanité.
C'est qu'une môme pourtant.
Merde.
Son souffle se coupe alors qu'il recule d'un pas, il entend des pas derrière la porte. Est-ce qu'elle va lui ouvrir ? Est-ce qu'elle va le laisser galérer comme un clébard devant chez elle ?
Il a déjà la rage, Nolan.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Dim 4 Juin - 22:32

comme des rois égarés (nolan)



tu as passé la journée dans ton lit. ce matin tu as gerbé tout ce que tu as mangé. tu n'as pas eu le temps de sortir de chez toi pour aller bosser. c'est impossible. tu n'arrives pas à croire ce qui arrive. pourtant c'est là, sous tes yeux. tu fixe le test de grosse posé sur le bord de ton lit. tu voudrais éclater tout dans ta chambre, tu voudrais l'éclater lui. c'est de sa faute. ce fermier. ce connard qui te donne des nouvelles quand il veut.
tu le détestes.
tu attrapes le test et le jette violemment contre le mur, le faisant exploser. le cauchemar, tu te recroqueville dans ton lit. des centaines de question envahis tes pensés. tu n'arrives plus à réfléchir clairement, tu as cette impression d'être seule au monde. personne pour t'aider dans cette situation qui t'échappe. tu es trop jeune. ton père à raison alors ? tu es une bonne à rien, tu ne réfléchis pas. tu penses qu'à ton plaisir et tu ne penses pas aux conséquences. une erreur et te voilà prise au piège. nolan. tu dois le prévenir. c'est lui le père. aucun autre ne t'a touché depuis que tu le connais. depuis un an passé.
il n'y a que lui. tu le hais.
tu voudrais sortir pour retrouver ta mère, lui avouer, lui dire que tu as fais une connerie. tu voudrais avoir ses conseils, ses solutions mais tu ne peux pas. elle souffre, sa maladie la rend faible et fatiguée et tu ne veux pas aggraver la situation avec tes histoires.
tu prends sur toi.
la journée enfermée dans ton appartement. enroulée dans ta couverture. tu as essayé de contacter nolan. tu as fixé ton portable pendant une heure sans réussir à l'appeler ou envoyer un sms. tu n'arrives pas. tu bloques comme une ado. tu ne sais même pas quoi lui dire, comment lui annoncer. tu dois juste attendre.. prendre le temps de digéré la nouvelle. nolan ne dois pas être prêt à entendre ça.
il est tard ce soir. tu essayes de dormir. tu n'a vraiment fermé l'oeil de la journée. minuit passé. la faim te fait sortir de ton lit. après avoir vomi tout ce que tu as mangé tu espères que cette fois-ci ça va passer. à peine sortir de ta chambre que des gros coups à ta porte te font sursauter. tu sais déjà qui vient te déranger à cette heure-ci. tu as l'habitude même s'il espaces ses visites de plus en plus, il revient toujours. habillé d'un débardeur et d'une petite culotte. tu hésites à ouvrir. tu ne sais pas comment lui faire face avec la nouvelle que tu viens d'apprendre. le regard sur la porte tu lâches un soupir, passe une main sur ton visage pour reprendre tes esprit. tu t'approches de la porte, la déverrouille et l'ouvre.
pas manqué. c'est bien le futur père.
le regard posé sur nolan. tu comprends très vite qu'il à picolé avant de venir. tu as l'habitudes de ça aussi. tu te décale de la porte sans rien dire. un mouvement qu'il comprend très bien comme une invitation à entrer.





☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Mar 6 Juin - 23:21

Il est impatient derrière la porte, ses muscles sont tendus, il est au bord de la rupture. Une part de lui est persuadée qu'elle va pas ouvrir et ça le rend dingue. Dieu sait de quoi il peut être capable Nolan. Tout le monde a toujours pensé que Jude était le plus violent des deux mais c'est juste que le jumeau cache son jeu. Jude est un espèce de soleil brûlant alors que Nolan dissimule ses vices derrière un voile gris, comparable à un ciel orageux. La bête est à deux doigts de prendre son téléphone pour l'appeler mais heureusement, la poignée se baisse et ses yeux fondent immédiatement sur la gamine qu'il dévore déjà du regard. On dirait un enragé mais c'est tout ce qu'elle réveille chez lui ; sa passion, son amour douloureux, ses baisers toxiques.
P'tain Olga.
C'est tout ce qu'il arrive à lui. Bien sûr qu'il remarque qu'elle a une mine fatiguée, qu'elle a pas l'air dans son assiette mais l'animal ne prend pas le temps de s'en soucier. Son corps se rapproche brusquement du sien pour la ramener contre lui et plaquer ses lèvres contre les siennes. Y a l'une de ses mains qui s'attache à ses cheveux qu'il empoigne avec un peu trop de force, emporté par la fougue. Elle est belle, belle à lui couper le souffle, à le rendre si pathétique.
Qu'est-ce que tu vas faire Nolan lorsqu'elle t'aura piégé ? Tu penses à Blanche ? Son cœur s'fait la malle à cette pensée tandis qu'il descend sa main au bas de son dos. Ses doigts passent sous son t shirt pour lui montrer comme il peut la désirer, qu'il est ce type horrible juste là pour coucher avec elle une énième fois. Nolan s'imagine déjà, partir comme un voleur, sans un bruit, monter dans sa bagnole et ne plus lui donner de nouvelles comme à chaque fois.

