AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 [m] love u for the both of us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: [m] love u for the both of us   Sam 20 Mai - 12:01



[MARIAN AGUIAR]
"maybe slowly you might learn again to love me"
(idées avatars) mikus lasmanis, felix bujo, shiloh fernandez, dylan rieder, au choix.

[âge] vingt-sept ans. [origines] brésiliennes, portugaises, espagnoles, au choix, mais des origines latines. [en ville] il y est né, mais ses ambitions l'ont porté loin d'ici. après un échec professionnel, il revient à liberty, cherchant à retrouver un havre de paix, à reconquérir un cœur abandonné. [statut] célibataire. [emploi] je l'imaginais journaliste, un peu trop chevronné, qui a franchi les limites, qui a perdu son job et anéanti ses rêves. je l'imaginais revenir ici et travailler au journal de la ville, avec cette même passion pour le journalisme le brûlant, et attisant sa curiosité, allant jusqu'à s'intéresser aux secrets des habitants. [$$$] tranquille. [groupe] BLACK HOLE, je pense, ou SHINING STAR. [crédits] gif : mes petites mains.

keywords: remords, curiosité, romantisme, chocolat à casser, indiscret, ambitions débordantes, stig, pugnace, larme facile.

[memories]
histoire difficile, passé compliqué, marian est balancé de familles d'accueil en familles d'accueil jusqu'à trouver la bonne, à liberty, dans une belle maison, en face de celles des norvégiens, les horek. stig, c'est son premier ami, son premier tout. c'est à liberty qu'il a trouvé son chez-soi pour toujours. qu'il a soigné ses blessures. qu'il a appris à s'amuser. qu'il a appris à aimer. qu'il a appris à vivre. avec stig



[LOVE FOR BOTH] MARIAN AGUIAR
est-ce que je peux t'embrasser ?
stig se réveille. c’est le milieu de la nuit. mais le rêve dont il s’extrait était trop réel. les phalanges de son père contre sa joue, il les a presque senties, c’était comme s’il revivait le début de son cauchemar. il posa la main sur sa joue. elle est chaude. parce qu’il dormait dessus, sûrement. il se rappelle de la douleur. de son cœur qui se déchire. de son enfance qu’on lui vole, en un claquement de doigts. gå og lek, que son pappa lui avait dit. c’est simple. il aurait dû l’écouter, partir avec sa glace et retourner jouer pieds nus dans le quartier.
un long soupir qui résume tout.
il regarde marian a côté de lui. il se colle à lui. il l’attrape par la taille et serre son corps contre le sien. c’est leur nuit. stig il a tout laissé tomber lorsque marian lui a dit qu’il venait pour le weekend. alors il profite de chaque instant. il sait que tous les deux c’est impossible. que c’est que des moments volés. et ça lui plait. ça lui plait tellement.
demain il partira. et stig il l’oubliera. il se forcera à l’oublier. jusqu’à ce que marian l’appelle. et stig il dira oui. il signera pour un nouveau tour. il s’envolera au-delà du septième ciel, tout aura le goût du paradis, jusqu’à ce que le clapet final s’abatte.
demain stig il retourne à sa vie morne et monotone. à ses voitures abîmées. il aime réparer ces machines. c’est simple. c’est pas comme essayer de réparer son cœur. y’a pas de notice. y’a pas de formation. quand il a du temps, il ramasse les morceaux et essaye de les recoller. mais c’est un casse-tête. sans nom.
...
...
marian il est là depuis deux jours. il l’a amené loin de liberty. stig il n’aime pas s’éloigner de la ville. il a le mal du pays. mais le pire, c’est cette gêne qu’il ressent. marian n’est qu’une étoile filante. elle apparaît de temps en temps dans son ciel brouillé. puis elle disparaît. c’est normal, non ? de trouver d’autres étoiles ?
d’en trouver une qui brille plus que les autres ?
et d’en trouver une autre qu’il ne ressemble à aucune autre ?
marian a ressenti que ce n’est pas pareil. il sait que c’est de sa faute. il sait que stig, il est bien trop secret, bien trop refermé pour qu’il avoue ce qu’il a sur le cœur. mais marian il a compris. et stig il l’observe, il l’observe essayer, il l’observe faire des choses qu’il n’a jamais fait avant, lui attraper la main, le prendre par les épaules, l’enlacer au milieu de tous.
ils sont en train de jouer.
c’est un jeu dangereux.
stig il parle de babe. stig il parle de tito. il parle de liberty. de son travail. de tout et de rien. surtout d’elle. ça lui fait mal, à marian. mais il veut vivre pleinement chaque seconde. c’est peut-être les dernières.
stig il raccompagne marian à l’aéroport. il va s’envoler pour la grande ville. pour retrouver son costume parfait et le job de ses rêves. pour retrouver sa vie, et laisser derrière lui celui qu’il voudrait faire sien.
marian il tape un message, alors que l’escalator l’emmène loin de stig. « je t’aime ». il l’enverra, peut-être, un jour. pas aujourd’hui. stig il mérite d’être heureux. c’est peut-être babe qui pourra lui offrir cela. ou ce garçon des rues sur qui il est tombé, par hasard, sur le palier de la porte de son ami. marian il a loupé sa chance. il le sait. il attendra, patiemment. peut-être que son tour arrivera.
il se retourne vers stig.
mais il est déjà reparti.
vers un(e) autre.








[vos attentes] ce scénario promet une belle bataille, entre lui et stig, entre lui et babe, entre babe et stig, ce sera électrique. je n'ai pas d'exigences particulières, tous les points sont négociables, je veux juste que l'on garde la trame (deux gamins qui grandissent ensemble, jusqu'à ce qu'ils aient le courage de franchir le pas, avant que l'un ne s'en aille et que l'autre se sente abandonné, avant de se perdre dans d'autres bras. une relation épistolaire, une relation en pointillé, des weekends passés ensemble, ci-et-là, lorsque marian s'accordait une pause. ils ont grandi ensemble avant de fleurir séparés, ils se connaissent mieux que quiconque mais ont changé avec le temps. ce qui est sûr c'est que leur coeur s'emporte à quatre-cent battements par minute lorsqu'ils se revoient, même si celui de stig en côtoie un autre depuis quelques temps ...
ce sera beau.
Revenir en haut Aller en bas
 

[m] love u for the both of us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: (générique de fin) :: dead end-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.