J'reste pas longtemps. Qu'il annonce alors que ses lèvres quémandent une nouvelle fois les siennes. Le fermier est bestial dans sa façon d'être, ses pupilles sont si sombres qu'il pourrait la gober rien qu'à la regarder. Et c'est ce dont il a envie au fond, de dévorer son cœur, de ne faire qu'une bouchée de son âme. L'atmosphère malsaine s'éveille au dessus de leur tête pour les envelopper dans une bulle bien à eux, invincible. Il mérite pas, Nolan, qu'une fille comme elle accepte de le voir et le revoir, faudrait qu'elle le frappe, qu'elle le jette une bonne fois pour toute et qu'elle l'empêche de revenir dans le coin. Faudrait qu'elle pose des clous dans son allée pour crever ses pneus. Faudrait qu'elle puisse lui briser le coeur, aussi, parce qu'Olga en est capable même si Nolan cherche à se cacher derrière sa fierté démesurée.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Mer 7 Juin - 21:08

comme des rois égarés (nolan)



tu craques facilement. trop même. tu lui ouvres la porte, tu le laisse rentrer. comme toujours tu n'arrives pas à le laisser à la porte. c'est trop dur. il te manque. parfois trop. tu voudrais qu'il reste plus longtemps avec toi. qu'il te garde dans ses bras. tu voudrais qu'il soit moins con. pourtant tu le changeras pas nolan. c'est une brute. un connard qui ne sait pas ce qu'il veut.
tu le laisse venir à toi.
le contact brûlant de sa bouche contre la tienne te transporte. tu lâches prises. t'aime ça. sa passion et sa folie. t'aime lorsqu'il t'embrasse sans retenu. tu as l'impression d'être le remède à sa douleur. pourtant toi, ta douleur. elle est là. présente. tu ne recule pas. au contraire tu te colles contre son corps. tu as peur. peur de le perdre. de perdre chaque instant à ses côtés. alors tu profites. tes mains glissent contre sa nuque jusque dans ses cheveux. ta bouche qui répond à la sienne dans une danse profonde et saccadée.
tu le détestes. nolan.
l'homme animal. celui que tu aimes. celui que tu détestes. l'amour, la colère. tu voudrais le frapper, le dégager, le rendre fou. ta bouche s'enflamme. l'odeur de l'alcool te pique les narines. tu frisonnes lorsque sa main se glisse sous ton débardeur. tu voudrais le laisser faire parce que t'adores ça. l'alchimie entre vous ne s'éteint jamais. pourtant tu veux pas. pas ce soir. il va encore te briser le coeur et partir. il va partir sans aucun doute et ça te détruit à chaque fois. encore plus maintenant. maintenant que tu as l'image du test dans ta p'tite tête.
pas manqué.
il murmure. le connard. il te prépare déjà à son départ. tu fermes les yeux un instant avant de les rouvrir pour découvrir le regard sombre de nolan.
- dégage maintenant alors. tu restes jamais longtemps t'façon.
tu lâches un soupir. lasses. tu n'es pas dans ton assiette et tu sens que la dispute va éclater. tu t'éloignes de lui. il t'emprisonne. tu n'arrives jamais à réfléchir près de lui. alors tu recules. tu te dirige dans la cuisine. tu as faim.
tu l'ignores.




☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Ven 9 Juin - 15:05

Ce soir il a besoin de sentir son contact plus que jamais. La chaleur de ses lèvres contre les siennes le transportent, le rendent bestial. Il est passionné Nolan, vraiment, beaucoup trop. Il est fait de ça, d'amour violent et d'obsession malsaine. Olga est tout ce qu'il désire depuis des mois mais la brute préfère fuir qu'accepter cette idée là. Il est con parce qu'il a la sensation de trahir Blanche à chaque fois qu'il couche avec elle. Alors que Blanche se fiche royalement de lui, que son coeur n'est qu'un taré qui bat à s'en épuiser pour une Olga beaucoup trop jeune pour le fermier. Il ferait mieux de se chercher une femme de son âge, une qui accepterait de se poser un peu mais il est con Nolan, n'y arrive pas. Il sait pas, se plonger pleinement dans les bras d'une autre comme il le fait avec Olga.
Olga, putain.
Son parfum l'enivre, le bas de son ventre se fait brûlant mais elle, elle le regarde, froide, colérique. Elle lui dit de dégager et ses pupilles se dilatent.

D'quoi tu parles là ? Qu'il crache alors qu'il la rapproche un peu plus de lui pour essayer de capturer ses lèvres mais il sent bien qu'Olga est pas d'humeur, qu'elle est à deux doigts de le foutre à la porte. Alors, énervé, la bête finit par lâcher la poupée pour se reculer et s'avancer un peu plus dans l'appartement. Il fouille dans les placards comme s'il était chez lui à la recherche d'un truc à picoler. T'as tes règles ou quoi ? C'est froid, c'est agressif. En temps normal il se serait certainement barré mais sa fierté parle pour lui alors il va rester, juste par esprit de contradiction. Juste pour la tourmenter et se tourmenter un peu plus. Il a nulle part où aller de toute façon ou plutôt nulle part d'autre où il veut aller. C'est Olga qu'il désire, son corps et la courbe de son cou. C'est elle qu'il a envie d'embrasser et d'aimer d'un amour qui ne ressemble pas aux autres. Il est toxique Nolan et à eux deux, ils ressemblent à des drogués accro à ce qui les tue.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Ven 9 Juin - 22:06

comme des rois égarés (nolan)



il te bouffe. entièrement. il picore ton âme, ton coeur, ton corps. chaque parcelle de ta peau. il te détruit, nolan. oh oui, depuis une année. depuis que tu l'as rencontrée dans ce bar. depuis que tu l'as accostée. il te rend folle, tu es folle. de lui, de son corps, sa bouche, ses mains. tu le veux. lui. aucun autre. 
un coup de foudre d'une gamine.
beaucoup dirons que c'est juste l'amour insouciant d'une adolescente. la petite perle de cristal qui rencontre la dureté de la pierre. mais toi tu sais. il le sait. c'est différent. vous êtes différents. c'est fort, puissant, intense. tu planes. tu te drogue à nolan. tu es accroc. 
il t'embarques. 
t'aime son monde de brute. son monde différent au tien. il te fait vivre autre chose. une aventure forte que tu n'arrives pas à oublier. quand tout s'arrête et que nolan te quitte tu sens ton monde s'effondrer, la bulle qu'il a crée en arrivant disparaît à son départ. aujourd'hui tu vois cette bulle s'évaporer sous tes yeux alors que le fermier est encore là. mauvais signe, t'aime pas ça. 
la dispute approche.
tu le déteste. il va bientôt partir tu le sais. tu voudrais le garder là pour toujours ou le plus longtemps possible. l'enfermer dans ta chambre, le couvrir de ta couette et le serrer fortement. lui murmurer ton amour, sentir son odeur. encore, encore. 
tu t'éloignes. 
tu as faim. t'ouvre le frigo pour te préparer une assiette de fruits. tu le laisses fouiller. il connait ton appart' par coeur ce con. il cherche de l'alcool surement. un coup d'oeil vers lui avant de t'installer sur le tabouret haut de ton bar. tu soupirs à ses paroles. froide, sèche. tu as l'habitude. 
- je parle de toi qui me fait l'amour et qui s'barre comme un voleur. il manque juste de l'argent et j'me reconvertie en pute. 
un ton ironique mais une vérité. tu rigoles pas. t'a pas l'humeur pour ça. il le sait. tu prends un morceau de pomme dans ton assiette. 
- j'ai pas besoin d'avoir mes règles pour être énervé nolan. tu suffis pleinement. 
lui. rien d'autre. tu as juste besoin de le voir débarquer là pour sentir la colère monter ou peut être de l'excitation. tu n'arrives jamais à différencier puisque l'un va avec l'autre. 




☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Dim 11 Juin - 15:41

De l'alcool, c'est ce dont il a besoin pour accuser les cris et la violence qui va une énième fois se déchaîner entre eux. De l'alcool, c'est ce qui l'aide à survivre à tout. Que ce soit sa vie au milieu des vaches, l'indifférence de sa mère, l'affaiblissement de son père et le regard de Jude.
Jude, ce qu'il peut le détester, ce qu'il pourrait lui faire mal pour essayer de le faire taire une bonne fois pour toute. Il est solide, ce regard, qu'il a sur ce visage fatigué par le temps. Il s'rend pas compte Nolan mais il est en train de sombrer dans l'alcoolisme pour pas avoir à faire face à la merde qui l'entoure. Il lui arrive de se dire heureux dans son monde silencieux mais les verres qu'il s'enchaîne sont juste la preuve alarmante de son désespoir avancé. Ce qu'il a avec Olga est peut-être violent et déchaîné mais elle est la seule à le rendre heureux, juste assez pour qu'il puisse revenir assez souvent. S'il était pas si con, certainement qu'il aurait déjà tenté de construire quelque chose avec cette gamine, qu'il lui aurait proposé de venir vivre à la ferme, qu'importe l'avis de ses parents, le jugement de Jude et les craintes d'Emerson.

Il sent son échine se redresser sous son t shirt lorsque Olga lui fait des réflexions qu'il ne veut pas entendre. Il est égoïste Nolan, alors ce qu'il voudrait, c'est pouvoir la sauter et puis se barrer comme si ce n'était qu'une poupée. Mais Olga n'en est pas une, elle a un cœur, des sentiments et surtout une tête. Une fois la bouteille d'alcool entre les mains, il attrape un verre et la rejoint à la table de la cuisine. Il s'y assoit lourdement dans un soupir. Oh alors, tu veux qu'j'fasse quoi ? Qu'on joue à être à couple alors qu'c'est pas le cas ? T'as qu'à pas m'ouvrir la porte, m'rayer de ta vie et te trouver un autre type, ce s'ra plus simple. Qu'il avoue, sur un ton détaché, prêt à passer en second plan une énième fois. Il passe une main dans ses cheveux blonds pour essayer de dissiper la rage qui monte en lui avant de boire une longue gorgée de whisky. L'alcool lui brûle la gorge et c'est peut-être la meilleure sensation qu'il puisse ressentir dans son corps ces derniers temps.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Lun 12 Juin - 18:47

comme des rois égarés (nolan)



parfois. souvent tu te demande pourquoi il revient. pourquoi tu le retrouve derrière ta porte à des heures tardives. il veut juste une bouteille, du sexe. rien d'autre. toi tu n'as rien à lui offrir. son comportement te lasse même si tu es folle de lui. même si tu n'arrives pas à imaginer voir un autre gars. peut être que tu devrais. tu devrais essayer de voir d'autres hommes. de ton âge. la blague. après avoir eu nolan tu serais incapable d'avoir quelqu'un d'autre même juste pour le faire péter un plomb.
ta mère te demande souvent si tu as quelqu'un dans ta vie.
elle est fragile et épuisée mais elle arrive encore à parler. elle veut connaître ta vie, ton quotidien. elle voudrait te voir heureuse, épanouie. tu lui as parlé de nolan. enfin un peu. tu lui as parler de votre relation intense, de vos disputes, de l'écart d'âge. elle ne te juge pas. au contraire ça l'a fait rire. elle été comme ça aussi. pleine de vie et attirée par les hommes plus vieux. elle ta conseiller de foncer, te vivre et d'aimer ça. comment ne pas écouter ta mère mourante ? depuis cette discutions tu as appris ta grosses.
un imprévu. une erreur.
tu sais pas trop comment qualifier cette nouvelle. tu dois lui dire, maintenant. même si il est sous l'alcool, si la colère le prend et qu'il pète un plomb ? si il décide de se barrer et de jamais revenir. tu serais seule à élever un enfant. tu devrais demander de l'aide à ton père même si ça te déchire le coeur.
pensés positive.
nolan va bien le prendre. il va être père c'pas tout ce que souhaite un homme ? tu le regarde s'installer à la table en ouvrant la bouteille. il te dégoutte lorsqu'il fait ça. tu lâches un soupir en prenant un autre fruits dans ton assiette. l'odeur du wisky qui te pique le nez. la colère te monte.
- eh ben ça pourrait être le cas non ?
tu le regardes, sérieusement. il bois son verre en passant sa main dans ses cheveux. tu serres la mâchoire puis tu te lèves soudainement avant d'attraper la bouteille et son verre.
- ça serait une bonne idée. prend la porte. t'façon tu viens faire quoi ici nolan ? bordel dit moi ce que tu viens faire. juste boire et me sauter. voilà ce que j'te serre. j'ai pas besoin d'ça. des cries, encore des cries. une habitude avec nolan et tu as hâte qu'il capte quelque chose. tu t'éloignes pour poser la bouteille et le verre sur le bar de la cuisine.
- tu dois arrêter nolan. tu espères profondément qu'il ne se lève pas pour venir reprendre la bouteille. ton coeur bat la chamade et ton corps tremble entièrement. la colère, l'épuisement. le poids de tes épaules t'écrase totalement.




☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Mer 14 Juin - 14:05

Le cœur de Nolan.
Ça pourrait être de tendres caresses, des je t'aime en veux-tu en voilà, une présence sans pointillés. Le cœur de Nolan pourrait être une merveille mais il a fallu qu'une carapace se forme autour de celui-ci. Une énorme carapace qui l'empêche de s'exprimer et de lâcher prise une bonne fois pour toute. Parce qu'il y a pensé, le blond, à tenter le coup avec Olga mais à chaque fois, dés le lendemain, tout son courage n'existait plus. Envolé, balayé par la connerie et la fierté surdimensionnée. Il a bien besoin de parler de Jude après ça alors que des deux, ce doit être certainement lui le pire. Le pire, à se voiler la face, à jouer les mecs biens alors que son esprit est un espèce de venin. Ses muscles se tendent lorsque Olga lui prend la bouteille et le verre. Il est mauvais quand il la fixe comme ça, à croire qu'il pourrait lui en mettre une à voir comment se serrent ses poings.
Tu vas quand même pas t'attaquer à elle, non ?
Elle lui demande de partir et lui ne bouge pas, plante son regard menaçant dans le sien.

Un couple ? mais qu'est-ce que tu m'chantes Olga ? Il y croit pas, lui. Blanche lui a bouffé toute sa confiance en lui. Jude aussi. Maintenant, il n'est plus qu'une bête sauvage, limite invivable. J'suis qu'un fermier, j'peux pas t'offrir une putain de vie de princesse. Nolan est peut-être con mais il se verrait mal enfermer une môme dans la forteresse qu'est la ferme familiale. Elle pourrait se faire gober par l'ambiance merdique et par tous les secrets malsains qui la hante. Il a la sensation d'être le foutu paysan voulant épouser la fille du roi ; ça sonne faux. Maintenant arrête de tourner autour du pot et dis moi c'qui te tracasse parce que j'en ai marre de ton p'tit jeu. Il est froid quand il balance ça pour masquer que malgré toute sa colère et sa violence, Nolan est aussi attentionné. Il a vu que quelque chose avait changé dans le regard d'Olga. Il avait juste envie de passer par dessus mais cela doit être assez grave pour qu'elle ne puisse le cacher. Ça l'fait chier, au fond, de la voir dans cet état, de la sentir à cran.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Mer 14 Juin - 19:44

comme des rois égarés (nolan)



le regard de nolan.
tu ne sais pas très bien si tu as peur qu'il fasse une connerie ou qu'il casse quelque chose dans ton appart. il est en colère, tu le vois dans son regard et son comportement, ses poings qui se serres après que tu ai pris la bouteille. cette relation est toxique. tu le sais depuis un moment mais tu n'arrives pas à décrocher. enfin.. tu ne veux pas. c'est difficile à croire mais nolan te rend heureuse d'une certaine manière. il t'apprend à vivre et à aimer. la gamine issu d'une famille milliardaire qui rencontre le fermier alcoolique. ironie du sort.
tu détournes le regard. tu n'arrives pas à soutenir le sien plus de cinq minute. il te perturbe, tu n'arrives plus à penser clairement. tu détestes la situation mais tes nerfs sont à vif. ta vie est en pagaille c'est dernier temps. nolan, lui. il arrive et il t'énerve. c'pas bon. il prend tout.
lorsqu'il te dis qu'il peut pas t'apporter une vie de princesse tu lâches un rire. un rire nerveux, triste. tu voudrais bien lui foutre dans la gueule cette bouteille.
- ah, parce que tu crois que j'ai la vie d'une princesse peut être ?
la blague du siècle.  tu n'arrives plus à contrôler tes émotions qui fusionne dans le fond de ton bide. tu tourne le visage vers lui, en colère, furieuse. dans un élan de fougue tu déballe tout.
- mon p'tit jeu ? le notre tu veux dire. ma mère va bientôt mourir.  j'vais peut être perdre mon job, j'vis dans cet appart de merde. mon père qui n'arrête pas de me fliqué et d'me juger. et toi. toi qui débarque sans prévenir, qui me fou en vrac. toi, qui m'a mise en cloque, bordel. ma vie déraille.
le coeur remplis déborde enfin. les larmes qui coulent. tu souffle et ravale ton sanglot en passant le revers de ta main sur tes joues.
- dégage. putain.



☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Jeu 15 Juin - 14:55

Enfin, elle ose, lui balancer tout ce qu'elle a sur le coeur. Il était prêt à se recevoir des insultes par la tronche mais pas tout ça. Pas toute cette merde qui s'accumule dans sa vie alors que lui ne fait que compliquer les choses à partir et revenir. Sa gorge se noue parce que c'est la première fois que cette môme ose ouvrir son coeur et vider son sac. La violence de ses mots font trembler ses mains alors qu'il redresse son visage vers elle. Fin non, là, cette fois, c'est sa carcasse menaçante qui se redresse. Il s'approche d'elle, plante ses yeux dans les siens. Tellement égoïste que tout ce qu'il garde en tête sur le moment c'est ça : en cloque.
En cloque, de LUI, plus exactement. Il est en vrac même si ça se voit pas, parvient pas à y croire. Ose la menacer de ses pupilles brûlantes jusqu'à ce que son poing parte violemment s'écraser contre un meuble de cette foutue cuisine. Les placards sont si peu résistants que sa main laisse un trou dans le bois, à quelques centimètres du visage d'Olga seulement.

En cloque ? Et si t'arrêtais d'te foutre de ma gueule. Mais non, pourquoi Olga inventerait un tel mensonge ? Pour le retenir ? Elle est encore assez indépendante pour ça. Enfin, Nolan se recule pour lui tourner le dos, tenter de respirer un peu mieux, de ralentir les battements de son coeur. Pourquoi lui, pourquoi maintenant. Qui m'dit que c'est vraiment d'moi ? Ouais après tout, il en a eu des absences, il en a fait des allers et des retours dans sa vie. Elle est jeune la môme, elle aurait pu faire autre chose pendant ce temps. Il se retourne enfin, froid, et lui balance une énième méchanceté à la tronche. Tu t'fais sauter par d'autres pendant que j'suis pas là ? Qu'il demande, toujours avec si peu de subtilité. C'est rien de plus qu'une grosse brute Nolan, il lui manque quelques bonnes manières mais il reste là, c'est déjà ça. Il prend pas la fuite.
Un môme, putain, c'est pas rien.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Jeu 15 Juin - 16:42

comme des rois égarés (nolan)



la diversités de tes sentiments. 
te voilà transpercés instantanément par des dizaines de sentiments. les émotions qui bouillent dans ton ventre. tu arrives pas à déterminer ce que tu ressens vraiment. l'accumulation des problèmes te fou dans un état pas possible et nolan n'arrange rien. il est là ce soir. cette nuit mais pour combien de temps encore ? 
lorsqu'il te demande ce qui se passe vraiment tu exploses. voilà, tu déballes tout. tu ne te retient pas. tu lui offre un spectacle qu'il n'a jamais vu. 
la bombe éclate. 
tu n'oublies pas la dernière nouvelle. ta grossesse. tu devais lui dire et bien voilà. il sais tout. à peine les premiers mots sortis de ta bouche l'homme menaçant s'approche de toi. ton discours terminé, tu sens ses prunelles sombre soutenir les tiennes plus clairs, plus innocente. les larmes encore présente que tu essuies rapidement. un moment de faiblesse. tu ne veux pas paraître faible devant lui. 
sa réaction te surprend.. ou pas.
le coup de poing contre le placard près de ton visage te fait sursauter, tu fermes les paupières sur le moment. tu as eu peur. oui. il te fait peur lorsqu'il réagit de cette façon. aujourd'hui tu restes encore dans le flou concernant les agissements de nolan. pour toi il serait incapable de te frapper mais concrètement tu n'est pas sûr de toi. il recule, loin de toi. tu respires enfin. les paupières ouvertes. tu l'écoutes, tu l'observes. tu attends ce qu'il a dire. 
non ce n'est pas une blague. ce n'est pas une caméra caché ni même un jeu. tu es bien enceinte. de lui. de cet homme incapable de savoir ce qu'il veut dans sa vie. l'homme qui n'arrive pas à s'occuper de lui-même. il te tourne le dos pour réfléchir. avaler cette bombe que tu viens de lâcher. ses paroles t'écrases. t'enfonce dans une tombe. il à l'air sérieux. trop sérieux. tu n'arrives pas à croire ce qu'il te demande. sa dernière phrase te fait péter les plombs. tu attrapes la bouteille près de toi et lui balance sans hésiter, tu manques la cible. bon ok t'es pas douée. 
- espèce de connard ! 
tu lui fonce dessus, sans retenu. de toute façon tu n'arrives pas à lui faire mal mais tu essayes. tu le pousses en dehors de la cuisine. les mains contre son torse, son dos. tu le frappe, partout. le visage. 
- dégage. casse-toi. 
tu cries. tu le pousses vers la porte. tu n'arrives plus à te calmer. il te bouffe. te tue complètement. 
- j'veux plus te voir bordel. 
tu arrives pas totalement à le faire sortir, tu t'épuises pour rien. tu le laisse planté là et t'éloigne dans ta chambre pour finalement t'enfermer dans la salle de bain. respire. respire. 



☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Sam 17 Juin - 22:43

La violence est l'unique chose qui parvient à quitter le corps de Nolan à cet instant. Son poing lui fait mal, certainement que sa main sera bleutée demain mais sur le moment, il est trop loin dans sa rage pour parvenir à se calmer, à réaliser ce qu'il vient de faire. Bien sûr qu'il s'en voudra de tout ça à un moment donné, qu'il aura un éclair de lucidité et s'en mordra les doigts mais cette soirée semble hors du temps. L'alcool l'empêche de réfléchir correctement. Et il n'a pas le temps de réagir qu'Olga s'occupe déjà de lui avec une violence qu'il lui connaît. Mais cette fois, la môme est plus intense, ce sont ses poings qui s'écrasent sur lui et même s'ils ne lui font pas mal physiquement, ce sont ses pensées qui s'emmêlent face à sa colère. Est-ce qu'il est en train de la perdre ? Est-ce que ce qu'il fait les mène à un point de non retour ? Sa gorge se noue alors qu'elle lui demande de partir tandis qu'elle fuit s'enfermer dans la salle de bains. Il se retrouve con, là, dans l'entrée alors qu'il retourne dans la cuisine pour boire un autre verre. C'est ce dont il lui faut pour assumer, pour retourner vers elle. L'alcool, pour régler tous ses soucis. Comment tu veux faire de lui un père après ça ? Nolan dit rien mais il est sincèrement en train de flipper au fond. D'autant plus qu'Olga a certainement besoin de plus d'aide qu'il ne le pensait.

Il lui faut un courage de titan pour aller dans le couloir, jusqu'à la porte et toquer doucement. Son front se pose sur le bois tandis que sa main atteint la poignée mais sans surprise, celle-ci ne s'ouvre pas. Olga c'est bon … j'm'excuse. J'ai été con mais t'as vu comment tu m'balances tout ça aussi ? Il a une voix plus douce, soudainement, comme s'il venait de tuer le démon en lui, comme si le vrai Nolan reprenait doucement le dessus. Ce même Nolan qui prend soin de sa famille, qui s'occupe des vaches et ne cesse d'être là pour ceux qui ne le voient même pas. Ouvre. Qu'il lui supplie doucement, la voix cassée par les cris et ce qu'il vient de faire. Il s'en veut terriblement, merde, de l'avoir traité comme une moins que rien alors qu'elle est la seule à toujours être là, à ne pas le voir comme un fantôme.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Ven 23 Juin - 12:33

comme des rois égarés (nolan)



le bruits dans tes tympans. un bourdonnement constant après tes cris, ta colère, tes poings contre son corps dur et muscles.
tu fermes la porte de la salle de bain à clé, difficilement. tu trembles, de colère, de peur, de panique. alors que tu te retrouve avec ton reflet dans le miroir tu éclates en sanglot. tu t'arrêtes pas, tu es une boule de nerf qui vient d'exploser. tu pleurs. tu renifle. tu as mal au coeur. t'espères profondément que nolan ne soit pas vraiment partis. tu as besoin de lui. tu le hais mais tu as besoin de lui. t'es pas aussi forte pour vivre seule avec un enfant. t'es toi-même encore une enfant. t'a pas le courage.
ton sang bouillonne dans tes veines, tu es rouge par la colère, les sanglots. tu ne tient pas en place, tu dois te calmer mais tu n'arrives pas. vite. lorsqu'une idée te traverse l'esprit. t'ouvre la porte de la douche, t'entre et t'allume l'eau froide. l'eau s'écrase sur ta peau en feu. ça t'apaise, c'est froid mais ça te fais du bien. le visage levé vers le jet de pluie. tu te calme, enfin. tes sanglots cesse. tu es trempé, gelé mais tu es calmé.
lorsque nolan frappe à la porte, tu tourne le visage vers celle-ci encore verrouillé. il s'excuse. c'est rare. miraculeux. il te demande d'ouvrir. tu hésites. tu es calmé et même s'il t'a vraiment énervé tu peux pas résister. tu sors de la douche, toute trempé, ton débardeur blanc est devenu transparent. tes cheveux en pagaille, ton déverrouille la porte puis l'ouvre légèrement pour l'autoriser à entrée. tu retourne sous le jet d'eau froide, tu lui tourne le dos.
silencieuse, tu ne veux rien dire. tu ne sais pas quoi dire. tu voudrais dire tellement de choses à cet homme. ce connard. mais tu te retient. cette soirée est déjà assez éprouvante comme ça. tu voudrais qu'il comprenne. qu'il t'aime, t'embrasse, t'enlace. qu'il soit heureux d'apprendre qu'il va avoir un enfant. bordel c'pas difficile d'être un homme bien, non ?


☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Ven 23 Juin - 18:31

Il est sur une montagne russe émotionnelle à chaque fois qu'il est avec Olga, c'est plus fort que lui. Nolan sait pas gérer ses émotions, se laisse toujours submerger par sa colère parce qu'il ne sait pas quoi faire de plus. Lorsqu'il entend qu'elle tourne la clé de l'autre côté, le colosse sent ses muscles se détendre un peu. Il reste là, un instant, à écouter le bruit de l'eau et finit par entrer à son tour dans la minuscule pièce. Ses sourcils se froncent à la voir encore habillée sous l'eau. Instinctivement, son corps se rapproche de la cabine alors qu'il fait cesser le débit. Sa main se pose sur son épaule, il la retourne, fait face à son regard désespéré et bien sûr qu'il se sent mal à cet instant de la mettre dans cet état. Nolan voudrait savoir prendre soin d'elle, panser ses plaies au lieu de les ouvrir sans cesse et de la détruire. Nolan ne dit rien, se contente simplement de soulever son t shirt trempé qui lui colle à la peau pour le virer et le jeter dans le lavabo à côté d'eux. Y a pas de mauvaises pensées sur le moment qui traversent son cerveau parce qu'il enlève aussi sa culotte pour la mettre au même endroit, attraper une serviette et l'entourer délicatement de celle-ci.

Ton maquillage a coulé, t'ressembles plus à rien. Toujours les mots pour réconforter, Nolan. Fin si, à un panda. Il en a jamais vu des pandas, juste à la télé et ça lui fait penser à ça sur le moment. Fin, il s'en fout au fond, Nolan est pas venu là pour voir une mannequin, il s'doutait bien qu'il la retrouverait pas sur son 31 après tout ce qu'elle vient de s'épuiser. Elle pèse un poids plume Olga, c'est pour ça qu'il n'a pas de peine pour la prendre dans ses bras comme une princesse malheureuse et la ramener jusque dans son lit. Ses vêtements sont presque aussi trempes qu'elle maintenant mais c'est sans importance. Il l'allonge sur le lit et ne peut s'empêcher de chercher le contact de ses lèvres à ce moment. Nolan a pas les mots alors il l'embrasse. L'une de ses mains se perd dans ses cheveux alors qu'il la surplombe, le souffle brûlant, la bête a seulement besoin de retrouver le contact physique pour se calmer, se rassurer aussi un peu. Ils ne vont pas s'oublier, pas maintenant.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Sam 24 Juin - 12:25

comme des rois égarés (nolan)



ton cerveau refroidis. ton coeur brisé à besoin de temps.
tu sens la présence de nolan, il est là. derrière toi. la salle de bain si petite mais suffisante pour toi seule. tu sais qu'il est là lorsqu'il se penche pour éteindre l'eau. intérieurement tu le remercies, tu commences vraiment à être gelé. ton corps tremble de froid cette fois. la colère à disparus et tu n'as pas la force de faire quoi que ce soit. sa main chaude, puissante sur ton épaule t'incite à te retourner vers lui. tu es hideuse mais tu t'en fiche. lui aussi. c'pas un fermier qui va t'apprendre à être belle. tu le regarde, il reste silencieux, comme toi. c'est préférable. pour l'instant. il commence à te déshabiller, tu te laisse faire. t'a pas honte, c'est nolan. il a le droit. c'pas interdit et il le sait. la serviette chaude qui s'enroule autour de toi te réchauffe un peu.
il brise le silence, une blague. tien c'pas étonnant venant de lui. il arrive jamais à rester sérieux. tu aurais souris peut être même lâché un petit rire si tu avais eu la force mais impossible t'arrive pas, alors tu dis rien. tu sais que t'es pas sortable mais c'pas grave. t'a jamais vu de Panda mais tu sais à quoi ça ressemble, t'imagine déjà ta tête. ça résume bien cette stupide soirée.
t'a pas le temps de comprendre que nolan te soulève déjà dans ses bras, en mode princesse. tu te laisse faire, tes bras autour de son cou. tu te tien bien à lui. à cet instant tu pourrais oublié cette soirée, la dispute, ses paroles. tu veux juste qu'il reste près de toi. qu'il t'embrasse, tu veux oublier. lui aussi, tu le sais. son regard. son attention. il a changé en quelques minutes, le con a disparus.
tu t'allonges dans ton lit. tu l'empêches de s'éloigné. tu l’agrippes à la nuque par tes petites mains. son corps surplomb le tien, frêle. tu as toujours froid, une bonne raison pour qu'il te réchauffe, non ?
ta bouche ne tarde à retrouver la sienne. tu l'embrasse avec puissance. tes mains qui glisse dans ses cheveux blond, puis redescend sur sa mâchoire, son cou, son torse. tu agrippes le tissu pour le coller contre toi, encore, plus près.
tu voudrais lui dire que tu es désolée, que tu n'a pas voulu ça. cette situation. que c'est un accident, vous avez fait les cons mais que tu n'as pas chercher à tomber enceinte. c'pas ta faute.  




☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Williams

tête de bœuf
avatarmessages : 79
à liberty depuis : 03/05/2017
avatar + © : charlie hunnam, hedgekey.
pseudo : mandragon.
dc : tristan et le chat.
polaroïd :
guilty pleasures : ses vaches.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: olga, jude, em, ethel.

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Aujourd'hui à 11:57

C'est comme ça que les choses se déroulent ; il passe d'une colère violence à une douceur soudaine, bien à lui, toujours un peu bestiale et froide mais attentionnée. Nolan a toujours été dans les extrêmes avec Olga et il ne cesse de le prouver un peu plus maintenant alors qu'il se laisse aller contre son corps. Son souffle se coupe, son cœur s'emballe et ce moment là lui brûle l'âme. Il a la sensation d'être dans un four et que sa tête est sur le point d'exploser. Les sentiments qui le prennent sont contradictoires ; il crève d'envie de la frapper mais aussi de lui faire l'amour. La savoir nue comme ça, contre lui, l'empêche de réfléchir correctement. Cette môme là a toujours été douée pour le rendre dingue, pire qu'une sirène, pire qu'un poison, pire qu'une drogue. Olga. Quatre lettres de passion dont personne ne connaît les limites. Et si justement, il n'y en avait pas ? Si cela finissait par causer leur perte ?
Son torse se redresse brusquement pour lever les bras au plafond et virer grossièrement son t shirt pour sentir sa peau contre la sienne. Il la veut, bien sûr qu'il la veut, c'est écrit dans ses yeux plein de rage. A cet instant, il en oublie les molécules de vie qu'il a fait naître dans son ventre. Dans ces moments là les deux brûlés par l'amour n'ont pas besoin de parler, leurs corps le font à leur place. Ses grosses mains se posent sur son pantalon pour le baisser légèrement mais l'appel d'Olga est plus fort que tout alors Nolan se penche sur elle pour l'embrasser encore. Ses mains se perdent sur ses seins, une remonte jusqu'à ses cheveux qu'il empoigne. La bête se sent durcir dans son boxer au simple fait de la découvrir une nouvelle fois dans sa nudité.
Elle est belle la môme.
Certainement la plus belle du coin.
A moins que sa vision ne soit déformée par l'intensité du moment.

Insupportable, de la voir si loin de lui, ses doigts descendent brusquement au bas de son dos pour redresser son bassin et la sentir un peu plus proche de sa carcasse. Nolan laisse ses lèvres descendre dans le cou de la belle pour embrasser sa peau sans trop de tendresse, emporté par leur attraction. Il a envie de fusionner avec elle, de mélanger leurs souffrances juste pour voir pendant un instant ce que cela peut bien faire de ne pas être seul. Totalement seul, comme il l'est depuis des années. Depuis toujours.

_________________
le temps s'est arrêté ce soir, mais nous sommes immortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olga Swarovski

le diable au corps
avatarmessages : 67
à liberty depuis : 31/05/2017
avatar + © : cailin russo ©lolitaes
pseudo : lélia
dc : maxwel thorne
polaroïd : J’ai pas envie de te voir t’en aller, parce que merde, j’t’aime beaucoup trop.
guilty pleasures : le fermier. l'animal. l'homme bête.

[sunshine in my pocket]
relationships:
disponibilités rp: nop : nolan, tristan, jude, maddox

MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   Aujourd'hui à 15:41

comme des rois égarés (nolan)



quand le feu rencontre la glace.
toi qui tremblais de froid quelques minutes avant. désormais tu sens tes entrailles partir en fumé, tu sens le feu consumer ta chair. tu brûles de désir. vos capacités de changement d'sentiments est affolante. la colère ne t'as pas échappé, tu l'as transformé en un désir passionnel. ton corps nu sous le sien, son souffle qui s'écrase lourdement contre ta peau humide. des frissons apparais sur ton échine. tu sens le contraste de chaleur, cette sensation de brûlure. tu le veux, maintenant. là, après cette tempête qui ne vous a pas séparé. au contraire. c'est normal entre vous, tu l'insultes, le frappes mais il reste ce con. il aime ça. c'est fort. intense. t'en veux plus.
ton coeur saigne. ton coeur bat trop vite.
il se redresse pour enlever son t-shirt et dévoilé la beauté de son torse. t'inspire profondément, le bas de ton ventre sursaute. tu as hâte de le serrer contre toi, trop impatiente. tu l'attires férocement contre ton corps nu, sentir sa peau contre la tienne. tu plaques ta poitrine contre son buste, ta bouche instinctivement attiré par la sienne. ton corps ce cambre lorsque ses mains mains enrobe ta poitrine puis remonte dans tes cheveux en pagaille. tu réponds à son contacte, ton corps s'enroule autour du sien. tes jambes autour de sa taille, le serrant davantage contre toi. tes mains s'aventures sur ses épaules muscles, ses omoplates, sa colonne. tu suit le mouvement de ses muscles, les traits de son dos, les petites cicatrices que tu connais déjà.
des gémissements s'échappent de tes lèvres, ta bouche plaqué à la sienne.
t'aime sentir son plaisir, son envie. t'aime le rendre fou, le voir te désirer.
sa main qui t'attire encore plus près, tu te cambre de nouveau alors que ses lèvres quittent les tiennent pour embrasser ton cou que tu rend accessible en basculant le visage vers l'arrière. tu l'incites à continuer, tu lui offres ton corps. toujours. les paupières closes tu profites de ses baisers envoûtant. ta poitrine qui se soulève rapidement sous le plaisir charnel. tu sens l'impatience, tu le veux, maintenant. tu soupirs, son prénom, ce prénom qui résonne dans ta tête. - nolan..



☆☆☆ Beerus

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: comme des rois égarés (olga)   

Revenir en haut Aller en bas
 

comme des rois égarés (olga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cadeau enfant de 8 ans?
» La trilogie Hélène et les garçons (1992-2005)
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (liberty, oregon) :: hollow area :: home-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet